Advertisement

Résumé

Nous avons vu déjà que pour les lettres à Heinsius qui sont postérieures au Ier janvier 1659 on dispose de deux états du texte, l’un étant fourni par le «manuscrit Sainte-Beuve» de Paris, qu’a partiellement reproduit Tamizey, l’autre étant donné par l’autographe de Leyde. Il va de soi que d’une comparaison attentive entre ces deux états pourront naître de précieux enseignements sur l’art épistolaire de Chapelain, qui s’appliqueront aussi bien à la période antérieure au Ier janvier 1659 qu’à la période postérieure.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. 2.
    Lettres, instructions et mémoires de Colbert, p. p. Pierre Clément, Paris, 1861–1882, 8 t. en 10 vol. Les lettres de Chapelain sont au t. V.Google Scholar
  2. 19.
    Leyde, B.P.L. 1923; le texte est établi suivant les principes qui seront exposés dans le dernier chapitre de la présente Introduction.Google Scholar

Copyright information

© Martinus Nijhoff — La Haye 1966

Authors and Affiliations

  • Bernard Bray

There are no affiliations available

Personalised recommendations