Advertisement

Rayons Cosmiques et Rayonnement Synchrotron

  • J. Lequeux
Conference paper
Part of the Astrophysics and Space Science Library book series (ASSL, volume 9)

Résumé

Le rayonnement synchrotron est une source de renseignements particulièrement intéressants sur les électrons relativistes et les zones où la concentration en rayons cosmiques et en champs magnétiques est forte, et qui sont probablement des sources de rayons cosmiques. Après avoir revu rapidement les propriétés du rayonnement synchrotron, l’auteur passe en revue les radiosources discrètes, lesquelles émettent toutes par rayonnement synchrotron et sont donc très probablement des sources de rayons cosmiques. La deuxième leçon étudie l’accélération, l’injection et la propagation des rayonnements cosmiques. Deux processus d’accélération ont une grande importance: le processus bétatron et le processus de Fermi. Quant aux pertes et aux fuites, elles déterminent en grande partie le spectre d’énergie. La propagation est ensuite étudiée grâce à deux modèles possibles: celui des lignes de force et celui des inhomogénéités. Dans la troisième leçon, l’auteur étudie les pertes d’énergie subies au cours de la propagation. La fragmentation par collisions et la création d’électrons secondaires sont examinées. Les résultats expérimentaux mettent en évidence la surabondance des éléments légers et renseignent sur la composition du rayonnement électronique. Dans sa conclusion l’auteur estime que pour connaître l’origine des électrons cosmiques, il faudrait: a) perfectionner le modèle galactique; b) mesurer le rapport e+/e; c) mesurer le spectre des électrons dans le domaine de 0,25 GeV à 10 GeV, aux fins de comparaison avec le spectre du rayonnement synchrotron.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références

  1. [1]
    GINZBURG, V. L. et SYROVATSKII, S. I.: 1964, The Origin of Cosmic Rays, Pergamon Press, Londres.Google Scholar
  2. [2]
    POLLACK, J. B. et FAZIO, G. G.: 1965, ‘Nuclear Interactions of Cosmic Rays as the Source of the Synchrotron Radiating Particles of our Galaxy’, Astroph. J. 141, 730.ADSCrossRefGoogle Scholar
  3. [3]
    HAYAKAWA, S. et MATSUOKA, M.: 1964, ‘Origin of Cosmic X-Rays’, Suppl. Progr. Theoret. Phys. 30.Google Scholar
  4. [4]
    EARL, J.: 1961, ‘Cloud-Chamber Observation of Primary Cosmic-Ray Electrons’, Phys. Rev. Letters 6, 125.ADSCrossRefGoogle Scholar
  5. [5]
    LEROUX, E.: 1961, ‘Etude théorique du rayonnement synchrotron des radio-sources’, Ann. Astro-phys. 24, 71.ADSGoogle Scholar
  6. [6]
    CLINE, T. L., LUDWIG, G. H., et MCDONALD, F. B.: 1964, ‘Detection of Interplanetary 3- to 12-MeV Electrons’, Phys. Rev. Letters 13, 786.ADSCrossRefGoogle Scholar

Bibliographie supplémentaire

  1. BLAND, C. J. et al.: 1966, ‘Sign Ratio and Absolute Flux of Cosmic-Ray Electrons’, Phys. Rev. Letters 17, 813.ADSCrossRefGoogle Scholar
  2. BOISCHOT, A. et LEQUEUX, J.: 1964, ‘Etuderadioélectrique des restes de supernovae’, Ann. Astrophys. 27, 514.ADSGoogle Scholar
  3. Bryant, D. A., Cline, T. L., Desai, U. D., et McDonald, F. B.: 1965, ‘Studies of Solar Protons with Explorers XII and XIV’, Astroph. J. 141, 478.ADSCrossRefGoogle Scholar
  4. HOPPER, V. D.: 1964, Cosmic Radiation and High Energy Interactions, Academic Press, Londres.Google Scholar
  5. JOHNSON, H. M. et MCLEOD, J. M.: 1963, ‘The Spatial Distribution of Supernovae in Galaxies’, Publ. Astron. Soc. Pacific 75, 123.ADSCrossRefGoogle Scholar
  6. JOKIPII, J. R. et DAVIS, L. JR.: 1964, ’Acceleration of Electrons near the Earth’s Bow Shock’, Phys. Rev. Letters 13, 739.ADSCrossRefGoogle Scholar
  7. MORRISON, P.: 1961, ‘The Origin of Cosmic Rays’, Handbuch der Physik XL VI/1, 1.Google Scholar
  8. SANDSTRöM, A. E.: 1964, Cosmic Ray Physics, North Holland, Amsterdam.Google Scholar
  9. SCHATZMAN, E.: 1963, ‘On the Acceleration of Particles in Shock Fronts’, Ann. Astrophys. 26, 234.ADSGoogle Scholar
  10. SLEE, O. B., SOLOMON, L. H., et PATSTON, G. E.: 1963, ‘Radio Emission from Flare Star V371 Ononis’, Nature 199, 991.ADSCrossRefGoogle Scholar
  11. Wild, J. P., Smerd, S. F., et Weiss, A. A.: 1963, ‘Solar Bursts’, Ann. Rev. Astron. Astroph. 1, 291.ADSCrossRefGoogle Scholar

Copyright information

© D. Reidel Publishing Company, Dordrecht, Holland 1967

Authors and Affiliations

  • J. Lequeux
    • 1
  1. 1.Observatoire de ParisMeudonFrance

Personalised recommendations