Advertisement

Storia del ginseng in Occidente: Introduzione, rappresentazioni e usi

  • Alain Drouard

Riassunto

Le prime radici di Panax ginseng furono introdotte in Occidente da mercanti olandesi alla fine del XVI, inizio del XVII secolo.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliografia

  1. 1.
    Description géographique de l’empire de la Chine par le Père Martin Martinius, I. (traduite d’un auteur chinois), 1666, p.45Google Scholar
  2. 2.
    Tachard G (1686) Voyage de Siam des Pères jésuites envoyés par le Roi aux Indes et à la Chine. Paris, Seneuze Horthemels et (1687) Amsterdam, Pierre MortierGoogle Scholar
  3. 3.
    Lettre au Procureur Général des Missions des Indes et de la Chine, 12 avril 1711. In: Bernard JF (1725–1738) Recueil des voyages au Nord, contenant divers mémoires très utiles au commerce et à la navigation, AmsterdamGoogle Scholar
  4. 4.
    Mémoire présenté à son SAR Monseigneur le Duc d’Orléans, Régent du Royaume de France, concernant la précieuse plante de Gin Seng de Tartarie, découverte au Canada par le P. Joseph François Lafiteau de la Compagnie de Jésus, Missionnaire des Iroquois du Sault Saint Louis. Paris, chez Joseph Monge, 1718, p. 88Google Scholar
  5. 5.
    Vaillant S (1727) Discours sur la structure des fleurs, leurs différences et l’usage de leurs parties, prononcé à l’ouverture du Jardin Royal de Paris, le Xe jour du mois de juin1717 et l’établissement de trois nouveaux genres de plantes L’Araliastrum, La Sherardia, La Boerhaavia. Leide, chez Pierre VanderGoogle Scholar
  6. 6.
    Huard P, Imbault-Huart MJ, et al. (1973) Une thèse parisienne consacrée au ginseng en 1736 et présidée par Jean-François Vandermonde. Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, LX: 369–375Google Scholar
  7. 7.
    Buc’hoz JP (1806) Histoire naturelle du thé de la Chine, de ses différentes espèces, de sa récolte, de ses préparations (...) À laquelle on a joint un mémoire sur le thé du Paraguay, de Labrador, des Isles, du Cap (...) suivie d’une notice sur le cachou, le ginseng et l’huile de cajeput. Paris, chez la Dame Buc’hozGoogle Scholar
  8. 8.
    Dechambre A (1887) Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales. Asselin, Masson, Paris, tome 8, p. 705Google Scholar
  9. 9.
    Ibid., tome XX, p. 99Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag Italia 2012

Authors and Affiliations

  • Alain Drouard

There are no affiliations available

Personalised recommendations