Advertisement

Production et Utilisation du Vaccin Rabique à Usage Médical à l’Institut Pasteur d’Algérie

  • A. Benmansour
  • M. Abrous
Conference paper

Résumé

Depuis une vingtaine d’années en Algérie, la production du vaccin rabique à usage médical a évolué au plan quantitatif. C’est ainsi que la production est passée de 170000 doses en 1967 à 640000 doses en 1982.

Cette augmentation est liée à la forte enzootie rabique sévissant ces derniéres années, et à la décentralisation des centres de traitement antirabique.

Par ailleurs, les procédés de fabrication ont été eux-mêmes soit améliorés, soit modifiés. De 1962 à 1974 c’est un vaccin produit sur cerveau de chevreaux inoculés avec la souche L.P. Saigon, et partiellement inactivé au phénol, qui était en usage. Ce vaccin fut utilisé d’abord sous forme liquide, sous un volume de 5 ml, puis lyophilisé à partir de 1967.

A partir de 1975 ce vaccin fut remplacé par un vaccin à 5% de matière cérébrale de jeunes chevreaux inactivé à la BPL et lyophilisé sous un volume de 2 ml. De bonne qualité antigénique, et d’excellente stabilité, ce vaccin n’a été à l’origine que de très rares échecs de traitement.

Cependant le nombre relativement élevé des accidents post-vaccinaux observés, a conduit à la mise au point d’un vaccin à 1% de matière cérébrale de souriceaux nouveaux-nés.

Ce vaccin, actuellement en phase de production, remplacera totalement le vaccin utilisé précédemment dès janvier 1984.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer-Verlag Berlin, Heidelberg 1985

Authors and Affiliations

  • A. Benmansour
    • 1
  • M. Abrous
    • 2
  1. 1.Service de la Rage Institut Pasteur d’AlgérieFrance
  2. 2.Service des Vaccinations Institut Pasteur d’AlgérieFrance

Personalised recommendations