Advertisement

Abstract

We discuss some chapters of two books, 1) Les fonctions de variables réelles et les développements en séries de polynômes, written by Émile Borel in 1905, and 2) Leçons sur les séries trigonométriques by Henri Lebesgue in 1906. In 2) Lebesgue utilized an historical approach for the presentation of Fourier series. Both books were published by Gauthier-Villars in Paris who was the scientific editor at that time. Both books showed the state of mathematical knowledge and they represented an important pedagogical effort. They belonged to a collection directed by Émile Borel. We also comment upon some letters written by Henri Lebesgue to Borel around 1903–1906.

Résumé

On discute de quelques chapitres de deux livres, 1) Les fonctions de variables réelles et les développements en séries de polynômes, écrit par Émile Borel en 1905, et 2) Leçons sur les séries trigonométriques par Henri Lebesgue en 1906. Dans 2) Lebesgue utilisa une approche historique pour l’introduction aux séries de Fourier. Les deux livres furent publiés par Gauthier-Villars à Paris qui était l’éditeur scientifique à cette époque. Les deux livres montrèrent l’état des connaissances et représentèrent un réel effort pédagogique. Ils ont appartenu à une collection dirigée par Émile Borel. On commente aussi certaines lettres écrites by Lebesgue à Borel entre 1903 et 1906.

Keywords

Comme Professeur Assemblent Ensemble Recherche Scientifique Condition Suffisantes Premier Ministre 
These keywords were added by machine and not by the authors. This process is experimental and the keywords may be updated as the learning algorithm improves.

References

  1. Baire, R. (1905). Leçons sur les fonctions discontinues professées au Collège de France. Paris: Gauthier-Villars.Google Scholar
  2. Bernstein, S. (1913). Démonstration du théorème de Weierstrass fondée sur le calcul des probabilités. Communications de la Société mathématique de Kharkow, XIII, 14–16.Google Scholar
  3. Bernstein, S. (1926). Leçons sur les propriétés extrémales et la meilleure approximation des fonctions analytiques, réimprimé par Chelsea Publishing Company, New York, 1970.Google Scholar
  4. Borel, E. (1900). Leçons sur les fonctions entières. Paris: Gauthier-Villars.zbMATHGoogle Scholar
  5. Borel, E. (1905). Leçons sur les fonctions à variables réelles et le développement en séries de polynômes. Paris: Gauthier-Villars.Google Scholar
  6. Borel, É. (1972). Œuvres, Tome 1 and IV, Éditions du CNRS, Paris.Google Scholar
  7. Bru, B., & Dugac, P. (Eds.). (1991). Lettres d’Henri Lebesgue à Émile Borel. Cahiers du Séminaire d’histoire des Mathématiques, 12, 1–511.Google Scholar
  8. Burkhardt, H., & Esclangon, E. (1904–1916). “Interpolation trigonométrique”, Encyclopédie des sciences mathématiques pures et appliquées, Édition française d’après l’édition allemande, réimpression par les Éditions Jacques Gabay, Sceaux, 1993.Google Scholar
  9. Coray, D., Furinghetti, F., Gispert, H., Hodgson, R., & Schubring, G. (2003). One hundred years of L’Enseignement Mathématique. In Proceedings of the EM-ICMI Symposium, Geneva, October 2000. Genève: L’Enseignement Mathématique.Google Scholar
  10. Davis, P. J. (1963). Interpolation & approximation. New York: Dover Publications, Inc.zbMATHGoogle Scholar
  11. de Broglie, L. (1957). Notice sur la vie et l’œuvre d’Émile Borel. Académie des sciences, Institut de France.Google Scholar
  12. de la Vallée Poussin, C. (1908). Sur la convergence des formules d’interpolation entre données équidistantes. Bul. Acad. Roy. Belgique, 319–410.Google Scholar
  13. de la Vallée Poussin, C. (1919). Leçons sur l’approximation des fonctions d’une variable réelle. Paris: Gauthier-Villars.zbMATHGoogle Scholar
  14. Félix, L. (1974). Message d’un mathématicien : Henri Lebesgue. Paris: Librairie scientifique et technique Albert Blanchard.zbMATHGoogle Scholar
  15. Fréchet, M. (1965). Vie et œuvre d’Émile Borel.Google Scholar
  16. Fréchet, M. (1967). Émile Borel, Philosophe et home d’action. Paris: Gauthier-Villars.Google Scholar
  17. Furinghetti, F. (2011). Teachers and history of mathematics. In E. Barbin, M. Kronfellner, & C. Tzanakis (Eds.), Proceedings of the 6th European Summer Conference ESU 6, Wien, Austria.Google Scholar
  18. Hochkirchen, T. (2003). Theory of measure and integration from Riemann to Lebesgue. In H. N. Jahnke (Ed.), A history of analysis. American Math. Soc. Rhodes Island.Google Scholar
  19. Lebesgue, H. (1898). Sur l’approximation de fonctions. Bulletin sci. math., XXII, 278–287.Google Scholar
  20. Lebesgue, H. (1903). Sur les séries trigonométriques. Annales scientifiques de l’É.N.S., 20, 453–485.Google Scholar
  21. Lebesgue, H. L. (1904). Leçons sur l’intégration et la recherche des fonctions primitives professées au Collège de France. Paris: Gauthier-Villars.Google Scholar
  22. Lebesgue, H. (1905). Recherches sur la Convergence des Séries de Fourier. Mathematische Annalen, 61, 251–280.zbMATHMathSciNetCrossRefGoogle Scholar
  23. Lebesgue, H. L. (1906). Leçons sur les séries trigonométriques professées au Collège de France. Paris: Gauthier-Villars.zbMATHGoogle Scholar
  24. Lebesgue, H. L. (1958). Notices d’histoire des mathématiques.zbMATHGoogle Scholar
  25. Lebesgue, H. (1972). Œuvres scientifiques, en cinq volumes. Genève: L’Enseignement Mathématique.Google Scholar
  26. Leconte, Th. (1956). L’histoire des mathématiques dans la correspondance de Henri Lebesgue (pp. 225–237). L’Enseignement Mathématique.Google Scholar
  27. Lejeune Dirichlet, G. (1829). Sur la convergence des séries trigonométriques qui servent à représenter une fonction arbitraire entre des limites données. J. de Crelle, 4, 157–169, et dans Werke, 117–132, Chelsea Publishing Company, New York.Google Scholar
  28. Marbo, C. (1968). A travers deux siècles. Souvenirs et rencontres (1883–1967). Paris: Grasset.Google Scholar
  29. May, K. O. (1966). Biographical sketch on Henri Lebesgue. In Measure and the integral. San Francisco: Holden-Day, Inc.Google Scholar
  30. Perrin, L. (1971). Henri Lebesgue: renewer of modern analysis. In F. le Lionnais (Ed.), Great currents of mathematical thought (Vol. 1, pp. 298–303).Google Scholar
  31. Plarr (1857). Note sur une propriété commune aux séries dont le terme général dépend des fonctions Xn de Legendre, ou des cosinus et sinus des multiples de la variable. Comptes rendus Acad. Sci., 44, 984–986.Google Scholar
  32. Poincaré, H. (1913). The foundations of science. New York: The Science Press.zbMATHGoogle Scholar
  33. Riemann, B. (1854). “Sur la possibilité de représenter une fonction par une série trigonométrique”, traduction publiée dans le Bull. Sci. mathé. et astrom., 5, 225–272, 1873, d’après son mémoire de 1854.Google Scholar
  34. Runge, C. T. (1901). Uber empirische Funktionen und die Interpolation zwischen aquidistanten Ordinaten. Zeitschrift für Mathematik und Physik, 46, 224–243.Google Scholar
  35. Sachse, A. (1880). Essai historique sur la représentation d’une fonction arbitraire d’une seule variable par une série trigonométrique. Bull. des Sciences math. et astro., 2 e série, 4, 43–64.Google Scholar
  36. Tchebicheff, P. L. (1857). Les questions de minima qui se rattachent à la représentation approximative de Fonctions. In Les Œuvres (Vol. 1, pp. 270–378). Chelsea Publishing Company, New York, 1961.Google Scholar

Copyright information

© Springer International Publishing Switzerland 2015

Authors and Affiliations

  1. 1.Department of Mathematics and Computer ScienceRoyal Military College of CanadaKingstonCanada

Personalised recommendations