Advertisement

L’annonce d’une hémopathie maligne, les « syndromes myélodysplasiques ». Du dispositif d’annonce au vécu des patients

  • C. Besson
  • S. Rannou
  • F. Tresvauxdu Fraval
  • P. Festy
  • A. Leplège
Part of the Psycho-Oncologie book series (PSYCHONC)

Résumé

Le dispositif d’annonce est une réponse institutionnelle face à des revendications de patients et de proches qui protestaient contre des annonces du diagnostic parfois menées sans ménagement, vécues comme un « coup de bambou », faites à la sauvette parfois « dans l’escalier » et pouvant être suivies d’un sentiment d’isolement. Les patients auraient « aimé converser avec quelqu’un dans les jours qui suivent ». La prise en compte de ces revendications a conduit notamment à l’élaboration du dispositif d’annonce.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. 1.
    Camhi B, Moumjid N, Brémond A (décembre 2004) Connaissances et préférences des patients sur le droit à l’information médicale: enquête auprès de 700 patients dans un centre régional de lutte contre le cancer. Bulletin du cancer 91(12): 977–984Google Scholar
  2. 2.
    Reich M, Vennin P, Belkacémi Y (septembre 2008) Cancer diagnosis announcement: an act to seal the pact of trust between doctors and patients. Bulletin du cancer 95(9): 841–847PubMedGoogle Scholar
  3. 3.
    Bonnet V, Couvreur C, Demachy P et al (2000) Évaluation des besoins en information des patients suivis en radiothérapie: étude effectuée sur la base du livret de la radiothérapie. Cancer Radiothérapie 4(4): 294–307PubMedGoogle Scholar
  4. 4.
    Bettevy F., Dufranc C, Hofmann G (2006) Critères de qualité de l’annonce du diagnostic: point de vue des malades et de la Ligue nationale contre le cancer. Risques et qualité III(2): 68Google Scholar
  5. 5.
    Fraisse P (mai 2007) Le dispositif d’annonce en cancérologie: entre éthique et pratique. Revue des maladies respiratoires 24(5): EditoGoogle Scholar
  6. 6.
    Misery L, Chastaing M (décembre 2005) Patient’s information and announcement of a serious disease. Revue de Médecine Interne 26(12): 960–965CrossRefGoogle Scholar
  7. 7.
    Färdow J, Stolt CM (septembre 2000) Should we always tell everything? About the difficulties to manage prognosis. Lakartidningen 97(39): 4323–4326PubMedGoogle Scholar
  8. 8.
    Ellis PM, Tattersall MH (octobre 1999) How should doctors communicate the diagnosis of cancer to patients? Annals of Medicine 31(5): 336–341PubMedCrossRefGoogle Scholar
  9. 9.
    Reich M, Mekaoui L (février 2003) La conspiration du silence en cancérologie: une situation à ne pas négliger. Bulletin du cancer 90(2): 181–184Google Scholar
  10. 10.
    Zittoun R (2007) La mort de l’autre. Une introduction à l’éthique clinique. Dunod Paris pp. 106–107Google Scholar
  11. 11.
    Perrain A, Kousignian I, Dauchy S et al (mars–avril 2009) Les difficultés d’annoncer la maladie grave pour les hématologistes français. Hématologie 15(2): 161–167Google Scholar
  12. 12.
    Lee SJ, Bach AL, Block SD, Stewart SK (January 2002) Enhancing physician-patient communication. The American Society of Hematology 468–483Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag France, Paris 2011

Authors and Affiliations

  • C. Besson
    • 1
  • S. Rannou
    • 2
  • F. Tresvauxdu Fraval
    • 3
  • P. Festy
    • 4
  • A. Leplège
    • 5
  1. 1.Hématologue Service d’hématologie CHU du Kremlin-BicêtreLe Kremlin-Bicêtre Cedex Faculté de Médecine Paris-Sud EA 1610 Ethique, Sciences, Santé, Société Université Paris XI
  2. 2.CHU du Kremlin-BicêtreLe Kremlin-Bicêtre Cedex
  3. 3.Département d’Histoire et de Philosophie des SciencesUniversité de Paris-DiderotParis Cedex 13
  4. 4.Association « Connaître et Combattre les Myélodysplasies »Paris
  5. 5.Psychiatre et philosophe des sciences Département d’Histoire et de Philosophie des SciencesUniversité de Paris-DiderotParis Cedex 13

Personalised recommendations