Advertisement

Les diodes électroluminescentes organiques et leurs applications (affichage, éclairage)

Chapter
  • 418 Downloads
Part of the Collection Télécom (ex-Collection technique et scientifique des télécommunications) book series (COLL.TECH.)

Résumé

La propriété spécifique des matériaux organiques (moléculaires et macromoléculaires) de pouvoir être déposés sur un substrat quelconque, notamment souple, a suscité, de longue date, des recherches pour les utiliser dans des applications particuliéres en substitution aux semi-conducteurs inorganiques. Au niveau de l’électroluminescence, la tension de fonctionnement (tension nécessaire à la production du rayonnement) trop élevée a longtemps constitué une entrave à l’utilisation de ces matériaux organiques dans ce domaine (tension de l’ordre de 100 V avec l’anthracéne à cause de l’épaisseur des cristaux initialement utilisés [pop 82]). Depuis maintenant environ 20 ans, l’émergence dans le domaine de l’électroluminescence de nouveaux composés de type moléculaire (Alq3: 8-tris-hydroxyquinoline-Aluminium) [tan 87] et polyméres π-conjugués (PPV: poly(p-phényléne vinyléne)) [bur 90] a permis de s’affranchir de cette contrainte grâce à la qualité des couches minces que l’on peut alors obtenir soit par évaporation sous vide (petites molécules), soit par étalement à la tournette (polyméres). C’est ainsi qu’une effervescence stimulée par de gros enjeux économiques dans le domaine de l’affichage, a entraîné des progrés décisifs qui ont conduit à la commercialisation d’afficheurs organiques de petite taille (lecteur MP3 notamment); la commercialisation à grande échelle des écrans pour téléviseur a juste commencé (cf. le §8).

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer-Verlag France 2011

Authors and Affiliations

  1. 1.XLim-MINACOMOptoélectronique Plastique Faculté des Sciences de l’Université de LimogesLimoges CedexFrance

Personalised recommendations