Advertisement

Les pouls pathologiques: définitions, représentations et transmissions

  • Éric Marié
Part of the Médecines d’Asie: Savoirs et Pratiques book series (MEDASIE)

Résumé

Jusqu’à présent, j’ai tenté de présenter les conceptions théoriques qui soustendent les pratiques de la sphygmologie, les modalités de la pratique et les définitions du pouls de l’état de santé dans la médecine chinoise et dans les diverses écoles médicales qui coexistent en Europe à l’époque moderne. Ces descriptions présentent un intérêt intrinsèque ; elles constituent également des étapes nécessaires pour aborder le dernier sujet de cette étude, l’analyse des pouls de la maladie, sans doute le plus important, car la comparaison de deux systèmes de sphygmologie s’exprime principalement dans la façon dont les pathologies se manifestent aux pouls. C’est également l’aspect sur lequel les médecins des deux aires culturelles ont le plus travaillé et écrit, ce qui se comprend aisément : si les pouls naturels peuvent apparaître avec de légères variations, c’est surtout dans les multiples formes de la maladie que la diversité s’exprime.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références

  1. 1.
    G. M. Foster, « Disease Etiologies in Non-Western Medical Systems », dans American Anthropologist, vol. LXXVIII, no 4, 1976.Google Scholar
  2. 2.
    Voir, notamment, É. Marié, Précis de médecine chinoise, nouv. éd. revue, corrigée et augmentée, Dangles, 2008, p. 219.Google Scholar
  3. 3.
    J.-J. Menuret de Chambaud, Nouveau Traité du pouls, Amsterdam, Vincent, 1768, p. 199.Google Scholar
  4. 5.
    H. Fouquet, Essai sur le pouls par rapport aux affections des principaux organes, Montpellier, chez J. Martel, 1767, p. 40.Google Scholar
  5. 6.
    J.-J. Menuret de Chambaud, op. cit., p. 199.Google Scholar
  6. 7.
    Voir chap. « Premières sources sur la sphygmologie chinoise », p. 47.Google Scholar
  7. 8.
    J.-J. Menuret de Chambaud, op. cit., p. 167–168.Google Scholar
  8. 9.
    Voir § « Paternité de l’ouvrage », p. 297.Google Scholar
  9. 10.
    Shi Fa, Chabing zhinan [Guide pour l’examen des maladies] dans Yijing bingyuan zhenfa mingzhu jicheng [Collection de chefs-d’oeuvre sur l’étiologie et le diagnostic des traités classiques de médecine], Beijing, Huaxia chubanshe, 1997, p. 607–631.Google Scholar
  10. 11.
    J.-J. Menuret de Chambaud, op. cit., p. 169.Google Scholar
  11. 12.

Copyright information

© Springer-Verlag France 2011

Authors and Affiliations

  • Éric Marié
    • 1
  1. 1.Faculté de médecine de MontpellierMontpellierFrance

Personalised recommendations