Advertisement

Prise en charge de la démence chez les sujets âgés vulnérables

Abstrait

Depuis plus de quinze ans, plusieurs sociétés savantes ont produit des recommandations et des guidelines concernant la prise en charge des démences. Certains groupes d’experts comportent des spécialistes (neurologues, gériatres ou psychiatres), d’autres des médecins généralistes, d’autres enfin des directeurs de maison de retraite, des décideurs politiques ou des soignants. L’enjeu de la prise en charge de ces malades est individuel et social. La démence conduit à une perte d’autonomie, aussi la demande de maisons de retraite pourrait quadrupler pour les plus de 85 ans d’ici 2050 aux États Unis en triplant le coût de la prise en charge des malades d’Alzheimer d’ici à 2040. Certaines recommandations de guidelines sont spécifiques à la maladie d’Alzheimer, d’autre à la démence en générale. Certaines conférences de consensus circonscrivent leurs préconisations à un stade de la maladie (conférence de consensus sur la démence sévère), d’autres à une problématique spécifique (perte de poids ou troubles psycho comportementaux). L’article de Feil et al. s’inscrit dans une réflexion plus globale centrée sur les sujets vulnérables définis comme âgés de plus de 65 ans vivants en communauté et à risque de décès ou de déclin fonctionnel dans les 2 ans. Le diagnostic précoce suivi d’une intervention peut offrir à ces patients et à leur famille la possibilité d’une meilleure qualité de vie. Dix sept Indices de Qualité (IQ) ont été retenus par les experts concernant les soins à prodiguer aux sujets âgés vulnérables souffrant de démence.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références

  1. 1.
    Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. Haute Autorité de Santé. www.has-sante.fr. mars 2008.Google Scholar
  2. 2.
    Fillit HM, Doody RS et al. Recommendations for best practices in the treatment of Alzheimer’s disease in managed care. Am J Geriatr Pharmacother. 2006;4 Suppl A:S9–S24PubMedCrossRefGoogle Scholar
  3. 3.
    Antoine V, Rigaud AS. Maladie d’Alzheimer: prendre en compte les facteurs de risque et les pathologies cardiovasculaires. Rev Med Interne. 2006 Jan;27(1):21–31. ReviewPubMedCrossRefGoogle Scholar
  4. 4.
    Ott BR, Heindel WC et al. A longitudinal study of drivers with Alzheimer disease. Neurology. 2008 Apr 1;70(14):1171–8.PubMedCrossRefGoogle Scholar
  5. 5.
    Payot I, Latour J et al. Validation of indicators of the management of cognitive impairment in geriatric assessment units. Can Fam Physician. 2007 Nov;53(11):1944–52.PubMedGoogle Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag France 2009

Authors and Affiliations

  • C. Hein
    • 1
  1. 1.Gérontopôle, CHU de ToulouseFrance

Personalised recommendations