Réseaux de Pétri

Part of the SCOPOS book series (SCOPOS, volume 19)

Abstrait

Les engins spatiaux comportent plusieurs ordinateurs spécialisés qui doivent coopérer entre eux. De plus, dans chacun de ces ordinateurs plusieurs programmes sont effectués et doivent s’échanger des données. Le bon déroulement de la mission d’un engin spatial dépend donc (entre autres) de la coopération harmonieuse entre ces programmes et ces ordinateurs. Plusieurs cas ont démontré cela de manière spectaculaire:
  • l’arrêt d’une mission de la navette spatiale quelques minutes avant son décollage, car les ordinateurs au sol ne pouvaient pas se mettre d’accord sur l’instant exact de la mise à feu ;

  • —une panne (réparée à distance) du robot PATHFINDER due a un inter-blocage entre un programme météorologique et un programme de contrôle du système.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. 1.
    F. Baccelli, G. Cohen, G. J. Olsder and J. P. Quadrat. Synchronization and linearity, Wiley Series in Probability and Mathematical Statistics: Probability and Mathematical Statistics, John Wiley and Sons Ltd., 1992, An algebra for discrete event systems.Google Scholar
  2. 2.
    G.W. Brams, Réseaux de Pétri: théorie et pratique. Tome 1, Masson, 1983, Théorie et analyse.Google Scholar
  3. 3.
    G.W. Brams, Réseaux de Pétri: théorie et pratique. Tome 2, Masson, 1983, Modélisation et applications.Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag Paris 2006

Personalised recommendations