Une Nouvelle Méthode de Détermination des Éléments de Position d’une Étoile Double Visuelle à Partir d’une Image Acquise avec un Dispositif à Transfert de Charge

  • Edgar J. Soulié
  • Guy Morlet
Part of the Astrophysics and Space Science Library book series (ASSL, volume 223)

Résumé

Grâce à une caméra avec dispositif à transfert de charge (DTC), la carte des éclairements d’une étoile double visuelle est acquise sous forme d’un tableau de nombres. Une nouvelle fonction empirique est proposée pour modéliser l’éclairement dû à une étoile en fonction de la distance d’un point du champ au centre de l’image stellaire, à savoir le produit d’une fonction de Cauchy-Lorentz et d’une fonction de Gauss-Laplace. En utilisant le critère des moindres carrés et l’algorithme de Levenberg-Marquardt pour la minimisation d’une somme de carrés, on détermine les coordonnées des composantes et leur différence de magnitude. Des logiciels en FORTRAN et en langage C sont en cours de développement.

Abstract

Thanks to a CCD camera, the light map of a visual double star is acquired as an array of numbers. A new empirical function is proposed to model the light intensity from a star as a function of the distance of a point in the field to the center of the star image, namely the product of a Cauchy-Lorentz function and of a Gauss-Laplace function. Using the least squares criterion and the algorithm of Levenberg-Marquardt for the minimization of a sum of squares, the coordinates of the components and their difference of magnitude are determined. Software in the FORTRAN and C programming languages are developed.

Keywords

visual double stars CCD Levenberg-Marquardt algorithm minimisation position elements difference of magnitude 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références

  1. Buil C., CCD astronomy, Willmann-Bell, Richmond, Virginie, Etats-Unis, traduction de l’édition originale publiée en français en 1989.Google Scholar
  2. Durand P. Les étoiles doubles in Les techniques de l’astronomie d’amateur, coordonnateur Patrick Martinez, Société d’Astronomie Populaire, Toulouse, 1987. Tome 2, chapitre XII, §4.9 Le photomètre à double image, p. 695Google Scholar
  3. Press W. H., Teukolsky S. A., Vetterling W. T., Flannery B. P., Numerical recipes in FORTRAN. The art of scientific computing, Cambridge University Press, New-York, seconde édition, 1992. §15.5, pp. 675–683.MATHGoogle Scholar
  4. Sinachopoulos D. 1995, communication privée.Google Scholar
  5. Soulié E. 1986, Astron. & Astrophys., 164, 408ADSGoogle Scholar
  6. Le langage de programmation FORTRAN, norme NF Z 65–110, AFNOR, Courbevoie, juin 1983; cette norme est équivalente à la norme ISO 1539:1978.Google Scholar

Copyright information

© Kluwer Academic Publishers 1997

Authors and Affiliations

  • Edgar J. Soulié
    • 1
  • Guy Morlet
    • 2
  1. 1.CEA-DSM-DRECAM-SCM et URA 331 du CNRSCEA/SaclayGif-sur-Yvette CedexFrance
  2. 2.Société Astronomique de FranceParisFrance

Personalised recommendations