Identification of Polycyclic Aromatic Nitro Derivatives during a Winter Photochemical Episode in Paris

  • H. M. Wortham
  • P. A. Masclet
  • G. Mouvier

Keywords

Phase Gazeuse Performance Preparative Haute Performance COLONNE Semi Leur Formation 
These keywords were added by machine and not by the authors. This process is experimental and the keywords may be updated as the learning algorithm improves.

Résumé

Une méthode analytique a été mise au point afin de doser les dérivés nitrés des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (Nitro-HAP) présents dans l’atmosphère en phase particulaire et en phase gazeuse. Cette méthode a été expérimentée au cours d’un épisode photochimique pendant l’hiver 89 sur Paris. L’analyse comporte 4 étapes distinctes: le piégeage sur filtre pour la phase particulaire et sur XAD-2 pour la phase gazeuse; L’extraction au soxhlet; la préséparation de l’échantillon par HPLC préparative avec suivie du signal en UV; l’analyse des fractions par HPLC à détection par fluorescence après réduction catalytique. On a ainsi identifié et quantifié 9 Nitro-HAP dans chacune des deux phases (particulaire et gazeuse). Les concentrations de Nitro-l-Pyrène et de Nitro-2-Pyrène relevées sont les suivantes: 36 pg/m3 et 9 pg/m3 en phase gazeuse et 192 pg/m3 et 56 pg/m3 en phase particulaire. Ces valeurs ont été rapprochées des concentrations en HAP observées aux mêmes dates L’évaluation des rapports N-HAP/HAP permet d’émettre des hypothèses sur la stabilité des nitro-HAP dans l’atmosphère.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. (1).
    Tokiwa H. et Ohniski Y. CRL crit. Reviews in toxicol. 17, 1986, 23CrossRefGoogle Scholar
  2. Rosenkranz H.S. et Mermelstein R. J. Environ. Sci. Health. C3 1985 23Google Scholar
  3. (3).
    Finlayson-Pitts B. et Pitts J. “Atmospheric Chemistry” Eds: John Wiley et Sons Ine, New-York, 1986.Google Scholar
  4. Pistikopoulos P. “Comportement physicochimique des HAP particulaires et gazeux dans l’atmosphère: mode de formation des aérosols,transport à méso-échelle, adaptation d’un modèle récepteur à des composés réactifs.” Thèse de Docteur en science, université PARIS 7 1988.Google Scholar
  5. (5).
    Arey J., Zielinskab., Atkinson R. et Winer A.M. Environ. Sci. Tecnol. 22, 1988, 457.CrossRefGoogle Scholar
  6. (6).
    MacCrehan W.A. et May W.E. Anal. Chem. 56, 1984, 625.CrossRefGoogle Scholar
  7. (7).
    Tejada S., Zweidinger R.B. et Sigsby J.E. Anal. Chem. 58, 1986, 1827.CrossRefGoogle Scholar
  8. (8).
    MacCrehan W.A., May W.E., Yang S.D. et Benner B. Anal. Chem. 60, 1988, 191.CrossRefGoogle Scholar
  9. Nikolaou K. “Comportement physicochimique des HAP particulaires dans l’atmosphère et identification de leurs sources.” Thèse de 3eme cycle Université PARIS 7, 1983.Google Scholar
  10. (10).
    Korfmacher W.A., Rushing L.G., Arey J., Zielinska B. et PITTS J. J. HRC & CC. 1987, 641.Google Scholar
  11. (11).
    Ang K.P., Tay B.T. et Gunasingham H. Intern. J. Environmental Studies 163, 1987, 29.Google Scholar
  12. (12).
    Greenberg A. and Darak F.B. Molecular structure and energetics 4, 1987, VCH Publishers, Inc.Google Scholar
  13. (13).
    Arey J., Atkinson R., Zlelinska B. et Mc Elroy P.A. Environ. Sci. Techno1. 23, 1989, 321.CrossRefGoogle Scholar
  14. (14).
    Pitts J., Arey Sweetman J., Zielinska B., Winer A. et Atkinson R. Atmos. Environ. 19, 1985, 1601CrossRefGoogle Scholar
  15. (15).
    Pitts J. Atmos. Environ. 21, 1987, 2531.Google Scholar

Copyright information

© ECSC, EEC, EAEC, Brussels and Luxembourg 1990

Authors and Affiliations

  • H. M. Wortham
    • 1
  • P. A. Masclet
    • 1
  • G. Mouvier
    • 1
  1. 1.Laboratoire de Physico-Chimie de l’Atmosphère UA 717Université PARIS VIIParis Cedex 05France

Personalised recommendations