Advertisement

Existentialism: An Atheistic or A Christian Philosophy?

  • William Franke
Part of the Analecta Husserliana book series (ANHU, volume 103)

Abstract in English

Existentialism can lead to an intense focus on the immanence of earthly existence and a denial of all presumed metaphysical worlds beyond, notably those of the Christian afterlife, and this was the polemical posture of Sartre, de Beauvoir, and Camus; or it can lead to a valorization of existence as an absolute that knows no confines and is not essentially bound to the earth, but opens into a dimension of infinity that is best interpreted by theological discourse. There is a tradition of existentialism in this latter style, with ancient precursors like Saint Paul and Tertullian and modern proponents from Kierkegaard through Gabriel Marcel to the Italian philosopher of religion, Luigi Paryeson. In either case, existence is “absurd,” in the sense of exceeding rational reduction and comprehension. The apprehension of existence in its concreteness and as free from conceptual abstraction is crucial to the fundamentally existentialist approach to life and knowledge underlying Christian and atheist philosophies alike.

Abstract in French

Les racines religieuses de la tradition existentialiste sont repérables chez Saint Augustin, Thomas d’Aquin, Shakespeare, Pascal et Kierkegaard. Mais les formes les plus reconnues de cette pensée élaborée par Jean-Paul Sartre et Albert Camus se réclament de l’athéisme. Voilà la question : qu’est-ce qu’on peut dégager comme noyau de sens qui vaut pour tous en ce terme « existentialisme » dans des approches si contradictoires ?

Il s’agit d’une philosophie qui émerge de l’expérience concrète de la vie plutôt que des raisonnements abstraits menés par l’intellect. La philosophie existentialiste est avant tout une pensée vécue. C’est pourquoi elle s’exprime autant dans des œuvres littéraires d’imagination, de narration, et de poésie, que dans des essais ou traités philosophiques.

L’existentialisme a été déterminant pour la vie intellectuelle française et européenne dès le milieu du vingtième siècle. Dans son rayonnement dans la tradition des sciences humaines et ses manifestations en littérature, en art, en philosophie et en d’autres domaines de la culture occidentale, cette pensée interroge encore notre époque.

L’actualité de l’existentialisme dans un âge postmoderne, où l’imitation et le simulacre dominent entièrement le champ de l’expérience possible, consiste en ce qu’il indique une ouverture vers l’authenticité d’une réalité qui est uniquement la mienne—celle de l’individu particulier. Devenu invisible dans la reproduction forcenée qui caractérise la culture contemporaine, cette réalité singulière, authentique, inaliénable n’en est pas moins puissante et omniprésente. Il nous manque seulement les moyens conceptuels de la saisir sinon comme l’insaisissable. La pensée existentialiste a été et est toujours un instrument qui ouvre et nous permet de découvrir la réalité du vécu dans toute sa concrétude.

Keywords

Human Existence Religious Experience Human Freedom Existentialist Philosophy Human Reality 
These keywords were added by machine and not by the authors. This process is experimental and the keywords may be updated as the learning algorithm improves.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer Science+Business Media B.V. 2009

Authors and Affiliations

  • William Franke

There are no affiliations available

Personalised recommendations