Advertisement

Morocco

  • François MolleEmail author
  • Oumaima Tanouti
  • Nicolas Faysse
Chapter
Part of the Global Issues in Water Policy book series (GLOB, volume 22)

Abstract

Morocco has well developed irrigation facilities that range from small scale communal systems based on springs, qanats or river diversions to groundwater-based individual initiatives and large scale public schemes. Water demand policies – e.g. water pricing, shift to drip irrigation, ‘aquifer contracts’ and other forms of participatory management – have shown little potential in curbing overexploitation of resources in many basins. Expansion of irrigated areas and the priority given to productivity have taken their toll on the environment, favored commercial agriculture, and contributed to a net depletion of groundwater estimated at 1 billion m3/year. There is a need to better align agricultural development, water conservation, and environmental objectives.

After a short historical perspective, this chapter first reviews a number of trends in the irrigation sector (modernization, development of groundwater resources, wastewater reuse and desalination), before turning to regulatory and institutional issues, including participatory management, economic tools, privatization and an examination of the Plan Maroc Vert. The threats posed by climate change, water scarcity, and environmental degradation are then discussed.

Keywords

Irrigation Policy Drip irrigation Climate change Water management Morocco 

References

  1. ABHOER. (2012). Résumé du PDAIRE. Projet de Plan Directeur d’Aménagement Intégré des Ressources en Eau du Bassin de l’Oum Er-Rbia et des bassins côtiers atlantiques.Google Scholar
  2. ABHSM Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa. (2010). Les changements climatiques. À la recherche d’un équilibre hydrologique dans le bassin du Souss Massa. WWF Marseille.Google Scholar
  3. Akesbi, N. (1988). Dépendance alimentaire et vérité des prix: mythes et réalités. In La crise et l’endettement du tiers monde (p. 541). Etudes Maghrébines.Google Scholar
  4. Akesbi, N. (2011). La nouvelle stratégie agricole du Maroc annonce-t-elle l’insécurité alimentaire du pays ? Confluences Méditerranée, 78(3), 93–105.CrossRefGoogle Scholar
  5. Akesbi, N. (2012). Une nouvelle stratégie pour l’agriculture marocaine: Le Plan Maroc Vert. New Medit, 2, 12–23.Google Scholar
  6. Akesbi, N. (2014). Le Maghreb face aux nouveaux enjeux mondiaux. Les investissements verts dans l’agriculture au Maroc (Notes de lʼIFRI). Paris: IFRI.Google Scholar
  7. Akesbi, N., & Guerraoui, D. (1991). Enjeux agricoles. Casablanca: Le Fennec.Google Scholar
  8. Albayane. (2013). Azemmour-Bir Jdid: Doukkala des Eaux délégataire du projet d’irrigation. 23-12-2013. http://www.maghress.com/fr/albayane/120507
  9. Aloussi, M. N., & Anbari, A. (2012). Gestion participative de l’irrigation au Maroc. Powerpoint.Google Scholar
  10. Ameur, F., Amichi, H., Kuper, M., & Hammani, A. (2017). Specifying the differentiated contribution of farmers to groundwater depletion in two irrigated areas in North Africa. Hydrogeology Journal, 25(6), 1579–1591.CrossRefGoogle Scholar
  11. Amphoux, M. (1933). L’évolution de l’agriculture européenne au Maroc. Annales de Géographie, 236(42), 175–185.CrossRefGoogle Scholar
  12. Aomar, J., & Abdelmajid, K. (2002). Wastewater reuse in Morocco. Morocco: Ministry of Agriculture, Rural Development and Waters and Forests.Google Scholar
  13. Aoubouazza, M., Rajel, R., & Essafi, R. (2013). Impact of extreme climate events on water resources and agriculture and biodiversity in Morocco. Journal of Climatology and Weather Forecasting 2013, 1(2), 8.CrossRefGoogle Scholar
  14. Bekkari, L., & Del Castillo, I. Y. (2011). L’appropriation du modèle d’association d’usagers de l’eau par une communauté villageoise du Moyen Atlas au Maroc. Cahiers Agricultures, 20(1), 73–77.Google Scholar
  15. Belghazi, A. (2016). Les terres collectives irriguées seront immatriculées gratuitement. Medias24, 14 Mars 2016.Google Scholar
  16. Belghiti, M. (2004). Valorisation de l’eau et tarification dans les périmètres de «grande hydraulique» au Maroc. Revue H.T.E. N° 130 – Septembre/Décembre 2004.Google Scholar
  17. Belghiti, M. (2005). Farmers participation in the management of public irrigation schemes in Morocco. FAO Report.Google Scholar
  18. Belghiti, M. (2010). Place de l’irrigation dans la stratégie du plan Maroc Vert. Powerpoint.Google Scholar
  19. Benabderraziq, H. (2017). Pers. Com.Google Scholar
  20. Benhadi, A. (1975). La politique marocaine des barrages. Annuaire de l’Afrique du Nord, 14(1976), 275–294.Google Scholar
  21. Benouniche, M., Kuper, M., & Hammani, A. (2014). Mener le goutte à goutte à l’économie d’eau: ambition réaliste ou poursuite d’une chimère ? Alternatives Rurales, 2, 36–47.Google Scholar
  22. Bentaleb, H. (2015). Le Plan Maroc Vert creuse les sillons de l’inégalité. Liberation, Samedi 17 Octobre 2015.Google Scholar
  23. Benzekri, E. M. (2006). 50 ans de politique de l’eau au Maroc. https://fr.scribd.com/document/241156065/50-Ans-de-Politique-de-l-Eau
  24. Bergh, S. I. (2007). Public administration capacity to implement ‘participatory’ development policy – Case studies from Morocco. Paper presented at the Panel 17 States at work: African public services in comparative perspective at AEGIS Second European Conference on African Studies, Leiden.Google Scholar
  25. Bessaoud, O. (2013). Les réformes agraires post-coloniales au Maghreb: un processus inachevé.Google Scholar
  26. Bouderbala, N. (1997). La modernisation et la gestion du foncier au Maroc. In La modernisation des agricultures rnéditerranénnes (Options Méditerranéennes, Série A./n029).Google Scholar
  27. Bouderbala, N. (1999a). Les systèmes de propriété foncière au Maghreb. Le cas du Maroc. In A. M. Jouve & N. Bouderbala (Eds.), Politiques foncières et aménagement des structures agricoles dans les pays méditerranéens: à la mémoire de Pierre Coulomb. Montpellier: CIHEAM.Google Scholar
  28. Bouderbala, N. (1999b). L’aménagement des grands périmètres irrigués: l’expérience marocaine. In A. M. Jouve & N. Bouderbala (Eds.), Politiques foncières et aménagement des structures agricoles dans les pays méditerranéens: à la mémoire de Pierre Coulomb (pp. 171–184). Montpellier: CIHEAM.Google Scholar
  29. Bouderbala, N., Chraibi, M., Pascon, P. (1974). La question agraire au Maroc. Bulletin économique et social du Maroc, p 423Google Scholar
  30. Bourdillon, J., & Faris, M. (2004). Les ingénieurs des Ponts au Maroc, la promo 59, l’enthousiasme et l’amitié des années 60, l’héritage. http://bit.ly/2AfiDu8.
  31. BRLi, & Agroconcept. (2013). Gestion de la demande en eau dans le bassin méditerranéen – Exemple du Maroc – Cas dʼétude du Souss Massa. AFD et Plan Bleu.Google Scholar
  32. CESE. (2014). La gouvernance par la gestion intégrée des ressources en eau au Maroc: Levier fondamental de développement durable.Google Scholar
  33. Chaouni, M. (2005). La loi sur lʼeau et le droit à lʼeau. Une interprétation de la réglementation de lʼeau à lʼusage des utilisateurs et des gestionnaires des ressources en eau (p. 222). Rabat: Imprimerie Al Maârif Al Jadida.Google Scholar
  34. Choukr-Allah, R. (2004). Participatory irrigation management in Morocco. Options Méditerranéennes Series B, 48, 209–217.Google Scholar
  35. Clément, J. F. (1995). Les effets sociaux du programme d’ajustement structurel marocain. Politique Etrangère, 4, 1003–1013.CrossRefGoogle Scholar
  36. Cressier, P. (2006). Géométrie des réseaux et marqueurs des territoires. Mélanges de la Casa de Velázquez, 2(36), 39–59.CrossRefGoogle Scholar
  37. Daoud, Z. (1981). Agrarian capitalism and the Moroccan crisis. MERIP Reports: Land and Labor, 99, 27–33.CrossRefGoogle Scholar
  38. De Haas, H. (2001). Migration and agricultural transformations in the oases of Morocco and Tunisia. Utrecht: KNAG.Google Scholar
  39. De Miras, C., & Le Tellier, J. (2005). Gouvernance urbaine et accès à lʼeau potable au Maroc: Partenariat Public-Privé à Casablanca et Tanger-Tétouan. Paris: LʼHarmattan.Google Scholar
  40. Del Vecchio, K. (2013). Une politique contractuelle sans contrôle ? La régulation des ressources en eau souterraine dans la plaine du Saiss au Maroc. Mémoire de Master. Université Lumière Lyon 2.Google Scholar
  41. Doukkali, M. R. (2005). Water institutional reforms in Morocco. Water Policy, 7, 71–88.CrossRefGoogle Scholar
  42. Doukkali, M. R., & Lejars, C. (2015). Energy cost of irrigation policy in Morocco: A social accounting matrix assessment. International Journal of Water Resources Development, 31(3), 422–435.CrossRefGoogle Scholar
  43. Driouech, F. (2010). Distribution des précipitations hivernales sur le Maroc dans le cadre d’un changement climatique: descente d’échelle et incertitudes. Thèse de doctorat, Université de Toulouse.Google Scholar
  44. El Alaoui, M. (2006). Développement de l’agriculture irriguée, dispositif juridique et institutionnel et stratégie de gestion de lʼeau au Maroc. In S. Bouarfa, M. Kuper, & A. Debbarh (Eds.), L’avenir de l’agriculture irriguée en Méditerranée. Nouveaux arrangements institutionnels pour une gestion de la demande en eau. Cahors: Actes du séminaire Wademed.Google Scholar
  45. El Faiz, M. (2001). La Grande Hydraulique dans le Haouz de Marrakech: fascination technologique et émergence du pouvoir des ingénieurs. In E. Gobe (Ed.), Les ingénieurs maghrébins dans les systèmes de formation. Systèmes de formation, filières coloniales et pratiques professionnelles (pp. 213–225). Professionnalités contemporaines. Actes de la réunion intermédiaire du programme Ingénieurs et société au Maghreb. Rabat.Google Scholar
  46. El Faiz, M. (2002). Marrakech patrimoine en péril. Actes du Sud/Eddif.Google Scholar
  47. El Gueddari, A. B. S., & Arrifi, M. (2009). L’agriculture irriguée au Maroc face à la rareté des ressources en eau? In L’Etat des ressources en eau au Maghreb en 2009, UNESCO, Rabat.Google Scholar
  48. Ennabih, A. (2016). Mythe et réalité de la politique des eaux usées de Marrakech: entre intérêts privés et légitimation publique. Mémoire de Master 2, Université de Lyon.Google Scholar
  49. Ennaji, M., & Herzenni, A. (1987). L’irrigation des terres makhzen dans le Haouz de Marrakech sous le règne de Hassan premier (pp. 68–69). ANAFID.Google Scholar
  50. Errahj, M., Kuper, M., Faysse, N., & Djebbara, M. (2009). Finding a way tolegality, local coordination modes and public policies 296. Natures Sciences Sociétés, 58, 358–369.Google Scholar
  51. FAO. (2012). Le passage à l’irrigation localisée collective. Les résultats d’une expérience dans le périmètre des Doukkala. Rome: FAO.Google Scholar
  52. Faysse, N. (2015). The rationale of the Green Morocco Plan: Missing links between goals and implementation. The Journal of North African Studies, 20(4), 622–634.CrossRefGoogle Scholar
  53. Faysse, N., Errahj, M., Kuper, M., & Mahdi, M. (2010). Learning to voice? The evolving roles of family farmers in the coordination of large-scale irrigation schemes in Morocco. Water Alternatives, 3(1), 48–67.Google Scholar
  54. Faysse, N., El Amrani, M., El Aydi, S., & Lahlou, A. (2012). Formulation and implementation of policies to deal with groundwater overuse in Morocco: Which supporting coalitions? Irrigation and Drainage, 61(1), 126–134.CrossRefGoogle Scholar
  55. Finances Hebdo (Maroc). (2016). Irrigation: fort intérêt pour le forage des puits. 15 Février 2016.Google Scholar
  56. Finet, A. (2002). Diagnostic des systèmes de production du périmètre irrigué du N’Fis (Maroc). Un aménagement aux résultats contradictoires. Mémoire pour l’obtention du Diplôme d’Ingénieur en Agriculture. Centre National d’Etudes Agronomiques des Régions Chaudes.Google Scholar
  57. Fofack Tsabou, R. L. (2012). Analyse des règles dʼaccès à lʼeau souterraine dans un contexte de mutations de lʼagriculture et des politiques publiques au Maroc: le cas de lʼaquifère du Saiss. Master: Science Politique et action publique. Université de Lille 2.Google Scholar
  58. Freitas, R. J. (1996). Design for the implementation of water users associations in the Tadla irrigation perimeter. Report No 41. USAID.Google Scholar
  59. GIZ. (2011). Élaboration du contrat de la nappe du Haouz-Mejjate. Analyse de la gestion actuelle de la nappe. Février 2011.Google Scholar
  60. GIZ. (2014). Elaboration d’une convention pour la gestion intégrée des ressources en eau dans le bassin du Haouz-Mejjate. Note d’information pour la Wilaya Marrakech-Tensift-Al Haouz.Google Scholar
  61. Hadioui, M., Faysse, N., & Kemmoun, H. (2014). Participation des agriculteurs à la conception d’un projet de reconversion à l’irrigation localisée dans le périmètre du Tadla. Alternatives Rurales, 2, 96–109.Google Scholar
  62. Hammani, A., Kuper, M., Debbarh, A., Bouarfa, S., Badraoui, M., & Bellouti, A. (2004). Evolution de l’exploitation des eaux souterraines dans le périmètre irrigue du Tadla. Revue HTE, 130, 39–43.Google Scholar
  63. Houdret, A. (2012). The water connection: Irrigation, water grabbing and politics in southern Morocco. Water Alternatives, 5(2), 284–303.Google Scholar
  64. Houdret, A., & Bonnet, S. (2016). Le premier partenariat public-privé pour l’irrigation au Maroc: durable pour tous? Cahiers de l’Agriculture, 25(2).Google Scholar
  65. Hydraumet. (2013). Stratégie d’adaptation de la gestion des ressources en eau des bassins de la région hydraulique de l’Oum Er Rbia. Rapport pour la Banque Mondiale et l’ABHOER.Google Scholar
  66. Ihazrir, A. (2009). La politique hydraulique marocaine à lʼépreuve: sécheresse et crise des identités rurales. In H. Ayeb, & T. Ruf (dir.), Eaux, pauvreté et crises sociales. IRD Éditions.Google Scholar
  67. Jobbins, G., Kalpakian, J., Chriyaa, A., Legrouri, A., & El Mzouri, E. H. (2015). To what end? Drip irrigation and the water–energy–food nexus in Morocco. International Journal of Water Resources Development, 31, 393–406.CrossRefGoogle Scholar
  68. Jolly, G. (2002). La gestion des périmètres irrigués Méthodologie de diagnostic Cas d’un transfert de gestion: les associations dʼusagers du périmètre du NʼFis (office du Haouz, Maroc). In P. Garin, P. Y. Le Gal, & T. Ruf (Eds.), Atelier du PCSI (Programme Commun Systèmes Irrigués) sur la gestion des périmètres Irrigués collectifs, Montpellier, France (pp. 25–45).Google Scholar
  69. Kadiri, Z., & Mahdi, M. (2009). Eau: une coordination à plusieurs cycles. CESEM Economia, 16, 45–51.Google Scholar
  70. Kadiri, Z., Kuper, M., Faysse, N., & Errahj, M. (2008). Transformation d’une innovation institutionnelle: l’exemple des associations d’usagers des eaux agricoles dans le Moyen Sebou au Maroc. In T. Hartani, A. Douaoui, & M. Kuper (Eds.), Economies d’eau en systèmes irrigués au Maghreb. Actes du quatrième atelier régional du projet Sirma, Mostaganem, Algérie, 26–28 mai 2008. Montpellier: Cirad.Google Scholar
  71. Keita, B. (2006). Gestion sociale de l’eau et projet de modernisation hydraulique dans une vallée du haut atlas au Maroc: les Aït Hakim (des Aït Bouguemez). In A. Richard, P. Caron, J. Y. Jamin, & T. Ruf (Eds.), Coordinations hydrauliques et justices sociales. Actes du séminaire, novembre 2004, Montpellier, France. Montpellier: Cirad.Google Scholar
  72. Kuper, M., Hammani, A., Chohin, A., Garin, P., & Saaf, M. (2012). When groundwater takes over: Linking 40 years of agricultural and groundwater dynamics in a large-scale irrigation scheme in Morocco. Irrigation and Drainage, 61(1), 45–53.CrossRefGoogle Scholar
  73. L’Economiste. (2014). Souss-Massa-Draâ: L’anarchie des forages de puits. 07/11/2014.Google Scholar
  74. Laamari, A., Boughlala, M., Herzenni, A., Karrou, M., & Bahri, A. (2011). Water policies in Morocco – Current situation and future perspectives. ICARDA.Google Scholar
  75. Lazarev, G. (2012). Les politiques agraires au Maroc. 1956–2006. Un témoignage engagé. Economie Critique.Google Scholar
  76. Le Coz, J. (1968). Le troisième âge agraire du Maroc. Annales de Géographie, 77(422), 385–413.CrossRefGoogle Scholar
  77. LʼEconomiste. (2015). Marrakech: Le tourisme continue à tirer les investissements. Edition N°: 4477 Le 06/03/2015.Google Scholar
  78. Leveau, R. (1998). Réussir la transition démocratique au Maroc. La monarchie, acteur central du système politique. Le Monde Diplomatique.Google Scholar
  79. Mahdi, M. (2014). Devenir du foncier agricole au Maroc. Un cas dʼaccaparement des terres. New Medit, 4, 2–10.Google Scholar
  80. MAPM (Ministère de l’agriculture et de la Pêche Maritime). (2007a). Programme national d’économie d’eau en irrigation. Document principal. 10/7/2007.Google Scholar
  81. MAPM (Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime). (2007b). Programme national d’économie d’eau en irrigation. Note de synthèse.Google Scholar
  82. MAPM (Ministère de l’agriculture et de la Pêche Maritime). (2011). Projet de renforcement des capacités sur l’utilisation sans danger des Eaux Usées en Agriculture. Rapport National du Maroc. December 2011.Google Scholar
  83. MAPM (Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime). (2012). Place de l’eau dans le Plan Maroc Vert. Powerpoint.Google Scholar
  84. MAPM (Ministère de l’agriculture et des pêches maritimes). (2013). Situation de l’agriculture Marocaine en 2012. Dossier N°10.Google Scholar
  85. Maroc.ma. (2014). Les eaux souterraines jouent un rôle très important dans le développement socioéconomique du Maroc. 16/9/2014. www.maroc.ma/fr/actualites/les-eaux-souterraines-jouent-un-role-tres-important-dans-le-developpement-socioeconomique
  86. Maroc.ma. (2015). Assises nationales sur “la politique foncière de l’Etat et son rôle dans le développement économique et social”. 8/12/2015. www.maroc.ma/fr/actualites/ouverture-skhirat-des-assises-nationales-sur-la-politique-fonciere-de-letat
  87. Marthelot, P. (1961). Histoire et réalité de la modernisation du monde rural au Maroc. Tiers-Monde, 2(6), 137–168.CrossRefGoogle Scholar
  88. MEMEE. (2010). Rapport National sur l’État de l’Environnement. Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement.Google Scholar
  89. Molle, F. (2012). La gestion de l’eau et les apports d’une approche par la political ecology. In D. Gautier & T. A. Benjaminsen (Eds.), L’approche political ecology: Pouvoir, savoir, environnement (pp. 219–240). Paris: Quae.Google Scholar
  90. Molle, F. (2017). Conflicting policies: Agricultural intensification vs. water conservation in Morocco (G-Eau Working Paper). http://bit.ly/2j220bA
  91. Molle, F., & Berkoff, J. (Eds.). (2007). Irrigation water pricing: The gap between theory and practice. Wallingford, UK: CABI.Google Scholar
  92. Molle, F., & Tanouti, O. (2017). Squaring the circle: Agricultural intensification vs. water conservation in Morocco. Agricultural Water Management, 192, 170–179.CrossRefGoogle Scholar
  93. Monitor Group. (2008). Etude de Mise à Jour de la Stratégie Nationale de lʼEau et des Plans dʼAction à Court, Moyen et Long Termes pour le Développement du Secteur de lʼEau au Maroc.Google Scholar
  94. Mouhsine, R., & Lakmahri, S. (2014). L’impossible réforme agraire. Zamane, 28/3/2014.Google Scholar
  95. OED. (1998). OED Précis no. 152 – Maroc: un potentiel encore inexploité.Google Scholar
  96. ONDH (Observatoire National de Développement Humain). (2004). Stratégie Nationale de lʼEau.Google Scholar
  97. Oubalkace, M. (2007). Stratégie méditerranéenne pour le développement durable – Suivi des progrès dans le domaine de l’eau et promotion de politiques de gestion de la demande. Rapport final (Royaume du Maroc). Commission Méditerranéenne du Développement Durable.Google Scholar
  98. Pascon, P. (1977). Le Haouz de Marrakech. Rabat-Tanger, Éditions marocaines et internationales.Google Scholar
  99. Pérennes, J. J. (1993). L’eau et les hommes au Maghreb: contribution à une politique de l’eau en Méditerranée. Karthala Editions.Google Scholar
  100. Plusquellec, H. (2002). How design, management and policy affect the performance of irrigation projects – emerging modernization procedures and design standards. Bangkok: FAO.Google Scholar
  101. Préfol, P. (1986). Prodige de l’irrigation au Maroc. Le développement exemplaire du Tadla, 1936–1985. Paris: Nouvelles Éditions latines.Google Scholar
  102. Quarouch, H., Kuper, M., Abdellaoui, E. H., & Bouarfa, S. (2014). Eaux souterraines, sources de dignité et ressources sociales: cas dʼagriculteurs dans la plaine du Saïss au Maroc. Cahiers Agricultures, 23(3), 158–165.Google Scholar
  103. Raïs, I., Faysse, N., & Lejars, C. (2016). Impacts d’un changement de politiques énergétiques sur les exploitations irriguées: éclairage sur la base d’un échantillon d’exploitations dans le Saiss (Maroc). Alternatives Rurales, 4, 90–102.Google Scholar
  104. Raki, M., & Ruf, T. (2004). La participation des usagers de lʼeau des périmètres irrigués méditerranéens. Regards croisés sur deux modèles marocain et égyptien. In A. Richard, P. Caron, J. Y. Jamin, & T. Ruf (Eds.), Coordinations hydrauliques et justices sociales. Montpellier.Google Scholar
  105. Regnier, J. J. (1975) Monarchie et forces politiques au Maroc. In: Introduction à lʼAfrique du Nord contemporaine (pp. 341–358). Aix-en-Provence: Institut de recherches et dʼétudes sur le monde arabe et musulman.Google Scholar
  106. Riaux, J. (2006). La gestion participative de l’irrigation: exemple d’intervention publique dans une vallée du Haut Atlas marocain, les Aït Bou Guemez. In L. Auclair, C. Aspe, & P. Baudot (Eds.), A l’heure du développement durable, le retour des paysans? (pp. 259–274). Paris: Edisud.Google Scholar
  107. Romagny, B., & Riaux, J. (2007). La gestion communautaire de l’eau agricole à l’épreuve des politiques participatives: regards croisés Tunisie/Maroc. Hydrological Sciences-Journal des Sciences Hydrologiques, 52(6), 1179–1196.CrossRefGoogle Scholar
  108. Royaume du Maroc. (2011). Stratégie nationale de l’eau au Maroc [de 2009].Google Scholar
  109. Salem, A., & Ait Benhamou, Z. (2016). Plan Maroc Vert, le grand mirage. Le Desk. 2/10/2016. https://ledesk.ma/
  110. SAM. (2011). Situation de l’agriculture Marocaine No 10. Maroc: Ministère de l’Agriculture et des Pêches Maritimes.Google Scholar
  111. Sellika, I. E., & Faysse, N. (2015). Perspectives de production et de commercialisation de la pomme au Maroc à l’horizon 2025. Alternatives Rurales, 3, 102–116.Google Scholar
  112. Sellika, I. E., Faysse, N., Bousadni, A., & Ait El Mekki, A. (2015). Perspectives de production et de commercialisation des prunes et des pruneaux au Maroc à l’horizon 2025. Alternatives Rurales, 3, 117–130.Google Scholar
  113. Swearingen. (1987). Terre, politique et pouvoir au Maroc. Revue de l’Occident Musulman et de la Méditerranée, 45, 41–54.CrossRefGoogle Scholar
  114. Tanouti, O. (2017). La Gestion Intégrée des Ressources en eau à lʼépreuve du bassin versant – Le cas du bassin du Tensift au Maroc. Thèse de Doctorat. Université de Paris Nanterre.Google Scholar
  115. Tanouti, O., & Molle, F. (2013). Réappropriations de lʼeau dans les bassins versants surexploités. Etudes Rurales, 192, 79–96.CrossRefGoogle Scholar
  116. Tanouti, O., Molle, F., Leduc, C. (2016). Analyse du statut actuel des ressources en eau, de leur gouvernance et des réformes de politiques publiques. Livrable D2.5. Projet AMETHYST – Rapport sur la gouvernance de l’eau et des réformes de politiques publiques.Google Scholar
  117. Tardieu, H. (2001). LʼAgence de Bassin Oum Er Rʼbia: le chemin vers une gestion de l’eau globale et décentralisée. Article pour lʼAgence Française de Développement.Google Scholar
  118. Tazi Sediq, H. (2007). Du droit de lʼeau au droit à lʼeau au Maroc et ailleurs. La Croisée des Chemins.Google Scholar
  119. Telquel.com. (2014). Charafat Afilal détaille son plan national de lʼeau. https://telquel.ma/2014/09/23/charafat-afilal-detaille-plan-national-leau_1416910
  120. Valony, M. J. (2006). Des communautés d’irrigants aux associations d’usagers de l’eau. Un modèle mondial face aux différentes configurations socio-territoriales. In P. Caron, J. Y. Jamin, A. Richard, & T. Ruf (Eds.), Coordinations hydrauliques et justices sociales. Montpellier: Cirad.Google Scholar
  121. Van Vuren, G., Papin, C., & El Haouari, N. (2004). Participatory Irrigation Management: Comparing theory with practice a case study of the Beni Amir irrigation scheme in Morocco (Projet INCO-WADEMED). Rabat: Actes du Séminaire Modernisation de l’Agriculture Irriguée.Google Scholar
  122. Valette, É., Chéry, J. P., Debolini, M., Azodjilande, J., François, M., & El Amrani, M. (2013). Urbanisation en périphérie de Meknès (Maroc) et devenir des terres agricoles: L’exemple de la coopérative agraire Naïji. Cahiers Agricultures, 22(6), 535–543.Google Scholar
  123. World Bank. (1995). Water sector review. Kingdom of Morocco. Washington, DC: The World Bank.Google Scholar
  124. World Bank. (1998). Projet de gestion des ressources en eau rapport dʼévaluation. Groupe du développement rural, de lʼeau et de lʼenvironnement. Bureau Régional Moyen-Orient et Afrique du Nord. Rapport 15760.Google Scholar
  125. World Bank. (2008). Marchés fonciers pour la croissance économique au Maroc. Volume I – Héritage et Structures Foncières au Maroc. Les contraintes structurelles et institutionnelles à l’émergence d’un marché efficient du foncier au Maroc. Maroc: Banque Mondiale.Google Scholar
  126. World Bank. (2009). Project performance assessment report. Morocco Water Resources Management Project. Report No. 48732.Google Scholar

Copyright information

© Springer Nature Switzerland AG 2019

Authors and Affiliations

  • François Molle
    • 1
    Email author
  • Oumaima Tanouti
    • 1
    • 2
  • Nicolas Faysse
    • 3
    • 4
  1. 1.UMR-Geau, Institute of Research for Development (IRD)University of MontpellierMontpellierFrance
  2. 2.Université de Paris NanterreParisFrance
  3. 3.UMR-Geau, CiradUniv MontpellierMontpellierFrance
  4. 4.Asian Institute of TechnologyBangkokThailand

Personalised recommendations