Advertisement

L’entretien psychologique systématique pour les couples optant pour l’IAD: huit ans d’expérience clinique dans une législation prévoyant la levée de l’anonymat du donneur

  • D. Besse
  • M. Emery
  • D. Wunder-Galié
  • D. Wirthner
Part of the L’homme dans tous ses états book series (L’homme dans tous ses états, volume 1)

Résumé

Le développement de la loi sur la procréation médicalement assistée (LPMA) en Suisse s’est déroulé en plusieurs étapes. En 1992, par votation populaire, les cantons et le peuple ont accepté l’article 24novies de la Constitution fédérale sur la protection de l’homme et de son environnement contre les abus en matière de technique de procréation et de génie génétique. La LPMA entra en vigueur en 2001 [1]. La procréation médicalement assistée (PMA) est désormais subordonnée au bien de l’enfant (article 3), elle est réservée aux couples qui, «en considération de leur âge et de leur situation personnelle, paraissent être à même d’élever l’enfant jusqu’à sa majorité (article 3, alinéa 2b)», et «seul un couple marié peut recourir à un don de sperme» (article 3, alinéa 3). De plus, «une assistance psychologique doit être offerte au couple avant, pendant et après le traitement (article 6, alinéa 4)». Concernant l’insémination artifi cielle avec sperme de donneur (IAD), «l’enfant âgé de 18 ans révolus peut obtenir de l’Office fédéral de l’état civil des données concernant l’identité du donneur et son aspect physique (article 27, alinéa 1)». «Lorsqu’il peut faire valoir un intérêt légitime, l’enfant, quel que soit son âge, a le droit d’obtenir toutes les données relatives au donneur (alinéa 2)». Selon le message du Conseil fédéral: «L’Office fédéral jouit d’un pouvoir d’appréciation, en ce sens qu’il lui appartient de juger dans quelle mesure il doit, notamment pour des motifs de santé, informer l’enfant ou son représentant légal sur les résultats des examens médicaux du donneur» [2].

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références

  1. 1.
    Assemblée fédérale de la Confédération suisse (1998) Loi fédérale sur la procréation médicalement assistée (LPMA)Google Scholar
  2. 2.
    Assemblée fédérale de la Confédération suisse (1998) Loi fédérale sur la procréation médicalement assistée (LPMA). Message du Conseil fédéral du 26 juin 1996:72Google Scholar
  3. 3.
    Béran MD, Germond M (2000) L’entretien d’évaluation des ressources psychosociales en médecine de la reproduction. Étude pilote d’une nouvelle approche: le bilan des ressources. J Gynecol Obstet Biol Reprod 29:662–7Google Scholar
  4. 4.
    Darwiche J, Bovet P, Corboz-Warnery A, et al. (2002) Quelle assistance psychologique pour les couples requérant une aide médicale à la procréation? Gynecol Obstet Fertil 30:394–404PubMedCrossRefGoogle Scholar
  5. 5.
    Emery M, Béran MD, Darwiche J, et al. (2003) Results from a prospective, randomised, controlled study evaluating the acceptability and effects of routine pre-IVF counselling. Hum Reprod 18:2647–53PubMedCrossRefGoogle Scholar
  6. 6.
    Emery M, Béran MD, Darwiche J, et al. (2006) Does a new donor insemination law influence disclosure attitudes? Abstract. Hum Reprod 21(Suppl 1):163–4Google Scholar
  7. 7.
    Daniels, K (2004) Building a family with the assistance of donor insemination. Dunmore Press, Palmerston North, NZ, p. 277Google Scholar
  8. 8.
    Clément JL (2006) Mon père c’est mon père: l’histoire singulière des enfants conçus par insémination artificielle avec donneur. L’Harmattan, Paris, p. 263Google Scholar
  9. 9.
    Tisseron S (2007) Secrets de famille: mode d’emploi. Marabout Psy, Paris, p. 132Google Scholar
  10. 10.
    Shehab D, Duff J, Pasch L, et al. (2008) How parents whose children have been conceived with donor gametes make their disclosure decision: contexts, influences, and couple dynamics. Fertil Steril 89:179–87PubMedCrossRefGoogle Scholar
  11. 11.
    Scheib JE, Riordan M, Rubin S (2003) Adolescents with open-identity sperm donors: reports from 12–17 year-olds. Hum Reprod 20:239–52CrossRefGoogle Scholar
  12. 12.
    Mac Dougall K, Becker G, Scheib JE, Nachtigall RD (2007) Strategies for disclosure: how parents approach telling their children that they were conceived with donor gametes. Fertil Steril 87(3):524–33PubMedCrossRefGoogle Scholar
  13. 13.
    Scheib JE, Riordan M, Rubin S (2003) Choosing identity-release sperm donors: the parents’ perspective 13–18 years later. Hum Reprod. 2003; 18(5):1115–27PubMedCrossRefGoogle Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag France 2010

Authors and Affiliations

  • D. Besse
    • 1
  • M. Emery
  • D. Wunder-Galié
  • D. Wirthner
  1. 1.Unité de médecine de la reproduction(UMR) département de gynécologieobstétrique-génétique CHUVLausanneSuisse

Personalised recommendations