Advertisement

Jacobiennes généralisées globales relatives

  • C. Contou-Carrère
Chapter
Part of the Modern Birkhäuser Classics book series

Abstrait

Le résultat principal de ce travail est la construction des jacobiennes généralisées ((Jn)(n ≥ 0), (Φn)(n ≥ 0)) pour une S-courbe relative X, munie d’une compactification convenable, et de l’isomorphisme
$$ \mathop {\lim }\limits_{\vec n} HomS - gr(J_n^ \cdot,G) \simeq G(X), $$
pour tout S-schéma en groupes commutatif et lisse G. L’énoncé de ce résultat est donné sous forme conjecturale dans une lettre du 9/8/1960 adressée par A. Grothendieck à J.P. Serre. On obtient ainsi l’extension naturelle au cas relatif de la théorie de Rosenlicht-Serre, et on achève la première étape d’un programme de travail proposé à l’auteur par A. Grothendieck. Il s’agit d’établir une formule de dualité générale pour une courbe relative lisse X à coefficients dans un S-schéma en groupes G commutatif et plat, qui doit correspondre à celle prouveée dans [15], Exp. n°XVIII, dans le cas d’une courbe relative propre et lisse. L’aspect local de cette formule mène à la construction des jacobiennes locales des courbes formelles, et à leur propriété de factorisation universelle (cf. [3] bis) qui étend la théorie des symboles locaux au cas relatif.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

References

  1. [1]
    C.E. Contou-Carrère, La jacobienne généralisée d’une courbe relative; construction et propriété universelle de factorisation, C.R.A.S., t. 289, 1979.Google Scholar
  2. [2]
    C.E. Contou-Carrère, Corps de classes local géométrique relatif, C.R.A.S., t. 292, 1981.Google Scholar
  3. [3]
    C.E. Contou-Carrère, Jacobienne locale, groupe de bivecteurs de Witt universel et symbole local modéré. (à paraître aux C.R.A.S.)Google Scholar
  4. [3]
    bis C.E. Contou-Carrère, Jacobienne locale d’une courbe formelle relative (à publier dans A.S.E.N.S.).Google Scholar
  5. [4]
    N. Bourbaki, Algèbre commutative, chapitres 3 et 4, Hermann 1961.Google Scholar
  6. [5]
    M. Demazure et P. Gabriel, Groupes algébriques, North Holland 1971.Google Scholar
  7. [6]
    M. Demazure et A. Grothendieck, SGA III (schémas en groupes), vol no1, Springer Verlag LN, no151.Google Scholar
  8. [7]
    A. Grothendieck, Fondements de la géométrie algébrique, Recueil des Exposés du séminaire Bourbaki entre 1957 et 1962.Google Scholar
  9. [8]
    A. Grothendieck et J. Dieudonné, Eléments de géométrie algébrique (EGA) I, Springer Verlag 1971.Google Scholar
  10. [9]
    A. Grothendieck et J. Dieudonné, EGA II, Etude globale élémentaire de quelques classes de morphismes. Publications Mathématiques de l’I.H.E.S., vol no8.Google Scholar
  11. [10]
    A. Grothendieck et J. Dieudonné, EGA III, Etude cohomologique des faisceaux cohérents (première partie). Publications Mathématiques de 1’I.H.E.S., vol no11.Google Scholar
  12. [11]
    A. Grothendieck et J. Dieudonné, EGA III (deuxième partie), Publications Mathématiques de l’I.H.E.S., vol no17.Google Scholar
  13. [12]
    A. Grothendieck et J. Dieudonné, EGA IV, Etude locale des schémas (deuxième partie). Publications mathématiques de l’I.H.E.S., vol no24.Google Scholar
  14. [13]
    A. Grothendieck et J. Dieudonné, EGA IV (troisième partie). Publications Mathématiques de 1’I.H.E.S., vol no28.Google Scholar
  15. [14]
    A. Grothendieck et J. Dieudonné, EGA IV (quatrième partie). Publications Mathématiques de 1’I.H.E.S., vol no32.Google Scholar
  16. [15]
    A. Grothendieck (E. Artin, P. Deligne... etc), SGA IV, vol 3, Springer Verlag LN no305.Google Scholar
  17. [16]
    J.-P. Serre, Groupes algébriques et corps de classes, Hermann 1959.Google Scholar
  18. [17]
    D. Mumford, Abelian Varieties, Oxford University Press, 1970.Google Scholar

Copyright information

© Birkhäuser Boston 2007

Authors and Affiliations

  • C. Contou-Carrère
    • 1
  1. 1.Las Rebes 10/AMontpellierFrance

Personalised recommendations