Le monde social selon Husserl

  • Laurent Perreau
Part of the Phaenomenologica book series (PHAE, volume 209)

Table of contents

  1. Front Matter
    Pages i-xvii
  2. Première partie : La région « monde social »

    1. Front Matter
      Pages 37-47
  3. Première partie : La région « monde social »

    1. Laurent Perreau
      Pages 49-67
    2. Laurent Perreau
      Pages 93-124
  4. Deuxième partie : les formes essentielles du monde social

    1. Front Matter
      Pages 125-126
  5. Deuxième partie : les formes essentielles du monde social

  6. Troisième partie : sujet personnel et monde social. Problèmes et difficultés d’une définition transcendantale de la personne

    1. Front Matter
      Pages 173-177
  7. Troisième partie : sujet personnel et monde social. Problèmes et difficultés d’une définition transcendantale de la personne

  8. Quatrième partie : du monde de la vie au monde social

    1. Front Matter
      Pages 269-277
  9. Quatrième partie : du monde de la vie au monde social

  10. Laurent Perreau
    Pages E1-E1
  11. Back Matter
    Pages 365-382

About this book

Introduction

Cette étude est consacrée à l'examen de la théorie du monde social qui se découvre dans la phénoménologie d’Edmund Husserl : est-elle à même de dire les phénomènes sociaux, sur quel mode et avec quels résultats ?

Dans un premier moment, nous reconstituons le propos des deux « ontologies sociales » qui pensent le monde social en son essence et en ses essences : d’une part, l'ontologie de la région « monde social », subordonnée à la région de l'« esprit » et élaborée à partir d'une phénoménologie de la communication ; d’autre part, l'ontologie morphologique et eidétique des formes essentielles de communautés sociales. Dans un second moment, nous suivons l'élaboration d'une « sociologie transcendantale » qui reconsidère le rapport de la subjectivité transcendantale au monde social. Nous montrons comment les développements de la théorie de la personne dans la perspective de la phénoménologie génétique, qui semblent nous détourner de la considération de sa socialité, précisent en réalité le rapport du sujet personnel au monde social sous l'angle de sa « mienneté », de l'habitualité et de la familiarité d'une part, et dans la perspective d'une éthique sociale d'autre part. On établit enfin comment, autour de la Krisis, la théorie du monde de la vie fournit le cadre théorique d'une « sociologie transcendantale » qui se développe, sur le fond d'une anthropologie du monde commun, comme théorie de la générativité. De l'ontologie sociale à la sociologie transcendantale, cette recherche est conçue comme une investigation des ressources et des difficultés de la voie d'accès à la réduction transcendantale par l'ontologie, relativement à la question du « social ».

Remarquable enquête menée sur l'expérience sociale du sujet, la phénoménologie husserlienne du monde social est susceptible d’intéresser le sociologue tout autant que le philosophe qui s’interroge sur la nature du « social » en général.

Keywords

actes sociaux ego personnel générativité habitualité intersubjectivité transcendantale ontologie sociale personnalités d’ordre supérieur phénoménologie de la communication sociologie transcendantale théorie du monde de la vie type et typification éthique sociale

Authors and affiliations

  • Laurent Perreau
    • 1
  1. 1.Université de Picardie Jules VerneAmiensFrance

Bibliographic information

  • DOI https://doi.org/10.1007/978-94-007-5401-0
  • Copyright Information Springer Science+Business Media Dordrecht 2013
  • Publisher Name Springer, Dordrecht
  • eBook Packages Humanities, Social Sciences and Law
  • Print ISBN 978-94-007-5400-3
  • Online ISBN 978-94-007-5401-0
  • Series Print ISSN 0079-1350
  • About this book