La dimension imaginaire du réel dans la philosophie de Husserl

  • Annabelle Dufourcq
Part of the Phaenomenologica book series (PHAE, volume 198)

Table of contents

  1. Front Matter
    Pages i-ix
  2. Elaboration de la notion d’imagination dans la réflexion husserlienne

  3. Fécondité de la phantasia : le « comme-si » en tant qu’enrichissement de notre expérience

    1. Front Matter
      Pages 111-112
    2. Annabelle Dufourcq
      Pages 113-124
    3. Annabelle Dufourcq
      Pages 125-134
    4. Annabelle Dufourcq
      Pages 135-156
    5. Annabelle Dufourcq
      Pages 157-182
  4. L’émergence de l’imaginaire dans les profondeurs du réel

    1. Front Matter
      Pages 183-190
    2. Annabelle Dufourcq
      Pages 191-213
    3. Annabelle Dufourcq
      Pages 215-271
    4. Annabelle Dufourcq
      Pages 273-297
    5. Annabelle Dufourcq
      Pages 299-320
  5. Back Matter
    Pages 379-397

About this book

Introduction

Cette étude a pour objet la conception husserlienne de l’imagination ainsi que son lien essentiel avec une radicale subversion de la notion de réalité. L’une des audaces remarquables de la philosophie de Husserl tient dans sa définition de l’image comme intuition c’est-à-dire comme capable de fournir un remplissement de la visée. Est ainsi dévoilé un imaginaire plus fondamental que le simple fruit de mon imagination et nous découvrons en lui un mode de présence spécifique des choses mêmes : la présence flottante. La manière dont nous concevons le réel est alors bouleversée. C’est la présence et l’être même de tout être qui exigent une redéfinition afin d’intégrer une dimension d’ubiquité et de diffraction sensible. Ainsi Husserl invite à se méfier du prétendu caractère implacable de la réalité et refuse de l’hypostasier en soi. Il entend révéler la dimension cachée, transcendantale, de notre monde, mais montre également que ces profondeurs se définissent comme le « royaume des Mères » : en elles règnent les esquisses, les analogies, les fantômes et le « flottement entre être et non être ». Dès lors, si l’imaginaire est une dimension du réel, comment vivre dans ce monde ambigu ? Ne sommes-nous pas responsables de ces êtres inachevés sollicitant nos reprises créatrices ? Comment parvenir à la maîtrise rationnelle d’un sens sensible, fluent, esquissé et miroitant ? L’on peut ainsi dévoiler un lien essentiel entre la philosophie husserlienne de l’imaginaire et sa réflexion sur la crise moderne.

Keywords

Husserl Husserl Husserl Image Imagination Imagination Imagination Ontology Ontology Ontology Phenomenology Phenomenology Phenomenology

Authors and affiliations

  • Annabelle Dufourcq
    • 1
  1. 1., département de philosophieUniversité Blaise PascalCleremont-FerrandFrance

Bibliographic information

  • DOI https://doi.org/10.1007/978-90-481-9797-2
  • Copyright Information Springer Science+Business Media B.V. 2011
  • Publisher Name Springer, Dordrecht
  • eBook Packages Humanities, Social Sciences and Law
  • Print ISBN 978-90-481-9796-5
  • Online ISBN 978-90-481-9797-2
  • Series Print ISSN 0079-1350