Advertisement

Interprétations phénoménologiques de la 'Physique' d’Aristote chez Heidegger et Patočka

  • Claude Vishnu Spaak

Part of the Phaenomenologica book series (PHAE, volume 223)

Table of contents

  1. Front Matter
    Pages i-xiv
  2. Du soubassement aristotélicien : matière et mouvement chez Patočka

  3. Être et φύσις chez Heidegger : l’alliance avec Aristote

  4. Back Matter
    Pages 313-343

About this book

Introduction

Cet ouvrage met en œuvre une confrontation philosophique entre Heidegger et Patočka, deux figures majeures de la tradition phénoménologique, en prenant pour fil conducteur leurs interprétations respectives des concepts fondamentaux de la Physiqued’Aristote.

Mais tout d’abord, le point d’accord : l’herméneutique de l’aristotélisme représente aux yeux de Heidegger et de Patočka une première entrée pensante dans l’affaire même de la pensée, où le mouvement (κίνησις/μεταβολή), irréductible au déplacement d’un étant dans l’espace, désigne le procès d’advenue au paraître qui sous-tend l’éclosion à l’être des choses. Aristote met au jour la différence ontologique entre l’être et l’étant, en sorte que la Physique constitue de ce point de vue pour Heidegger et Patočka le véritable Grundbuch de la philosophie occidentale.

Cependant, Heidegger et Patočka ne comprennent pas de la même manière le sens de ce mouvement ontologique au cœur de l’être (φύσις). À travers l’examen de ces différences, l’enjeu de cet ouvrage est de mettre en évidence un point de tension au sein de la phénoménologie qui n’a pas encore été suffisamment remarqué, entre d’une part l’approche heideggérienne qui soumet l’être au sens (λόγος), et s’expose de la sorte au risque d’un anthropocentrisme ontologique larvé. Et d’autre part, la tentative d’un réalisme phénoménologique, dont Patočka fut l’un des représentants, dans la double mesure où il brise l’identité classique de l’être et de l’intelligibilité, et où il pense l’homme comme radicalement décentré, prétendant en finir ainsi avec le sujet et tous ses avatars (c’est là le sens de la fameuse « phénoménologie asubjective ») ; réalisme radical dont on peut toutefois se demander s’il ne met pas à mal le paradigme phénoménologique de l’a priori de la corrélation entre l’apparaître et ses modes subjectifs de donnée, et s’il ne remet pas en cause ainsi la possibilité même de la phénoménologie en la poussant au-delà de sa propre limite.

Keywords

Aristote Mouvement (Aristotle Movement) Heidegger Aristote (Heidegger Aristotle) Patocka Aristote (Patocka Aristotle) Aristote Phénoménologie (Aristotle Phenomenology) Heidegger Patocka Aristote Ontologie (Aristotle Ontology) Patocka Phénoménologie Asubjective Patocka Asubjective Phenomenology Heidegger Ontologie (Heidegger Ontology) Physique Aristote (Aristotle Physics) Physique Aristotélicienne (Aristotelian Physics) Aristote Métaphysique (Aristotle Metaphysics) Heidegger Phénoménologie (Heidegger Phenomenology)

Authors and affiliations

  • Claude Vishnu Spaak
    • 1
  1. 1.Institut supérieur de philosophie, Université Catholique de LouvainLouvain-la-NeuveBelgium

Bibliographic information

  • DOI https://doi.org/10.1007/978-3-319-56544-6
  • Copyright Information Springer International Publishing AG 2017
  • Publisher Name Springer, Cham
  • eBook Packages Religion and Philosophy
  • Print ISBN 978-3-319-56543-9
  • Online ISBN 978-3-319-56544-6
  • Series Print ISSN 0079-1350
  • Series Online ISSN 2215-0331
  • Buy this book on publisher's site