Advertisement

La Lutte Contre les Tiques au Rwanda: Situation Actuelle

  • Jacques Muberuka
Field Situation Report

Résumé

Au Rwanda, on a identifié 45 espèces des tiques dont 5 d’entre-elles sont les plus répandues et les plus dangereuses. Ces tiques infestent le bétail qui lui paie un très lourd tribut suite aux effets du parasitisme et à la transmission des maladies graves telles que la théilériose, la babesiose, l’anaplasmose, les rickettsioses, etc. De nombreux efforts sont déployés depuis plus de 35 ans pour contrôler la population des tiques et pour prévenir et guérir les maladies transmises par ces vecteurs. L’insuffisance du budget et du personnel affecté à ce programme compromet les chances de succès des activités pourtant vitales pour l’économie de l’élevage. Il est impérieux de relancer le service national de lutte contre les tiques.

Mots Clés

Rwanda tiques maladies transmises lutte contre les tiques traitement des maladies à tiques résultats contraintes proposition de solutions 

Abstract

In Rwanda, 45 tick species, five of which are the most widespread and the most dangerous, have been identified so far. Those ticks infest wild and domestic animals causing heavy losses to the livestock industry. Tick burden is high throughout the year and the diseases they transmit mainly East Coast fever (ECF), babesiosis, anaplasmosis and heartwater are common. Since more than 35 years, considerable effort has been made by the Government of Rwanda to control tick populations, and to prevent and treat animals against tick-borne diseases. Nonetheless, present budget’s shortage and lack of qualified staff, do hamper the tick control programme and activities. The infrastructures are in deterioration. In order to reduce economic losses and to develop livestock industry, it is necessary to revitalize the national tick control service.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. Anonymous (1975) Rapport Annuel. Ministry of Agriculture, Kigali, Rwanda.Google Scholar
  2. Anonymous (1988a) Rapport Annuel. Ministry of Agriculture, Kigali, Rwanda.Google Scholar
  3. Anonymous (1988b) Programme de relance du Secteur Agricole. Etude du sous secteur Elevage. Vol. 2. Alimentation, Production et Santé Animale.Google Scholar
  4. Kabagambe J. et Nshimiyimana A. (1989a) Essais sur terrain du Bayticol® pour on (Bayer)/Fluméthrine/au Rwanda. Bull. Agric. du Rwanda 2, 105–110.Google Scholar
  5. Kabagambe J., Nshimiyimana A., Muberuka J. et Hategeka A. (1989b) Etude comparative de l’activité acaricide et pesticide du Deltaméthrine et du Delnav DFF au Rwanda. Bull. Agric. du Rwanda 3, 158–161.Google Scholar
  6. FAO (1979) Deuxième Consultation d’Experts de la FAO Concernant la Recherche sur les Maladies Transmises par les Maladies Transmises par les Tiques et sur leurs Vecteurs. Rome.Google Scholar
  7. FAO/PNUD (1984) Lutte contre les tiques et les maladies transmissibles. Conclusions et Recommandations du Projet, Rome.Google Scholar

Copyright information

© ICIPE 1992

Authors and Affiliations

  • Jacques Muberuka
    • 1
  1. 1.Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de l’EnvironnementRépublique RwandaiseKigaliRwanda

Personalised recommendations