Advertisement

International Journal of Tropical Insect Science

, Volume 10, Issue 6, pp 783–786 | Cite as

Projet de Formation Cilss Pour le Renforcement en Personnel dans les Activities de Protection des Vegetaux

  • Sanou Moussa
Special Section Pest Management and the African Farmer

Résumé

Les activités du Département de Formation en Protection des Végétaux (DFPV), s’inscrivent dans le cadre de la contribution a l’un des objectifs prioritaires du Comite Permanent Interétats de lutte contre la Sécheresse dans Ie Sahel (CILSS) qui est l’autosuffisance alimentaire. Ainsi, depuis 1982, le DFPV est chargé de renforcer cet objectif dans l’amélioration de la protection des cultures et des produits entreposés contre les ravageurs, les maladies et les mauvalses herbes par la voie de la formation et de 1’information, en mettant 1’accent sur la lutte intégrée en relation avec les systèmes de cultures traditionnels.

Les formations sont de durée variable et sont destinées a des cadres moyens et des cadres supérieurs déja en fonction pour qu’ils soient immédiatement opérationnels a leur sortie. La plus longue concerne celle des Techniciens en Protection des Végétaux (TPV) dans un cycle de deux ans è partir du niveau Agent Technique d’Agriculture. Les formations de courte durée (4 mois) s’adressent a des niveaux supérieurs, tout d’abord les formateurs en protection des végétaux des écoles d’agriculture pour servir d’amplificateur dans les Etats membres, la formation des Techniciens SupérieursetdesIngénieursdeTravauxAgricoIes pour apporterplusd’efficacité dans les interventions et la vulgarisation. Les formations de courte duree (3 semaines) sont decidées par les Etats membres pour faire face soit a un fléau (acridiens, rongeurs), soit pour pallier a une déficience organisationnelle (contrôle phytosanitaire).

D’une manière générale les formations ne touchent pas directement les paysans mais par l’intermédiaire des personnes formées.

En matière de diffusion de l’information en protection des végétaux ce sont les mêmes catégories de personnes qui sont touchées en plus des chercheurs au Sahel.

Abstract

Crop Protection Training Department activities contribute to one of the primary objectives of the Permanent Interstate Commlttee Against Drought in the Sahel (CILSS), that is, agricultural self-sufficiency. Thus, since 1982, the Crop Protection Training Department has been in charge of implementing this objective, by the increased protection of crops and agricultural products against pests, diseases, and noxious weeds, using methods which can readily be incorporated into traditional farming practices.

Training courses are variable in length, and are designed for persons in middle to high positions, who will be able to immediately apply and use the training. The training course for Technicians in Crop Protection is the longest, lasting 2 years, and may be taken by those having achieved the level of Technical Agent in Agriculture. Shorter courses (4 months), are aimed at the more highly trained, particularly crop protection instructors at schools of agriculture, who can disseminate the Information to the various participating states, and who can train high-level technicians and agricultural engineers to assist and educate the local farmers more efficiently. Short courses of 3 weeks are organized by member states to address specific problems (i.e. locusts, borers) or to counter an organizational problem (i.e. phytosanitary control). Training courses generally do not directly involve local peasant farmers, but do so indirectly through the mediation of trained personnel.

As regards dissemination of Information on plant protection these are the same categories of personnel who are in contact with the research workers in the Sahel.

Mots Clef

Formation en protection des végétaux paysans Agent Technique d’Agriculture Techniciens en Protection des Vegetaux 

Key Words

Crop Protection Training local farmers Technical Agent in Agriculture Technicians in Crop Protection 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

References

  1. CILSS (1986) Protection des Végétaux: Stratégie Commune. Programme CILSS 1987–1990. Dakar.Google Scholar
  2. CILSS FAO (1978) Recherche et développement de la lutte intégrée contre les ennemis des principals cultures vivrières dans les pays du Sahel. Document de Synthèse des Plans d’ opération du programme. CILSS Ouagadougou et FAO Rome.Google Scholar
  3. INSAH (1985) Rapport de mission dans tous les pays membres du CILSS. Du 21 Janvier au 9 mars 1985. Centre Sahélien de Formation en Protection des Végétaux. Institut du Sahel. Rapport no. 85.002/IS-DF.Google Scholar
  4. DFPV (1988) Rapport d’ évaluation du Programmes de Formation.Google Scholar
  5. DFPV (1988) Rapport de la mission d’évaluation du Département de Formation en Protection des Végétaux (DFPV) Centre AGRHYMET, CILSS Niamey, Niger 6–25 juin 1988.Google Scholar
  6. Van Huis A., Kane N. and Den Boer L. (1987) Needs and constraints of crop protection training in the Sahel. Insect Sci. Applic. 8, 937–941.Google Scholar

Copyright information

© ICIPE 1989

Authors and Affiliations

  • Sanou Moussa
    • 1
  1. 1.Departement de Formation en Protection Des VegetauxNiamey-NigerNiger

Personalised recommendations