Advertisement

Revue de Synthèse

, Volume 135, Issue 2–3, pp 255–269 | Cite as

Trois revues institutionnelles : Le Journal de l’École polytechnique, les Annales des Mines, les Annales des Ponts et Chaussées

  • Francine Masson
Article

Résumé

Les trois revues étudiées sont marquées par la tutelle d’institutions d’État qui explique certainement leur pérennité et la lenteur de leurs évolutions. Le Journal de l’École polytechnique est de type académique, les deux Annales sont à la fois scientifiques, techniques et administratives. Elles sont le lien entre l’administration et ses agents. Elles constituent des corpus importants de textes scientifiques, techniques et administratifs, d’où la nécessité de développer des systèmes efficaces d’accès aux divers articles.

Mots-clés

corps des Mines corps des Ponts et Chaussées indexation 

Three institutional journals: Journal de l’École Polytechnique, Annales des Mines, Annales des Ponts et Chaussées

Abstract

The three journals studied are characterized by their own institutional background, which explains most probably their centenial longevity, and their slow evolution. The Journal de l’École polytechnique is more academic. The two Annales publish scientific, technical and legislative texts. They are a bond between the administration and its engineers. As the bulk of published articles is huge and diversified, it was important to develop an effective system of access to the various articles.

Keywords

state engineers 19th century France indexing 

Drei institutionelle fachzeitschriften: Der Journal de l’École polytechnique, die Annales des Mines, die Annales des Ponts et Chaussées

Zusammenfassung

Die drei hier untersuchten Fachzeitschriften zeichnen sich durch staatlich-institutionelle Führung aus, was zweifelsohne ihre lange Lebensdauer und ihre langsame Entwicklung erklärt. Der Journal de l’École Polytechnique ist ein akademisches Blatt, die beiden Jahrbücher sind zugleich wissenschaftlich, technisch und auf Verwaltungsfragen ausgerichtet. Sie dienen als Verbindung zwischen Verwaltung und Akteuren. Sie bilden wichtige Sammlungen wissenschaftlicher, technischer und verwaltungstechnischer Texte, weshalb es notwendig ist, effiziente Zugangssysteme für unterschiedlichste Artikel zu entwickeln.

Schlagworte

Staats Ingenieure Frankreich des 19. Jarhhunderts Indizierung 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Liste des Références

  1. Aguillon (Louis),1889, L’École des Mines de Paris: notice historique, Paris, Dunod, 256 p.Google Scholar
  2. Belhoste (Bruno), 2003, La formation d’une technocratie: l’École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second empire, Paris, Belin, 507 p.Google Scholar
  3. Bruno (André) et Coquand (Roger), 1982, Le Corps des Ponts et Chaussées, Éditions du CNRS, 915 p.Google Scholar
  4. Bret (Patrice), Chatzis (Konstantinos) et Perez (Liliane), 2008, La presse et les périodiques techniques en Europe, 1750-1950, Paris, L’Harmattan.Google Scholar
  5. Laboulaye (Isabelle), 2012, La maison des mines: la genèse révolutionnaire d’un corps d’ingénieurs civils (1794-1814), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 375 p.Google Scholar
  6. Lamy (Loïc), 1995, Le Journal de l’École polytechnique de 1795 à 1831: journal savant, journal institutionnel, Nantes, Centre François Viète, 167 p.Google Scholar
  7. Michel (Jean), 1981, « Les Annales des Ponts et Chaussées: deux moments essentiels de leur histoire », Annales des Ponts et Chaussées, 3e trimestre 1981, p. 7–15.Google Scholar
  8. Montel (Nathalie), 2006, « Mettre en revue les savoirs de l’ingénieur d’État au xix e siècle. La création des Annales des Ponts et Chaussées en 1831 », Sciences de la société, n° 67, p. 16–30.Google Scholar
  9. Thepot (André), 1998, Les ingénieurs du corps des Mines au xix e : histoire d’un corps technique d’État, tome 1, Paris, Eska-IDHI, 510 p.Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag France 2014

Authors and Affiliations

  1. 1.BullionFrance

Personalised recommendations