Skip to main content
Log in

PPAC (programme personnalisé de l’après-cancer) : qu’en pensent les médecins traitants ?

PCPP (post-cancer personalised programme): What do general practicians think about them?

  • Focus / Focus
  • Published:
Oncologie

Résumé

99,5 % des Français ont choisi comme médecin traitant un médecin généraliste qui selon la World Organisation of Family Doctors est le médecin de famille, chargé de dispenser des soins globaux et continus. Le médecin généraliste est quotidiennement confronté au « cancer » par de multiples occurrences. La trop faible implication des médecins généralistes dans le Plan cancer I a été corrigée dans le Plan cancer II et accentuée dans le Plan cancer III avec la création de la consultation de fin de traitement permettant la délivrance du PPAC et pouvant être réalisée par le médecin traitant du patient. L’histoire naturelle de l’évolution de la prise en charge des pathologies cancéreuses couplée aux contraintes économiques face à l’explosion des maladies chroniques obligent à repenser l’organisation des soins et à repositionner la médecine générale. Le modèle de PPAC proposé par le Plan cancer II et l’Institut national du cancer (INCa) correspond au référentiel métier et au modèle de décision de la médecine générale. Outil pratique facilitant l’exercice quotidien des médecins traitants, il permet une formation au-delà des informations sur la prise en charge du patient.

Abstract

According to WONCA (World Organisation of Family Doctors), 99.5% of French people choose a GP as their treating physician, who is the family doctor and responsible for providing overall and continuous care. The GP is confronted with “cancer” on a daily basis, multiple times. The lack of involvement from GPs in the French National Cancer Plan I was corrected in Cancer Plan II and further increased in Cancer Plan III with the creation of the end of treatment consultation appointment, which enabled the PCPP to be initiated and that could be performed by the patient’s treating physician. The natural history of the developments in cancer treatments, coupled with economic restrictions as the result of an explosion in chronic illness required a total rethink of how care is structured and a repositioning of the role of the GP. The PCPP model proposed by the French Cancer Plan II and INCA (National Cancer Institute) corresponds to a reference job description and a GP decision-making model. A practical tool making the daily tasks of treating physicians easier, it provides training beyond information regarding patient care.

This is a preview of subscription content, log in via an institution to check access.

Access this article

Price excludes VAT (USA)
Tax calculation will be finalised during checkout.

Instant access to the full article PDF.

Références

  1. Définition européenne de la médecine générale WONCA (2002) http://www.woncaeurope.org/sites/default/files/documents/WONCA%20definition%20French%20version.pdf

  2. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F163

  3. Le médecin traitant, adopté par la majorité des Français, favorise la prévention–Assurance Maladie 22 janvier (2009) http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/Bilan_medecin_traitant_Vdef2.pdf

  4. Paul Dourgnon, Stéphanie Guillaume, Michel Naiditch, et al. (2007) Les assurés et le médecin traitant: premier bilan après la réforme. Bulletin d’information en économie de la santé http://www.irdes.fr/Publications/Qes/Qes124.pdf

    Google Scholar 

  5. Levasseur G, Bogot C, Honnorat C (2005) L’activité gynécologique des médecins généralistes en Bretagne. Santé publique 17: 109–19

    Article  CAS  PubMed  Google Scholar 

  6. Cohen J, Madelenat P (2000) Gynécologie et santé des femmes, quel avenir en France ? État des lieux et perspectives en 2020. Éditions Eska, Paris

    Google Scholar 

  7. Plan cancer 2003–2007. http://www.e-cancer.fr/Plan-cancer/Les-Plans-cancer-de-2003-a-2013/Le-Plan-cancer-2003-2007

  8. Circulaire DHOS relative à l’organisation des soins en cancérologie http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2005/05-03/a0030034.htm

  9. Plan cancer 2009–2013. http://www.e-cancer.fr/Plan-cancer/Les- Plans-cancer-de-2003-a-2013/Le-Plan-cancer-2009-2013

  10. Plan cancer 2014–2019. http://www.e-cancer.fr/

  11. Loi no 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires. Titre II Accès de tous à des soins de qualité. Article 36 «Chapitre Ier bis: Organisation des soins», pp. 27–8. http://www.legifrance.gouv.fr

  12. Rodde D (2009) Oncologie. Axes du nouveau Plan cancer. Entretien de Jean-Pierre Grunfeld. Panorama du médecin 5136: 13

    Google Scholar 

  13. Godard J (2013) Médecine générale et cancer, issu du 6e congrès de MG de Nice http://www.lecmg.fr/livreblanc/docs/09_medecine_generale_et_cancer.pdf

  14. Masquelet AC (2006) Le raisonnement médical. Presses universitaires de France, «Que sais-je ?», Paris

    Google Scholar 

  15. Letrilliart L, Supper I, Schuers M, et al. (2014) ECOGEN: étude des éléments de la consultation en médecine générale. Exercer 114: 148–57

    Google Scholar 

  16. Observatoire de la médecine générale. http://omg.sfmg.org

  17. Abenhaim L (2003) Rapport de la Commission d’orientation sur le cancer. Chap. 4: L’organisation des soins en cancérologie http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/034000017.pd

  18. Aguzzoli F, Le Fur P, Sermet C (1994) Clientèle et motifs de recours en médecine libérale: France 1992. CREDES (éditeur), 2vol. (343;193 p.)

    Google Scholar 

  19. Rapport 2011 de l’Observatoire sociétal des cancers. La perception du cancer et de la lutte contre le cancer par les médecins généralistes, les maires et les chefs d’entreprise. LH2, Etude menée par téléphone du 16 au 30 octobre 2008 auprès de 200 médecins généralistes, 404 maires et 402 chefs d’entreprise. www.ligue-cancer.net/.../Observatoire-societal-cancers-Rapport-2011.pdf

  20. Bungener M, Demagny L, Holtedahl KA, Letourmy A (2009) La prise en charge du cancer: quel partage des rôles entre médecine générale et médecine spécialisée? Pratiques et organisation des soins 40: 191–6

    Article  Google Scholar 

  21. 2002) Réflexions sur le rôle, les missions et les attentes des médecins généralistes. Bull Acad Natl Med 186: 1103–9, séance du 25 juin 2002

  22. INCa cancérologie OncoPACA le réseau régional. http://www.oncopaca.org/fr/presentation/presentations/journee-du-19-03-12

  23. Le dispositif Paerpa 2014 - MAJ 2016 www.sante.gouv.fr/leparcours-sante-des-aines-paerpa.html

  24. Programme Personnalisé de l’Après cancer (P.P.A.C.) Enquête auprès des Médecins généralistes Résultats - réseau cancérologie gérontologie soins palliatifs OSMOSE - http://www.reseauosmose.fr/documents/Enquete_MT_doc_synthese.pdf

  25. Atlas de la démographie médicale 2015. Conseil national de l’ordre des médecins, situation au 1er janvier 2015.https://www. conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/atlas_national_de_la_demographie_medicale_2015.pdf

Download references

Author information

Authors and Affiliations

Authors

Corresponding author

Correspondence to S. Siegrist.

About this article

Check for updates. Verify currency and authenticity via CrossMark

Cite this article

Siegrist, S., Etienne, A. PPAC (programme personnalisé de l’après-cancer) : qu’en pensent les médecins traitants ?. Oncologie 18, 160–166 (2016). https://doi.org/10.1007/s10269-016-2597-5

Download citation

  • Received:

  • Accepted:

  • Published:

  • Issue Date:

  • DOI: https://doi.org/10.1007/s10269-016-2597-5

Mots clés

Keywords

Navigation