Acta Mathematica

, 16:365 | Cite as

Expression complète et signification véritable de la nutation initiale

Démonstration qui en résulte de la fluidité intérieure du globe. Conséquences analytiques de celle-ci dans les formules de l'astronomie
  • F. Folie
Article

References

  1. 1.
    Oppolzer,Traité de la détermination des orbites, trad.Pasquier, p. 151.Google Scholar
  2. 2.
    l. c.Oppolzer,Traité de la détermination des orbites, trad.Pasquier, p. 150.Google Scholar
  3. 3.
    Bulletin astronomique. 1890.Google Scholar
  4. 1.
    Afin d'abréger, nous avons négligé ici les 12h dont let de la seconde observation, diffère de celui de la première, ce qui est sans conséquence. Il est fort aisé, du reste, de tenir compte de cette différence.Google Scholar
  5. 1.
    Ronkar,Sur l'influence du frottement et des actions mutuelles intérieures dans les mouvements périodiques d'un système, t. 2 des Mémoires couronnés, publiés par l'Académie royale de Belgique. 1888.Google Scholar
  6. 1.
    Voici la note que j'ai insérée à ce sujet dansmon Traité des réductions stellaires: Dans la pratique, on est astreint à poserx=0, vu l'ignorance où l'on se trouve quant à la valeur deB–3, qui est certainement très petite.Google Scholar
  7. 1.
    Ronkar Sur l'influence du frottement et des actions mutuelles intérieures dans les mouvements périodiques d'un système, t. 2 des Mémoires couronnés, publiés par l'Acad. roy. de Belgique. 1888.Google Scholar
  8. 2.
    Ce point apital est corroboré par la haute autorite de SirW. Thomson, qui a dit: «En la supposant rigide, l'écorce entrînerait complètement le noyau dans les oscillations à longues périodes, telles que la précession; mais les nutations à courte période (notamment celles de six mois et de quatorze jours) seraient fort altérés si non dénaturées.» (Tisserand, Méc. Cél. t. 2, p. 480.)Google Scholar
  9. 1.
    Cette question vient d'être mise au concours par l'Académie de Belgique.Google Scholar
  10. 2.
    Des recherches subséquentes m'ont conduit à admettre une période de 398 jours, qui s'écarte davantage encore de la valeur théorique.Google Scholar
  11. 3.
    Théorie des mouvements diurne, annuel et séculaire de l'axe du monde. 1888.Traité des réductions stellaires. 1888.Google Scholar
  12. 1.
    Annuaires de l'observatoire royal de Bruxelles. 1888–1891.Google Scholar
  13. 1.
    Bulletin de l'Académie royale de Belgique. 1885–1891.Google Scholar
  14. 1.
    Asthonomische Nachrichten. 1889–1890.Google Scholar
  15. 1.
    Bulletin Astronomique. 1890.Google Scholar

Copyright information

© F. & G. Beijer 1892

Authors and Affiliations

  • F. Folie
    • 1
  1. 1.à bruxelles

Personalised recommendations