Entomophaga

, Volume 32, Issue 1, pp 59–71 | Cite as

Lutte biologique et intégrée en vergers de pommiers, poiriers et abricotiers

  • H. Audemard
Article

Résumé

La lutte biologique contre les organismes nuisibles aux vergers évolue par étape vers une Protection intégrée. Dans cette optique, les recherches se développent en France sur les points suivants: effets indésirables des pesticides sur l'entomofaune auxiliaire, rôle d'abri-refuge pour l'entomofaune autochtone joué par l'environnement végétal des vergers, diversification des procédés de lutte, mise au point de méthodes plus sélectives, sélection de variétés résistantes ou moins sensibles aux attaques de plusieurs organismes nuisibles, amélioration des méthodes de surveillance des vergers pour la prévision des risques de dégâts, lutte raisonnée contre les maladies cryptogamiques.

La mise au point de programmes de lutte intégrée dépend essentiellement des possibilités de lutte disponibles contre les ennemis-clés. Dans les vergers de pommiers et de poiriers français, les ennemis-clés appartiennent à groupes d'arthropodes: Carpocapse (Cydia pomonella L.), Tordeuses de la pelure, Aphides, Psylle du poirier (Psylla pyri L.) Acariens phytophages et aussi à trois maladies fongiques: Tavelure du pommier (Venturia inaequalis Cke.) Wint., Oïdium du pommier (Podosphaera leucotricha Ell. et Ev.), Tavelure du poirier (Venturia pirina (Bref.) Aderh.

Les méthodes de lutte sélective sont passées en revue: régulateurs de croissance des insectes, lutte biologique par lâchers de parasites et de prédateurs insecticide microbiologique, lutte par confusion avec les phéromones sexuelles. L'application de certaines d'entre elles dépend des possibilités de production industrielles d'agents biologique ou biotechnique.

Les principaux éléments ayant contribué à une application pratique des programmes de lutte raisonnée et de lutte intégrée ont été: l'amélioration des connaissances biologiques et de la nuisibilité des organismes phytophages, ainsi que des méthodes de surveillance et de prévision permettant l'utilisation des seuils de tolérance économique l'aménagement de la lutte chimique contre le Carpocapse en vergers de pommiers, la démonstration de la bonne efficacité des prédateurs du Psylle du poirier, spécialement desAnthocoris. La lutte raisonnée, appliquée sur plusieurs milliers d'hectares de vergers de pommiers et de poiriers en France, a permis de réduire de plus de 50% le nombre de traitements avec un bon niveau économique de protection.

Dans les vergers d'abricotiers, les maladies parasitaires, principalement l'Enroulement chlorotique causé par un mycoplasme, représentent les problèmes les plus importants. Des essais sont en cours pour parvenir à une lutte raisonnée contre la Petite mineuse (Anarsia lineatella Zell.) et le puceronHyalopterus pruni Geoffr. qui est l'agent de dissémination de la Sharka (maladie due à un virus de type I.L.A.R.).

Mots clefs

Liste des organismes nuisibles procédés sélectifs de lutte lutte contre les maladies parasitaires prévision des risques programmes de Protection intégrée 

Summary

Pest control in orchards progress by stages toward an Integrated crop Protection. In this field researches develop the next points: side effects of pesticides on beneficial arthropods, role played by the vegetal environment of orchards as refuge-area for indigenous natural ennemies, various new methods of pest control, breeding of resistant or less susceptible varieties of fruit-trees, supervised control of diseases.

The achievement of an integrated pest control programme depends on the available possibilities of key-pests control. In apple and pear orchards, key-pests are related to 5 groups of arthropods: codling moth, fruit tortrix moths, aphids, pear psyllids, spider mites and also 3 diseases: apple scab, apple powdery mildew, pear scab.

Selective control techniques are reviewed: insect growth regulator, biological control by releases of parasites and predators, microbiological insecticide, control by mating disruption with pheromone. The application of a few of ones depends on an industrial or other production of control agents.

The main elements of a practical application of supervised and integrated control programmes were: the arrangement of codling moth control in apple orchard, the demonstration of hight efficiency of the pear psyllid predators, especiallyAnthocoris. Supervised control applied on several thousand hectares of apple and pear orchards in France reduced the spray treatments by more than 50% with a good economical protection.

In apricot orchards diseases, mainly apricot leaf roll caused by a mycoplasma agent, are the greatest problems. We make an attempt to achieve a supervised control of the peach twig borer and the aphidHyalopterus pruni Geoffr. agent of the plum pox virus propagation.

Key-words

Harmful organisms selective control method fungus diseases control damages forecasting I.P.M. 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. nA.C.T.A. — 1977. Brochure Contrôles périodiques en verger. Pommier, Fascicule III. Contrôles, seuils et indications pour la lutte, 79 p. —ACTA, Paris.Google Scholar
  2. A.C.T.A. — 1982. Brochure Contrôles périodiques en verger. Poirier, Fascicule III. Contrôles, seuils et indications pour la lutte, 96 p. —ACTA, Paris.Google Scholar
  3. Atger, P., Feron, M. & Bassino, J. P. — 1980 La protection intégrée des vergers de poiriers et plus particulièrement la lutte contre les Psylles. —Proc. Symp. Intern. OILB/SROP (Wien 8–12 Oct. 1979), 313–319.Google Scholar
  4. Atger, P. — 1982. Le Psylle du poirier. —CTIFL., Paris, 168 p.Google Scholar
  5. Audemard, H. — 1976. Etude demoécologique du Carpocapse [Laspeyresia pomonella L.] en verger de pommiers de la Basse Vallée du Rhône. Possibilités d'organisation d'une lutte intégrée. —Thèse Doc. Ing. Univ. F. Rabelais, Tours, 5 Oct. 1976, 365 p.Google Scholar
  6. Audemard, H., Charmillot, P. J. &Beauvais, F. — 1979. Trois ans d'essais de lutte contré le Carpocapse [Laspeyresia pomonella L.] par la méthode de confusion des mâles avec une phéromone sexuelle de synthèse. —Ann. Zool. Ecol. Anim., 11, 641–658.Google Scholar
  7. Audemard, H. — 1982. Pommiers et poiriers: lutte contre le Carpocapse. —Phytoma, 342, 34–38.Google Scholar
  8. Audemard, H. &Burgerjon, A. — 1984. Granulosis virus production and experimentation on the Codling moth [Cydia pomonella L.] in France. Integrated control against orchard Tortricids. In:Cavalloro, R. &Piavaux, A. (eds.). — Final Report of the CECIntegrated and Biological control Programme 1979–1983 (EUR.8689), CEC, Luxembourg, 5–16.Google Scholar
  9. Audemard, H. — 1984. Protection intégrée en verger de poiriers: lutte contre les arthropodes ravageurs. —Bull. SROP. VII, 373–382.Google Scholar
  10. Audemard, H. & Descoins, C. — 1984. Lutte contre les Lépidoptères nuisibles aux vergers avec des phéromones sexuelles de synthèse. —C.R. 4ème Coll. Rech. Fruit., Bordeaux, 28–29 Nov. 1984.CTIFL/SDIT. Pont de la Maye, 207–219.Google Scholar
  11. Audemard, H. &Marcon, J. — 1984. Bilan de 10 années d'essais de lutte chimique raisonnée contre le Carpocapse [Cydia pomonella L.] en verger de pommiers dans la région du Centre. —Arboric. Fruit., 368, 19–28.Google Scholar
  12. Audemard, H. — 1985. Lutte biologique contre le Carpocapse [Cydia pomonella L.] Com. Journée d'Inf. I.N.R.A./S.P.V. “Utilisation des ennemis naturels dans la protection des cultures”. Versailles, 10 Janv. 1985. —Les colloques de l'I.N.R.A. 34, 15–28.Google Scholar
  13. Baggiolini, M. — 1965. Méthode de contrôle visuel des infestations d'arthropodes ravageurs du pommier. —Entomophaga, 10, 221–229.CrossRefGoogle Scholar
  14. Baillod, M. — 1984. Lutte biologique contre les acariens phytophages. —Rev. Suisse Vitic. Arboric. Hortic., 16, 137–142.Google Scholar
  15. Bénassy, C., Bianchi, H. &Milaire, H. G. — 1967. Note sur l'efficacité en France deProspaltella perniciosi TOW. —Entomophaga, 12, 241–255.CrossRefGoogle Scholar
  16. Bénassy, C. &Milaire, H. G. — 1970. Les possibilités de lutte intégrée dans le cas de deux cochenilles nuisibles aux arbres fruitiers. —Bull. Tech. Inf. 249, 275–288.Google Scholar
  17. Bénassy, C. — 1978. La lutte biologique contre les cochenilles diaspines des arbres fruitiers. —Bull. Tech. Inf., 332–333, 421–430.Google Scholar
  18. Blaisinger, P. — 1979. Méthodes standardisées pour l'évaluation au laboratoire et en vergers, de l'action des pesticides sur les arthropodes auxiliaires. —Proc. Intern. Symp. IOBC/WPRS (Wien, 8–12 Oct. 1979).Google Scholar
  19. Blaisinger, P. — 1984. Recherche d'une méthode pour déterminer à moyen terme et à long terme l'action des pesticides sur les prédateurs dePanonychus ulmi. —Bull. SROP. 1984/VII/3 p. 32–36.Google Scholar
  20. Bony, D., Bassino, J. P., Blanc, M., Gendrier, J. P., Reboulet, J. N., Severin, F. &Tisseur, M. — 1981. Recommandation pour une méthodologie d'étude de l'effet immédiat des produits phytosanitaires sur les arthropodes auxiliaires en cultures pérennes. —Phytiat. Phytopharm., 30, 131–137.Google Scholar
  21. Butt, D. J. &Barlow, G. P. — 1979. The management of apple powdery mildew: a disease assessment method for growers. —Proc. 1979 British Crop Prot. Conf. Pests and Dis., 1, 77–86.Google Scholar
  22. Charmillot, P. J. — 1980. Etude des possibilités d'application de la lutte par la technique de confusion contre le Carpocapse,Laspeyresia pomonella L. — Thèse 6958. Polytechnicum. Zurich.Google Scholar
  23. Charmillot, P. J., Blaser, C., Berret, M., Megevand, B. &Pasquier, D. — 1983. Lutte contre la Tordeuse de la pelureAdoxophyes orana F.V.R. au moyen d'un régulateur de croissance d'insectes. —Bull. Soc. Entomol. Suisse., 56, 257–270.Google Scholar
  24. Cranham, J. E. & Solomon, M. G. — 1981. Mite management in commercial apples orchards. —Rep. E. Malling Res. Stn., 1980, 171–172.Google Scholar
  25. Fauvel, G., Rambier, A. &Balduque Martin, R. — 1981. La technique du battage pour la surveillance des ravageurs en cultures fruitière et florale. —Agronomie, 1, 105–113.Google Scholar
  26. Fauvel, G. — 1982. Les insectes auxiliaires prédateurs et parasites du Psylle du poirier. In:P. Atger. Le Psylle du poirier —CTIFL, Paris, 25–38.Google Scholar
  27. Fauvel, G., Thiry, M. & Cotton, D. — 1984. Contribution à la mise au point d'un élevage permanent d'Anthocoris nemoralis. — Bull. SROP VII 176–183.Google Scholar
  28. Glen, D. M. &Payne, C. C. — 1984. Production and field evaluation of colding moth granulosis virus for control ofCydia pomonella in the United Kingdom. —Ann. Appl. Biol., 104, 87–98.CrossRefGoogle Scholar
  29. Grosclaude, C. — 1979. Les dépérissements des arbres fruitiers. In:Les maladies des plantes. —Illeme Journ. ACTA. Paris, 214–224.Google Scholar
  30. Gruys, P. — 1982. Mit and misses. The ecological approach to pest control in orchards. —Entomol. Exp. Appl., 31, 70–87.Google Scholar
  31. Huber, J. — 1983. Verwendung ven Insektenviren zur bekampfung von Tortriciden larven. —Mitt. Ges. Allg. Angew. Entomol., 4, 55–58.Google Scholar
  32. Lansac, M., Bernhard, R., Massonie, G., Maison, P., Kerland, J., Dunez, Ph. & Morvan, G. — 1979. La Sharka, connaissances actuelles. In:Les maladies des plantes. — Illème Journ. ACTA, Paris, 432–468.Google Scholar
  33. Le Lezec, M., Thibault, B., Balavoine, P. &Paulin, J. P. — 1985. Sensibilité variétale du pommier et du poirier au Feu bactérien. —Phytoma, 365, 37–44.Google Scholar
  34. Lespinasse, Y. & Olivier, J. M. — 1981. Evolution des recherches sur la résistance du pommier à la Tavelure. I. Sources de résistance et programme d'amélioration génétique. —C.R. Ier Coll. Rech. Fruit., Bordeaux, 23–24 Avril 1981.CTIFL. Pont de la Maye, 135–144.Google Scholar
  35. Lespinasse, Y. — 1983. Amélioration du pommier pour la résistance à l'Oïdium [Podosphaera leucotricha]. Premiers résultats concernant la virulence du champignon. —Bull SROP VI, 96–100.Google Scholar
  36. Martouret, D. &Milaire, H. G. — 1963. Experimentation de produit bactérien à base deBacillus thuringiensis à l'échelon agricole. —Phytiatr. Phytopharm. 12, 71–80.Google Scholar
  37. Milaire, H. G. — 1978. La protection des cultures par la lutte intégrée. —C.R. Acad. Agric. Fr., 64, 1351–1370.Google Scholar
  38. Milaire, H. G. — 1979. La protection intégrée des vergers: une composante nécessaire des systèmes de production intégrée. —Cahiers trimestriels Entretiens Ecologiques de Dijon (E.E.D.) no 3/4. 53–55.Google Scholar
  39. Milaire, H. G. & Audemard, H. — 1979. La protection intégrée des arbres fruitiers à noyau, péchers et pruniers. —Proc. Symp. Inter. OILB/SROP, (Wien, 8–12/10/79), 321–355.Google Scholar
  40. Milaire, H. G. — 1984. La protection intégrée des pommiers et des poiriers. —Conférence on integrated crop Protection (C.C.E., OILB/SROP, OEPP), Bruxelles, 9–10 Oct. 1984. C.C.E. “sous presse”.Google Scholar
  41. Olivier, J. M. — 1984. Evolution de la lutte contre la Tavelure du pommier. —Def. Veg., 225, 22–35.Google Scholar
  42. Peters, D., Wiebenga, J., Van Maanen, J. N., Timmermans, P. D. & Vanwetswinkel, G. — 1983. Studies on the control ofAdoxophyes orana larvae with a nuclear polyhedrosis virus. In:Programme on integrat. and biolog. control. — Progress Report 1979–1981. CEE (EUR 8273), 47–64.Google Scholar
  43. Rambier, A. — 1974. Relation entre les acariens nuisibles et leurs ennemis naturels. In:Les organismes auxiliaires en verger de pommiers. — OILB/SROP, Broch. no 3, 107–109.Google Scholar
  44. Rieux, R. & Faivre d'Arcier, F. — 1983. Aspects numérique et spatial de la dynamique des populations estivales dePsylla pyri L. etAnthocoris nemoralis F. en verger de poirier. —C.R. 3ème Coll. Rech. Fruit., Bordeaux, 16–17 Mars 1983.CTIFL, SDIT, Pont de la Maye, 207–208.Google Scholar
  45. Rieux, R. &Faivre d'Arcier, F. — 1984. Etude de la dynamique et de la répartition spatiale des populations estivales dePsylla pyri L. et de quelques-uns de ses prédateurs en verger de poirier. —Bull. SROP, VII, 63–72 et 167–175.Google Scholar
  46. Scotto La Massese, C. — 1979. Les nématodes associés aux dépérissements des cultures fruitières françaises. In:Les maladies des plantes. — Illème Journ., ACTA, Paris, 228–294.Google Scholar
  47. Scotto La Massese, C. — 1981. Les rapports entre les nématodes entomoparasites et les porte-greffes des arbres fruitiers. Implications agronomiques. —C.R. ler Coll. Rech. Fruit., Bordeaux, 23–24 Avril 1981,CTIFL, Pont de la Maye, 51–60.Google Scholar
  48. Scotto La Massese, C., Grassely, C., Minot, J. C. &Voisin, R. — 1984. Différences de comportement de 23 clones et hybrides dePrunus à l'égard de 4 espèces deMeloidogyne. —Rev. Nematol., 7 265–270.Google Scholar
  49. Sechser, B. — 1978. Nouvelle méthode pour tester la sélectivité des pesticides vis-à-vis des insectes auxiliaires des vergers. ACTA — Lutte intégrée — Note d'information spéciale 8 Jan. 1979. p. 37–42. —Rev. Zool. Agric. Pathol. Veg., 3, 91–107.Google Scholar
  50. Smith, R. F. &Reynolds, H. T. — 1966. Principles, definitions and scope of integrated pest control. —Proc. F.A.O. Symp. on Integrat. pest control, 1, 11–17 (Rome, 11–15 Oct. 1965).Google Scholar
  51. Steiner, H. — 1962. Methoden zur untersuchung der populations-dynamik in Obstanlagen. —Entomophaga. 7, 207–214.CrossRefGoogle Scholar
  52. Steiner, H. — 1977. Standardized field test to measure side-effects of pesticides in the tree level. —Z. Pflanzenkr. Pflanzenschutz, 1977/84, no 3, p. 164–166.Google Scholar

Copyright information

© Lavoisier Abonnements 1987

Authors and Affiliations

  • H. Audemard
    • 1
  1. 1.I.N.R.A. Station de Zoologie et d'ApidologieMontfavetFrance

Personalised recommendations