Mycopathologia et mycologia applicata

, Volume 16, Issue 4, pp 362–372 | Cite as

Revue Critique des Recherches Mycologiques a Madagascar et Bibliographie Pour les Annees 1946–1960

  • E. R. Brygoo
Article

Conclusions

Il est sans doute encore trop tôt pour dégager les lignes générales caractéristiques de cette pathologie parasitaire. On peut cependant dès maintenant souligner les faits suivants:
  • —la rareté, sinon l'absence totale, des grandes mycoses viscérales mortelles;

  • —la rareté des dermatophyties;

  • —l'existence de mycétomes à agents étiologiques variés;

  • —la grande fréquence de la chromoblastomycose.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie de la Mycologie a Madagascar de 1946 a 1960

A. Generalites. — Floristique

  1. Heim, R., 1947. Volvariae esculenta. Bull. Soc. Mycol. 1947, 121–126.Google Scholar
  2. Heim, R., 1949. Trois clavariacées de Madagascar. in: Travaux botaniques dédiés à René Maire. Alger. Mém. h. s. de la Soc. hist. nat. Afrique du Nord, 1949,II 314.Google Scholar
  3. Le Gal, Marcelle, 1953. Les Discomycètes de Madagascar. Collection “Prodrome à une flore mycologique de Madagascar et Dép. publié sous la direction de Roger Heim”. Paris. Labor. de Cryptogamie du Muséum Nat. d'hist. nat. 1953, 1 vol. de 465 pages avec pl. et fig.Google Scholar
  4. Metrod, Georges, 1949. Les Mycènes de Madagascar (Mycena, Corrugaria, Pterospora) Flore mycologique de Madag. et dép. T. III. Paris. 1949, 1 vol in-4°de 146 p. avec fig. cartes. Publication du Muséum nat. d'hist. nat. Lab. de Cryptogamie.Google Scholar
  5. Poisson, H. 1952. Histoire de la mycologie du domaine malgache du XVIIème siècle à l'époque actuelle. Naturaliste malgache 1952,4 19–40.Google Scholar

B. Phytopathologie Bl. Généralités

  1. Bouriquet, G., 1946. Les maladies des plantes cultivées à Madagascar, Le Chevalier ed. Paris 1946, 414 p.Google Scholar
  2. Bouriquet, G., 1947. Le Laboratoire de Phytopathologie et de Mycologie de Tananarive. Sa contribution à la vie économique à Madagascar. Paris, L'Agronomie coloniale. Janv.-Février 1947, 36–46, avec phot.Google Scholar
  3. Heim, R., 1947. Les maladies des plantes cultivées à Madagascar. Paris, L'Agronomie tropicale, 1947, 531.Google Scholar
  4. Heim, R. &G. Bouriquet, 1946. Le service phytopathologique de Madagascar. Rev. int. Bot. appl. 1946,26 471–474.Google Scholar
  5. Sechet, M., 1949. Sur quelques affections des cultures observées à Madagascar durant le premier semestre de 1949. Bull. agricole 1949, no 15, 18–20.Google Scholar
  6. Sechet, M., 1949. Sur quelques affections des cultures observées à Madagascar durant le second semestre de 1949. Bull. agricole 1949, no 17, 6–13.Google Scholar
  7. Sechet, M., 1950. Sur quelques affections des cultures observées à Madagascar durant le premier semestre de 1950. Bull. agricole 1950, nos 25–26, 11–13.Google Scholar
  8. Sechet, M., 1953. Quelques parasites des cultures fruitières observés à Madagascar. Fruits.VIII 6, p. 270–272, 5 figures, 1953.Google Scholar
  9. Sechet, M., 1954. Quelques parasites des cultures fruitières observés à Madagascar. Bull. Madagascar 1954, 164–169.Google Scholar

B. Phytopathologie B2. Caféier et arbres associés

  1. Barat, H., 1952. Première note sur les Maladies du Caféier dans les districts de Mananjary et de Manakara. Bull. Madagascar 1952, 17–21.Google Scholar
  2. Barat, H., 1954. Observations sur les maladies du caféier et des arbres d'ombrage sur la côte Est. Bull. Madagascar 1954, 323–347.Google Scholar
  3. Barat, H., R. Dadant &P. Baudin, 1959. Le Déperissement du caféier d'Arabie sur les Plateaux. Bull. Inst. Rech. Agron. Madagascar1959, (3), 81–83.Google Scholar
  4. Bouriquet, G., R. Dadant, J. P. Bassino &Lesoa, 1959. Un chancre de l'écorce de l'Albizzia stipulata à Madagascar. L'Agron. trop. 1959,14 711–719.Google Scholar
  5. Dadant, R., 1956. Le pourridié du caféier àClitocybe tabescens à Madagascar. Bull. Madagascar 1956, 602–608.Google Scholar
  6. Dadant, R., 1957. Le pourridié du caféier à Madagascar. Café. Thé. Cacao. 1957,1 126–131.Google Scholar
  7. Dadant, R., 1959. Pourriture de l'écorce desAlbizzia stipulata à Madagascar. Bull. Inst. Rech. Agron. Madagascar 1959, (3), 84–85.Google Scholar
  8. Dadant, R., 1960. Une méthode d'évaluation des sensibilités des espèces ligneuses au pourridié provoqué par leClitocybe tabescens. Pr. verbal. Acad. Agricult. de France, 1960, 74 à 77.Google Scholar
  9. Dadant, R., 1960. Le Déperissement parasitaire duCoffea arabica sur les Hauts Plateaux de Madagascar. L'Agron. trop. 1960,15 214–230.Google Scholar

B. Phytopathologie B3. Riz

  1. Barat, H., 1957. Phytopathologie du riz à Madagascar. C. R. 3ème Congrès de la P.I.O.S.A. Tananarive 1957;D, 107–108.Google Scholar
  2. Barat, H., 1959. Les maladies du riz, état sanitaire des cultures, maladies et affections nouvelles. Bull. Inst. Rech. Agron. Madagascar, 1959, (3), 76–78.Google Scholar
  3. Bouriquet, G., 1948. Présence à Madagascar d'un nouveau parasite du Riz: leSclerotium oryzae. Rev. Mycol.1948, 28–32.Google Scholar
  4. Bouriquet, G., 1949. Les maladies Cryptogamiques et les principaux ennemis végétaux et animaux du riz à Madagascar. Paris. L'Agron. trop.1949, 81–89.Google Scholar
  5. Goarin, P., 1953. Lutte contre la piriculariose du riz à Madagascar. Bull. Madagascar 1953, nos 82–83, 71–79.Google Scholar

B. Phytopathologie B4. Tabac

  1. Barat, H. &P. Baudin, 1959. Pourriture des Feuilles de Tabac au séchoir. Bull. Inst. Rech. Agron. Madagascar 1959, (3), 147–150.Google Scholar
  2. Baudin, P., 1960. Maladies du Tabac dans le Betsiriry. Inst. Rech. Agron. Madagascar. Document no 2, 1960, 32 p.Google Scholar
  3. Goarin, P., 1959. Lutte contre l'Oïdium du Tabac dans la Région du Lac Alaotra. Bull. Inst. Rech. Agron. Madagascar 1959, (3), 151–153.Google Scholar

B. Phytopathologie B5. Canne à sucre

  1. Barat, H., 1957. Phytopathologie de la Canne à Sucre à Madagascar. C.R. 3ème Congrès de la P.I.O.S.A. Tananarive 1957,D, 141–142.Google Scholar
  2. Bouriquet, G., 1953. Les principales maladies de la canne à sucre dans les territoires et départements français d'Outre-Mer (Madag. pass.). Paris, L'Agron. trop. 1953, 346–353, avec fig.Google Scholar

B. Phytopathologie B6. Vanillier et vanille

  1. Barat, H., 1959. Tendances actuelles dans l'étude des moyens de lutte contre la fusariose du vanillier. Bull. Inst. Rech. Agron. Madagascar 1959, (3), 86–88.Google Scholar
  2. Bouriquet, G., 1946. Contribution à l'étude des altérations de la vanille préparée (moisissures et mites). Tananarive. Bull. Acad. Malgache,24 65–80 avec pl. et L'Agron. colon., mai-juin 1946, 244–260, avec fig.Google Scholar

B. Phytopathologie B7. Maïs

  1. Bouriquet, G., 1953. La rouille américaine du maïs causée parPuccinia polysora. Paris, L'Agron. trop. 1953, 428.Google Scholar
  2. Sechet, M., 1954. La rouille américaine du maïs à Madagascar. Bull. Madagascar 1954, 833–839.Google Scholar

B. Phytopathologie B8. Varia

  1. Barat, H., R. Dadant, P. Baudin &J. Fritz, 1959. La pourriture du coeur du Manioc. Bull. Inst. Rech. Agron. Madagascar 1959, (3), 79–80.Google Scholar
  2. Heim, R. &L. Bouriquet, 1948. Une maladie chancreuse de l'Aleurites à Madagascar. Paris. Rev. Path. Vég. et Entom. agric., 1948,XXVII 1–13, avec fig. et phot. et L'Agron. trop. 1948, 292–293.Google Scholar
  3. Lauffenburger, A. G., 1953. Le pois du Cap. Maladies. Bull. Madagascar 1953, 52–69.Google Scholar
  4. Sechet, M., 1955. Une affection foliaire du poivrier. Bull. Madagascar 1955, 919–920.Google Scholar
  5. Sechet, M., 1955. Note sur un dessèchement marginal des feuilles de certains arbres sur la côte Est. Bull. Madagascar 1955, 921–924.Google Scholar
  6. Sechet, M., 1955. Sur quelques parasites des feuilles de cocotier dans l'Ouest de Madagascar et aux Comores. Bull. Madagascar 1955, 597–602.Google Scholar
  7. Sechet, M., 1955. Note sur l'existence des formes parfaites dans le cycle évolutif desPestalozzia de certains arbres fruitiers. Bull. Madagascar 1955, 602–605.Google Scholar
  8. Sechet, M., 1955. Note sur quelques champignons parasites des graminées dans la région du Lac Alaotra. Bull. Madagascar 1955. 605–607.Google Scholar
  9. Sechet, M., 1955. Une affection foliaire duCyamopsis tetragonoloba. Bull. Madagascar 1955, 607–608.Google Scholar
  10. Sechet, M., 1955. Un champignon parasite des feuilles de pin. Bull. Madagascar 1955, 924–925.Google Scholar
  11. Sechet, M., 1955. Un parasite des feuilles de goyavier nouveau à Madagascar. Bull. Madagascar 1955, 609.Google Scholar
  12. Sechet, M., 1955. Un ennemi des jardins: la rouille de l'oeillet. Bull. Madagascar 1959, 918–919.Google Scholar

C. Mycologie medicale

  1. Bablet, J., 1947. La maladie de Gilchrist et les blastomycoses humaines. Rev. colon. Med. Chir. 1947, 62.Google Scholar
  2. Boidard, 1955. Tuberculose cutanée verruqueuse et végétante. Soc. Sci. méd. Madagascar, 1,3, 1955. Bull. Soc. Path. exot. 1956,49, 398.Google Scholar
  3. Brygoo, E. R., 1956. Rapport du Service d'Anatomie Pathologique et d'Histologie pour 1955in Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1956, 75–85.Google Scholar
  4. Brygoo, E. R., 1957. Etude desCandida isolées à Tananarive de prélèvements pharyngiens. Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1957, 52–53.Google Scholar
  5. Brygoo, E. R., 1958. Chromoblastomycose et mycétomes fungiques à Madagascar. Sixième Congrès de Médecine Tropicale et du Paludisme, Lisbonne 1958, 151.Google Scholar
  6. Brygoo, E. R. &J. Courdurier, 1955. Comportement des levures du genreCandida en présence de diverses substances colorantes. Ann. Inst. Pasteur 1955,89 692–696.Google Scholar
  7. Brygoo, E. R. &G. Segretain, 1957. La chromoblastomycose à Madagascar. Sem. Hôp., Paris 1957,33 774–791.Google Scholar
  8. Brygoo, E. R. &G. Segretain, 1960. Etude épidémiologique et mycologique de la chromoblastomycose à Madagascar Bull. Soc. Path. exot. 1960,53 443–475.Google Scholar
  9. Brygoo, E. R., J. Courdurier &G. Meyer, 1957. La chromoblastomycose à Madagascar. Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1958,26 11–22. Résuméin C.R. IIIème Congrès de la P.I.O.S.A. Tananarive 1957, Section G, 97–99.Google Scholar
  10. Brygoo, E. R. &Ratovondrahety, 1958. Sur huit cas de chromoblastomycose diagnostiqués à Antalaha. Soc. Sci. méd. Madagascar, 22,XII, 1958 et Rev. med. Madagascar 1959, 15–18 et Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1959,27, 71–74.Google Scholar
  11. Brygoo, E. R. &G. Meyer, 1958. Rapport du Service d'Anatomie Pathologique et d'Histologiein Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1958,26 219–226.Google Scholar
  12. Brygoo, E. R. &A. Dodin, 1959. Rapport du Service d'Anatomie Pathologique et d'Histologiein Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1959,27 202–212.Google Scholar
  13. Brygoo, E. R. &A. Dodin, 1960. Rapport du Service d'Anatomie pathologique et d'Histologiein Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1960,28 263–271.Google Scholar
  14. Brygoo, E. R., A. Dodin &A. Capron, 1959. Rapport du Service d'Epidémiologie et de Parasitologiein Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1959,27 214–218.Google Scholar
  15. Brygoo, E. R., A. Dodin &A. Capron, 1960. Rapport du Service d'Epidémiologie et de Parasitologiein Arch. Inst. Pasteur Madagascar 1960,28 277–279.Google Scholar
  16. Brygoo, E. R., Ch. Bermond &A. Dodin, 1959. Premier cas malgache de rhinosporidiose. Soc. Sc. méd. Madagascar 19, V, 1959, et Bull. Soc. Path. exot. 1959,52, 137–140.Google Scholar
  17. Friess &L. Chiapponi, 1946. Chromomycose du membre inférieur contractée au Maroc. Cahiers med. Union Française 1946,1 259–261.Google Scholar
  18. Le Garrec, M.-L., 1950. Note sur l'utilisation du sérum humain comme milieu de culture (culture de certaines mycoses de Madagascar). Bull. Soc. Path. exot. 1950,43 504–505.Google Scholar
  19. Martin de Mirandol, P., G. Segretain &Bataillard, 1958. Un cas de chromoblastomycose à La Réunion. Bull. Soc. Path. exot. 1958,51 884–887.Google Scholar
  20. Radaody-Ralarosy, P., 1955. Discussion. Soc. Sci. méd. Madagascar. 1, III, 1955. Bull. Soc. Path. exot. 1956.49, 399.Google Scholar
  21. Randrianarison, Ch., 1949. Essai d'études sur les mycoses malgaches. Thèse Montpellier 1949, 31 p. dactylographiées.Google Scholar

D. Varia

  1. Bouriquet, G., 1946. Culture de champignons comestibles dans les régions tropicales. I. Essais de culture de volvaires à Madagascar. Paris, L'Agron. trop. 1946, nos 11–12, 582–586, avec illustr.Google Scholar
  2. Bück, G., 1949. La Streptothricose ou actinomycose cutanée des bovidés. Bull. agricole 1949, n9 13, 11–12.Google Scholar
  3. Gretillat, S., 1957. Maladie de la laine des ovins du Sud de Madagascar, Rapport annuel, Année 1956, Laboratoire Central de l'Elevage de Madagascar, 1957, 115–116.Google Scholar
  4. Gretillat, S., 1957. Streptothricose bovine. Rapport annuel, Année 1956, Laboratoire Central de l'Elevage de Madagascar, 1957, 107–114.Google Scholar
  5. Manier, J. F., 1955.Andohaheloa pauliani n. g. n. sp. trichomycète commensal de myriapodes-diplopodes de Madagascar. Son évolution en culture. Le Naturaliste malgache 1955,7 83–90.Google Scholar
  6. Moureaux, Cl., 1956. La microbiologie dans l'étude des sols. Le Naturaliste Malgache 1956,VIII 166–177.Google Scholar
  7. Moureaux, Cl., 1959. L'activité microbiologique et ses variations dans l'année, en divers sols des hauts plateaux malgaches. Mém. Inst. Sci. Madagascar 1959,IX 122–199.Google Scholar
  8. Moureaux, Cl., 1959. Observations microbiologiques sur quelques sols de la région de Morondava. Mém. Inst. Sci. Madagascar 1959,IX 201–227.Google Scholar
  9. Tuzet, O. &J. F. Manier, 1945. Trichomycètes commensaux de l'intestin postérieur de myriapodes diplopodes récoltés dans la forêt de la Mandraka (Madagascar). Mem. Inst. sc. Madagascar 1954, A,9 1–13.Google Scholar

Copyright information

© Dr. W. Junk den Haag 1962

Authors and Affiliations

  • E. R. Brygoo
    • 1
  1. 1.TananariveMadagascar

Personalised recommendations