Neohelicon

, Volume 17, Issue 2, pp 95–104 | Cite as

Réévaluation de la culture africaine et développement socio-économique chez Olympe Bhely-Quenum

  • Matthew O. Iwuchukwu
Ergasterium
  • 16 Downloads

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références Bibliographiques

  1. Bhely-Quenum, Olympe (1981). «La littérature du pays profond».Le Mois en Afrique, Paris, no 190-191, pp. 141–149. (1982). [Intervention dans] Jacques Chevrier, animateur, débat organisé par CLEF: «Ecriture noire en question»Notre Librairie, Paris, no 65, pp. 7–16.Google Scholar
  2. Dailly, Christophe (1977). «Vers une ré[é]valuation idéologique de la littérature négro-africaine».Revue de littérature et d'esthétique négroafricaines, Abidjan, no 1, pp. 31–43.Google Scholar
  3. Gérard, Albert (1977).Etudes de littérature africaine francophone, Dakar-Abidjan, Les Nouvelles Editions Africaines, 175 pp.Google Scholar
  4. Huannou, Adrien (1983). “L'enfant et l'enfance dans le roman béninois».Notre librairie, Paris, no. 69, pp. 46–50.Google Scholar
  5. Iwuchukwu, Matthew O. (1983).La conception de la mort dans la littérature négro-africaine, mémoire de maîtrise (inédit). Jos, University of Jos (Nigeria), 110 pp.Google Scholar
  6. Lambert, Fernando (1988). «Anthropophagie culturelle et décolonisation du texte littéraire african».Revue canadienne des études africaines, Toronto, Vol. 22, no 2, pp. 291–300.Google Scholar
  7. Medehouegnon, Pierre (1983). “Olympe Bhely-Quenum entre l'animisme et le christianisme».Notre Librairie, Paris, no 69, pp. 51–57.Google Scholar
  8. Nkashama, Ngandu P. (1977). «Le roman africain moderne: itinéraire vers la folie».Présence Francophone, Sherbrooke, no. 15, p. 77–92.Google Scholar
  9. Pigeon, Gérard Georges (1973). «Le thème de la fatalité dans le roman d'Olympe Bhely-Quenum:Un piége sans fin».Présence Francophone, Sherbrooke, no 7, p. 54–59.Google Scholar

Copyright information

© Akadémiai Kiadó 1990

Authors and Affiliations

  • Matthew O. Iwuchukwu

There are no affiliations available

Personalised recommendations