Advertisement

Geofisica pura e applicata

, Volume 40, Issue 1, pp 217–226 | Cite as

Les processus de congélation en atmosphère libre par capture des noyaux glaçogènes

Article

Résumé

L'auteur expose d'abord les raisons pour lesquelles, dans la majorité des cas, les «noyaux de congélation» proprement dits ne jouent pas au préalable le rôle de «noyaux de condensation». Il décrit ensuite un mécanisme de capture des noyaux glaçogènes présents dans un nuage, mécanisme dû exclusivement à des processus de cinétique moléculaire, où seule intervient la diffusion moléculaire de la vapeur d'eau au cours des transferts occasionnés par les changements de phases. L'efficacité et l'importance de ce mécanisme suffisent pour expliquer la plupart des phénomènes observés en physique des nuages, en particulier lors de l'utilisation des techniques d'ensemencement artificiel mises en oeuvre pour provoquer les précipitations ou dans des buts antigrêligènes.

Summary

The author, in the first place, sets out the reasons why, in most cases, the «Freezing nuclei» properly speaking, do not previously play the part of «condensation nuclei». He then describes a mechanism due chiefly to the processes of molecular kinetics in which molecular diffusion alone occurs during the transfer caused by the phase changes. Efficacity and importance of that mechanism are sufficient to explain the majority of the phenomena observed in physics of clouds, particularly with techniques of artificial seeding set to work for producing precipitations or for anti-hail experiments purposes.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. (1).
    L. Facy, C.R.A.S., 1958, 246, p. 102.Google Scholar
  2. (2).
    L. Facy, Arch. Met. Geoph., 1955, A 3, p. 229.Google Scholar

Copyright information

© Istituto Geofisico Italiano 1958

Authors and Affiliations

  • L. Facy
    • 1
  1. 1.Météorologie NationaleParis (7e)

Personalised recommendations