Advertisement

Étalement en couche mince d'un jet liquide cylindrique vertical sur un plan horizontal

  • Mustapha Bouhadef
Articles Originaux

Résumé

Quand un jet liquide cylindrique vertical tombe sur une plaque plane horizontale, il s'étale en général sur celle-ci en un écoulement en film mince limité par un ressaut circulaire, au delà duquel, le film a une épaisseur plus grande. Une étude théorique est faite aussi bien en zone torrentielle qu'en zone fluviale et la position du ressaut est déterminée; ces résultats sont comparés aux courbes expérimentales et l'évolution du profil des vitesses est déterminée dans la zone fluviale par anémométrie laser.

Conclusion

Cette étude nous a permis de mettre en évidence une concordance acceptable entre le profil réel et le profil semi-parabolique des vitesses dans la zone fluviale dans le cas de nos conditions expérimentales [11]. D'autres conditions, ne permettant pas le renouvellement constant du liquide de la surface libre, auraient conduit certainement à un autre type de profil [12]. Par ailleurs le calcul théorique associé à ce profil nous a permis de prévoir la position du ressaut avec une précision acceptable. Enfin, la structure du ressaut relatif à ce type d'écoulement a pu être précisée.

Abstract

When a cylindrical vertical liquid jet falls on an horizontal flat plate it spreads out generally in a thin layer bounded by a circular hydraulic jump outside which the layer has a much greater depth. The theoretical study is done for the supercritical and subcritical flows and the hydraulic jump is located. The relations obtained are compared with experimental results and the evolution of the velocity profil is determined in the subcritical flow by laser anemometry.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. [1]
    A. M-S. Leclerc, Houille Blanche6, 816 (1950).Google Scholar
  2. [2]
    E. J. Watson, J. Fluid Mech.3, 481 (1964).Google Scholar
  3. [3]
    N. Rajaratnam, Ph.D. Thesis Inst. Sce. Bangalore, India (1961).Google Scholar
  4. [4]
    H. J. Koloseus-Daud, J. Hyd. Div. Proc. Am. Soc. of Civil Eng.1, 409 (1969).Google Scholar
  5. [5]
    W. Nusselt, Ver. Deutsch. Ingr. Z.60, 549 (1916).Google Scholar
  6. [6]
    L. Hopf, Ann. Physik4, 32, 777 (1910).Google Scholar
  7. [7]
    V. G. Levich,Physico-Chemical Hydrodynamics, Prentice-Hall, Englewood Cliffs (1962).Google Scholar
  8. [8]
    A. E. Dukler andO. P. Bergelin, Chem. Ing. Prog.4, 557 (1952).Google Scholar
  9. [9]
    G. D. Fulford,Gas-3-Liquid Flow in an Inclined Channel, Ph.D. Thesis University of Birmingham, England (1962).Google Scholar
  10. [10]
    H. Schlichting,Boundary Layer Theory, McGraw Hill, New York (1968) p. 90.Google Scholar
  11. [11]
    M. Bouhadef Thèse de Doctorat es-Sciences CEAT, Université de Poitiers France (1977).Google Scholar
  12. [12]
    J. L. Peube, Thèse de Doctorat es-Sciences Faculté des Sciences, Université de Paris (1965).Google Scholar

Copyright information

© Birkhäuser-Verlag 1978

Authors and Affiliations

  • Mustapha Bouhadef
    • 1
  1. 1.Laboratoire de Mécanique des FluidesFaculté des Sciences Université d'AlgerAlgérie

Personalised recommendations