Advertisement

Evaluation of the public health facilities in place in Yopougon-Abidjan in the treatment of neonates

  • M. CardenatEmail author
  • F. Amon-Tanoh-Dick
  • E. Lasme-Guillao
  • R. N’guessan
  • E. Akaffou
Mise Au Point / Update
  • 8 Downloads

Abstract

Introduction

Neonatal mortality is high in the Ivory Coast. The objective was to evaluate the public health facilities available for caring for neonates in the Yopougon- Abidjan commune in the Ivory Coast.

Methodology

We have carried out a prospective descriptive study, based on an analysis of the types, buildings, staff and equipment in the healthcare facilities that have a maternity department. The facilities were evaluated according to both French and Ivory Coast standards. This study was conducted between September and October 2013.

Findings and remarks

The Yopougon commune has 19 public healthcare facilities that have a maternity department. These include 17 initial contact healthcare facilities (ICHF), 1 general hospital (GH) and 1 university hospital centre (UHC). The ratio of people to healthcare facility was far from the norm. The UHC was classified as a level IIa according to French maternity standards, as the only public healthcare facility to have a neonatal admissions department. The staffing levels at the ICHF and the GH were inadequate, comprising 2.4% paediatricians, 3.4% gynaecologists and obstetricians, 43% midwives and 29.4% healthcare assistants, based on French and Ivory Coast standards. There were no sources of oxygen in 68.4% of the healthcare facilities, 94.7% did not have a manual resuscitator and 26.3% did not have an electrical suction pump, making neonatal resuscitation procedures barely possible.

Conclusion

The evaluation of the public health facilities in the Yopougon commune shows that there are inadequacies in terms of the premises, staffing and equipment, making caring for neonates very difficult.

Keywords

Evaluation Neonates Healthcare facility 

Évaluation des structures sanitaires publiques de Yopougon-Abidjan dans la prise en charge du nouveau-né

Résumé

Introduction

La mortalité néonatale est élevée en Côte d’Ivoire. L’objectif était d’évaluer les structures sanitaires publiques prenant en charge le nouveau-né dans la commune de Yopougon Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Méthodologie

Nous avons effectué une étude prospective à visée descriptive portant sur l’analyse des types, des locaux, du personnel, du matériel des structures sanitaires disposant d’une maternité. Les structures ont été évaluées selon les normes françaises et ivoiriennes. Cette étude s’est déroulée de septembre à octobre 2013.

Résultats et commentaire

La commune de Yopougon comporte 19 structures sanitaires publiques disposant d’une maternité. Elle est composée de 17 établissements sanitaires de premier contact (ESPC), 1 hôpital général (HG) et 1 centre hospitalier universitaire (CHU). Le ratio population/structures sanitaires était loin de la norme. Le CHU était classé en niveau IIa selon les normes françaises de niveau de maternité, une seule structure sanitaire publique disposait d’un service d’hospitalisation néonatale. Le personnel des ESPC et de l’HG était insuffisant, composé de 2,4 % de pédiatres, de 3,4 % de gynéco-obstétriciens, de 43 % de sages-femmes et de 29,4 % d’aides-soignantes selon les normes françaises et ivoiriennes. Il n’y avait pas de source à oxygène dans 68,4 % des structures sanitaires, 94,7 % n’avaient pas d’insufflateur manuel, et 26,3 % n’avaient pas d’aspirateur électrique, rendant les gestes de réanimation néonatale difficilement envisageables.

Conclusion

L’évaluation des structures sanitaires publiques de la commune de Yopougon montre des insuffisances au niveau des locaux, du personnel et du matériel, rendant difficile la prise en charge du nouveau-né.

Mots clés

Évaluation Nouveau-né Structure sanitaire 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Fr|Références

  1. 1.
    OMS (2012) Nouveau-nés: réduire la mortalité. Aide-mémoire n° 333Google Scholar
  2. 2.
    OMS Côte d’Ivoire (2014) Rapport biennal 2012–2013Google Scholar
  3. 3.
    Institut national de la statistique (1998) Répartition de la population selon le sexe et la nationalité d’Abidjan ville de 1988 à 1998. Abidjan; Institut national de la statistique 26–30Google Scholar
  4. 4.
    Ministère de l’Emploi et de la Solidarité (1998) Décret n° 98–900 du 9 octobre 1998 relatif aux conditions techniques de fonctionnement auxquelles doivent satisfaire les établissements de santé pour être autorisés à pratiquer les activités d’obstétrique, de néonatalogie ou de réanimation néonatale et modifiant le code de la santé publique (troisième partie: décrets). Journal Officiel, n° 235Google Scholar
  5. 5.
    Ministère de l’Emploi et de la Solidarité (2000) Arrêté du 25 avril 2000, relatif aux locaux de prétravail et de travail, aux dispositifs médicaux et aux examens pratiqués en néonatalogie et en réanimation néonatale prévus à la sous-section IV « Conditions techniques de fonctionnement relatives à l’obstétrique, à la néonatalogie et à la réanimation néonatale » du code de la santé publique (livre VII, titre 1er, chapitre II, section III, troisième partie: décrets). Journal Officiel n° 138Google Scholar
  6. 6.
    Ministère de la Santé publique (2000) Manuel des directives du paquet minimum d’activité des établissements sanitaires de premier contact. Abidjan; Nouvelles Éditions Ivoiriennes, p. 26Google Scholar
  7. 7.
    Ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Direction générale de la santé, Direction de l’information, de la planification et de l’évaluation (2012) Carte sanitaire 2010 de la Côte d’IvoireGoogle Scholar
  8. 8.
    Cissé CT, Ndiaye O, Moreau JC (2012) Intérêt des réseaux de périnatalité en milieu africain. Séminaire du diplôme interuniversitaire de périnatalogie, Dakar, SénégalGoogle Scholar
  9. 9.
    Cissé L, Ouattara JG, Yao-Attébi JJ, et al (2010) L’organisation de la santé périnatale en Abidjan sud: état des lieux. Séminaire de renforcement des capacités 25–26. Abidjan, Côte d’IvoireGoogle Scholar
  10. 10.
    Andriantsimietry S, JP, Rakotovao, Ramiandrison ER, et al (2015) Évaluation de la disponibilité des personnels qualifiés en santé maternelle et néonatale à Madagascar. Afr Eval J 3:Art. #156Google Scholar
  11. 11.
    Ersdal HL, Mduma E, Svensen E, Perlman JM (2012) Early initiation of basic resuscitation interventions including face mask ventilation may reduce birth asphyxia related mortality in lowincome countries: a prospective descriptive observational study. Resuscitation 83:869–73CrossRefPubMedGoogle Scholar
  12. 12.
    Carlo WA, Goudar SS, Jehan I, et al (2010) Newborn-care training and perinatal mortality in developing countries. N Engl J Med 362:614–23CrossRefPubMedPubMedCentralGoogle Scholar

Copyright information

© Lavoisier 2017

Authors and Affiliations

  • M. Cardenat
    • 1
    Email author
  • F. Amon-Tanoh-Dick
    • 1
  • E. Lasme-Guillao
    • 1
  • R. N’guessan
    • 1
  • E. Akaffou
    • 1
  1. 1.Service de néonatalogieCHU de YopougonCôte d’IvoireTogo

Personalised recommendations