Revue de Synthèse

, Volume 133, Issue 1, pp 47–74 | Cite as

Où en Est la Sociologie Générale ?

Articles

Résumé

Si l’histoire et les sciences sociales ont connu une sorte de fusion au cours des dernières décennies et si de multiples domaines d’études spécialisées se sont affirmés pendant la même période, le registre durkheimien de la « sociologie générale » paraît aujourd’hui comme en friche. Il s’agit dans un premier temps d’analyser les conditions de cette désaffection et dans un second temps d’indiquer comment, par la voie d’une réflexivité de longue durée, on peut reformuler un agenda pour la sociologie générale.

Mots-Clés

épistémologie sociologie historique stochastique 

Where are we in general sociology ?

Abstract

Over the last two decades, history and social sciences have experienced a kind of merging, and a vast number of specialized domains have emerged. Yet the durkheim — ian register of “general sociology” seems somehow neglected. Firstly, this article analyzes the reasons for this neglect, and secondly, it indicates how, through a long-term reflexivity, one can formulate a new agenda for general sociology.

Keywords

epistemology historical sociology stochastics 

Wie Steht es Um die Allgemeine Soziologie?

Zusammenfassung

Während es in den vergangenen Jahrzehnten zu einer Art Verschränkung von Geschichts- und Sozialwissenschaften gekommen ist und sich zugleich eine Reihe von spezialisierten Forschungsrichtungen etabliert hat, scheint die „Allgemeine Soziologie“ im Sinne Émile Durkheims gegenwärtig brachzuliegen. Vor „Allgemeine Soziologie“ im Sinne Émile Durkheims gegenwärtig brachzuliegen. Vor diesem Hintergrund geht es darum, in einem ersten Schritt die Bedingungen dieser Abkehr von der Allgemeinen Soziologie zu untersuchen, um in einem zweiten Schritt Wege zu erarbeiten, wie aus einer langfristig angelegten reflexiven Perspektive heraus eine neue Agenda für die Allgemeine Soziologie formuliert werden kann.

Schlagwörter

Epistemologie Historische Soziologie Stochastik 

¿En qué Punto se Encuentra la Sociología General?

Resumen

Si la historia y las ciencias sociales han conocido una especie de fusión a lo largo de los últimos decenios, y si múltiples dominios de estudios especializados se han consolidado en el mismo período, el registro durkheimiano de la “sociología general” parece hoy en día baldío. En un primer tiempo, se trata de analizar las condiciones de esta desafección; en un segundo tiempo, se darán indicaciones para, mediante una reflexividad de larga duración, reformular una agenda para la sociología general.

Palabras Clave

epistemología sociología histórica estocástica 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Liste des Références

  1. [Annales Annales], 1989, « Histoire et sciences sociales: un tournant critique », Annales. Économies, sociétés, civilisations, no 6, p. 1317–1323.Google Scholar
  2. Bachelard (Gaston), 1949, Le Rationalisme appliqué, Paris, Presses universitaires de France.Google Scholar
  3. Baker (Keith M.), 1975, Condorcet. From natural Philosophy to Social Mathematics, Chicago/Londres, University of Chicago Press.Google Scholar
  4. Berr (Henri), 1903, «Introduction», dans Répertoire méthodique pour la synthèse historique. Année 1901, supplément à la Revue de synthèse historique, t. 6, no 1, p. 4–30.Google Scholar
  5. Berthelot (Jean-Michel), 1988, « Les règles de la méthode sociologique ou l’instauration du raisonnement expérimental en sociologie », dans Durkheim, 1895, ici 1988, p. 7–67.Google Scholar
  6. Besnard (Philippe) et Fournier (Marcel), 1998, Émile Durkheim. Lettres à Marcel Mauss. Paris, Presses universitaires de France, 1998.Google Scholar
  7. Borlandi (Massimo), Boudon (Raymond), Cherkaoui (Mohamed) et Valade (Bernard), dir., 2005, Dictionnaire de la pensée sociologique, Paris, Presses universitaires de France.Google Scholar
  8. Borlandi (Massimo), Mucchielli (Laurent), dir., 1995, La Sociologie et sa méthode: les « Règles » de Durkheim un siècle après, Paris, L’Harmattan.Google Scholar
  9. Bourdeau (Michel), 2006, Les Trois états. Science, théologie et métaphysique chez Auguste Comte, Paris, Cerf.Google Scholar
  10. Bourdieu (Pierre), Chamboredon (Jean-Claude) et Passeron (Jean-Claude), 1967, Le Métier de sociologue, Paris, Mouton.Google Scholar
  11. Brian (Éric), 1994, La Mesure de l’État. Administrateurs et géomètres au xviii e siècle, Paris, Albin Michel.Google Scholar
  12. Brian (É.), 1998, « Actualité et épistémologie », Revue de synthèse, t. 119, no 1, p. 3–8.Google Scholar
  13. Brian (É.), 2002, « Ad directionem ingenii », Actes de la recherche en sciences sociales, no 141–142, p. 5–7.Google Scholar
  14. Brian (É.), 2006, « Travail de synthèse et diversité des langues/Synthesis Work and Diversity of Languages », Revue de synthèse, t. 128, no 1–2, p. 5–18.Google Scholar
  15. Brian (É.), 2008, « Portée du lexique halbwachsien de la mémoire », dans Halbwachs, 1941, ici 2008, p. 113*–146*.Google Scholar
  16. Brian (É.), 2010a, « Positivisme », dans Azria (Régine) et Hervieu-Léger (Danièle), dir., Dictionnaire des faits religieux, Paris, Presses Universitaires de France, p. 939–941.Google Scholar
  17. Brian (É.), 2010b, « Cent dix ans de renouvellements incessants. Note sur l’itinéraire de la Revue de synthèse de 1900 à 2010 », Revue de synthèse, t. 131, no 3, p. 401–438.Google Scholar
  18. Brian (É.), 2011, « L’horizon nouveau de l’historiographie expérimentale », Revue d’histoire moderne et contemporaine, t. 58-4 bis (supplément).Google Scholar
  19. Brian (Éric) et Jaisson (Marie), 2005, « Nombre et mémoire. Halbwachs sociologue probabiliste », dans Krapoth (Hermann) et Laborde (Denis), dir., Erinnerung und Gesellschaft. Mémoire et société (Jahrbuch für Soziologiegeschichte Jahrbuch für Soziologiegeschichte), Wiesbaden, VS Verlag für Sozialwissenschaften, p. 127–151.Google Scholar
  20. Brian (Éric), Jaisson (Marie) et Mukherjee (Sondip R.), dir., 2011, Social Memory and Hyper Modernity, dossier thématique de l’International Social Science Journal (UNESCO), International (UNESCO), no 203–204.Google Scholar
  21. Changeux (Jean-Pierre), 2003, La Vérité dans les sciences, Paris, Odile Jacob.Google Scholar
  22. Cicourel (Aaron V.), 2006, « Cognitive/Affective Processes, Social Interaction, and Social Structure as Representational Re-Descriptions. Their Contrastive Bandwidths and Spatio-Temporal Foci », Mind & Society, vol. 5, no 1, p. 39–70 (traduit dans ce numéro, p. 5–45).Google Scholar
  23. [CIS], 1957, Notion de structure et structure de la connaissance (Centre international de synthèse, 20 e semaine de synthèse, 18–27 avril 1956), Paris, Albin Michel.Google Scholar
  24. Comte (Auguste), 1830, Cours de philosophie positive. Tome premier contenant les préliminaires généraux et la philosophie mathématique, Paris, Rouen Frères, rééd. Paris, Hermann, 1998.Google Scholar
  25. Comte (A.), 1839, Cours de philosophie positive. Tome quatrième contenant la philosophie sociale et les conclusions générales, Paris, Bachelier, rééd. Paris, Hermann, 1998.Google Scholar
  26. Condorcet, 2004, Tableau historique des progrès de l’esprit humain. Projets, esquisses, fragments et notes, 1772–1794, éd. sous la dir. de Jean-Pierre Schandeler et Pierre et Pierre Crépel, Paris, Institut national d’études démographiques.Google Scholar
  27. Coumet (Ernest), 2003, « Auguste Comte. Le calcul des chances, aberration radicale de l’esprit mathématique », Mathématiques et sciences humaines, vol. 41, no 162, p. 9–17.Google Scholar
  28. D’Alembert (Jean Le Rond), 1751, « Discours préliminaire », Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, t. 1, Paris, Briasson/David/Le Breton/Faulche, p. I–LII.Google Scholar
  29. D’Alembert (Jean Le Rond), 1755, « Élémens des sciences », Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, t. 5, Paris, Briasson/David/Le Breton/Faulche, p. 491–497.Google Scholar
  30. Delambre (Jean-Baptiste), 1810, Rapport historique sur les progrès des sciences mathématiques depuis 1789 et sur leur état actuel, présenté… le 6 février 1808, par la classe des sciences physiques et mathématiques de l’Institut, Paris, Impr. Impériale.Google Scholar
  31. Descartes (René), 1637, Discours de la méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences, plus La Dioptrique, Les Météores et La Géométrie qui sont des essais de cette méthode, Leyde, Impr. Ian Maire.Google Scholar
  32. Durkheim (Émile), 1893, De la division du travail social, Paris, Alcan, rééd. Paris, Presses universitaires de France, 1978.Google Scholar
  33. Durkheim (É.), 1895, Les Règles de la méthode sociologique, Paris, Alcan, rééd. 1927 puis Paris, Flammarion, 1988.Google Scholar
  34. Durkheim (É.), 1900, « La sociologie et son domaine scientifique (1900) », rééd. dans Durkheim, 1975, vol. 1, p. 13–36.Google Scholar
  35. Durkheim (É.), 1975, Textes, éd. Victor Karady, Paris, Minuit, 3 vol.Google Scholar
  36. Durkheim (Émile) et Fauconnet (Paul), 1903, « Sociologie et sciences sociales (1903) », Revue philosophique, no 55, p. 465–497, rééd. dans Durkheim, 1975, p. 121–159.Google Scholar
  37. Durkheim (Émile) et Mauss (Marcel), 1903, « De quelques formes primitives de classifications. Contribution à l’étude des représentations collectives (1903) », L’Année sociologique, no 6, p. 1–72, rééd. dans Mauss, 1968–1974, vol. 2, p. 13–89.Google Scholar
  38. Febvre (Lucien), 1920, « L’histoire dans le monde en ruines », Revue de synthèse historique, t. 30, no 88, p. 1–15.Google Scholar
  39. Febvre (L.), 1936, « Avant-propos », Encyclopédie française, t. 7, L’Espèce humaine, Paris, Comité pour l’Encyclopédie française éditeur, p. 7·04–4.Google Scholar
  40. Frobert (Ludovic), 2000, Le Travail de François Simiand, 1873–1935, Paris, Economica.Google Scholar
  41. Gillard (Lucien) et Rosier (Michel), dir., 1996, François Simiand (1873–1935). Sociologie. Histoire. Économie, Amsterdam, Éditions des archives contemporaines.Google Scholar
  42. Guilhaumou (Jacques), 2006, « Sieyès et le non-dit de la sociologie: du mot à la chose », Revue d’histoire des sciences humaines, no 15, p. 117–134.Google Scholar
  43. Halbwachs (Maurice), 1906, Leibniz, Paris, Delaplane, rééd., Paris, Mellottée, 1928.Google Scholar
  44. Halbwachs (Maurice), 1923, « L’expérimentation statistique et les probabilités », Revue philosophique, no 96, p. 340–371, rééd. dans Halbwachs, 1972, p. 275–307.Google Scholar
  45. Halbwachs (M.), 1931, « La statistique et les sciences sociales en France », dans Čada (Josef), dir., La France d’aujourd’hui. Livre de lectures à l’usage de l’École des hautes études commerciales de Prague, Praha, Spolek posluchačů komerčního inženýrství, p. 272–286, rééd. dans Halbwachs, 1936, ici 2005, p. 369–380.Google Scholar
  46. Halbwachs (M.), 1936, Le Point de vue du nombre, rééd. sous la dir. de Marie Jaisson et Éric Brian, Paris, Institut national d’études démographiques, 2005.Google Scholar
  47. Halbwachs (M.), 1937, « Notes sur l’application de certains procédés analytiques à l’étude de la population », Annales sociologiques, sér. E, fasc. 2, p. 84–88, rééd. dans Halbwachs, 1936, ici 2005, p. 405–407.Google Scholar
  48. Halbwachs (M.), 1938, Morphologie sociale, Paris, Armand Colin, rééd., 1970.Google Scholar
  49. Halbwachs (M.), 1941, La Topographie légendaire des évangiles en Terre sainte. Étude de mémoire collective, rééd. sous la dir. de Marie JAISSON, Paris, Presses universitaires de France, 2008.Google Scholar
  50. Halbwachs (M.), 1972, Classes sociales et morphologie, éd. Victor Karady Paris, Minuit.Google Scholar
  51. Heilbron (Johan), 1985, « Les métamorphoses du durkheimisme, 1920–1940 », Revue française de sociologie, vol. 26, no 2, p. 203–237.Google Scholar
  52. Heilbron (J.), 1991, « Pionniers par défaut ? Les débuts de la recherche au Centre d’études sociologiques (1946–1960) », Revue française de sociologie, no 32-3, p. 365–379.Google Scholar
  53. Jaisson (Marie), 2008, « Mémoire collective et espace social », dans Halbwachs, 1941, ici 2008, p. 73*–97*.Google Scholar
  54. Kant (Immanuel), 1797, Die Metaphysik der Sitten, trad. franç. par Alexis Philonenko, La Métaphysique des moeurs, 1. Doctrine du droit, Paris, Vrin.Google Scholar
  55. Karmiloff-smith (Annette), 1992, Beyond Modularity. A Developmental Perspective on Cognitive Science, Cambridge, The MIT Press.Google Scholar
  56. Labrousse (Ernest), 1943, La Crise de l’économie française à la fin de l’Ancien régime et au début de la Révolution, Paris, Presses universitaires de France, rééd. avec une préf. de Jean-Claude Perrot, Paris, Presses universitaires de France, 1990.Google Scholar
  57. Lepetit (Bernard), dir., 1995, Les Formes de l’expérience. Une nouvelle histoire sociale, Paris, Albin Michel.Google Scholar
  58. Lepetit (B.), 1999, Carnet de croquis sur la connaissance historique, Paris, Albin Michel.Google Scholar
  59. Le Ru (Véronique), 1994, D’Alembert philosophe, Paris, Vrin.Google Scholar
  60. Marcel (Jean-Christophe), 2001, Le Durkheimisme dans l’entre-deux-guerres, Paris, Presses universitaires de France.Google Scholar
  61. Mauss (Marcel), 1927, « Divisions et proportions des divisions de la sociologie », L’Année sociologique, nouv. sér. 2, p. 98–173, rééd. dans MAUSS, 1968–1974, vol. 3, p. 178–245, prolongé par des « Notes à l’essai sur les “Divisions de la sociologie” », p. 246–268.Google Scholar
  62. Mauss (M.), 1934, « Débat sur les fonctions sociales de la monnaie (1934) », Annales sociologiques, sér. D, fasc. 1, p. 59–62, rééd. dans Mauss, 1974, t. 2, p. 116–120.Google Scholar
  63. Mauss (M.), 1968–1974, Œuvres, éd. Victor Karady Paris, Minuit, 3 vol.Google Scholar
  64. [RHMC], 2011, Revue d’histoire moderne & contemporaine, t. 58-4 bis (supplément), dossier « La science historique à l’épreuve du numérique ».Google Scholar
  65. Simiand (François), 1903, « Méthode historique et science sociale », Revue de synthèse historique, t. 6, no 16, p. 1–22, et no 17, p. 129–157.Google Scholar
  66. Simiand (F.), 1922, Statistique et expérience. Remarques de méthode, Paris, Rivière.Google Scholar
  67. Simiand (F.), 1932, Le Salaire, l’évolution sociale et la monnaie, essai de théorie expérimentale du salaire, introduction et étude globale, Paris, Alcan.Google Scholar
  68. Schweber (Libby), 2006, Disciplining statistics. Demography and vital statistics in France and England, 1830–1885, Durham, Duke University Press.Google Scholar
  69. Valade (Bernard), 2008, « Durkheim, les idées directrices d’une sociologie scientifique », dans ID., dir., Durkheim. L’institution et la sociologie, Paris, Presses universitaires de France, p. 45–78.Google Scholar
  70. Weber (Florence), 2007, « Introduction. Vers une ethnographie des prestations sans marché », dans Mauss (Marcel), Essai sur le don. Forme et raison de l’échange dans les sociétés archaïques, Paris, Presses universitaires de France, p. 7–62.Google Scholar
  71. Weber (Max), 1965, Essais sur la théorie de la science, Paris, Plon.Google Scholar

Copyright information

© Springer Verlag France 2012

Authors and Affiliations

  1. 1.École normale supérieureCentre Maurice-HalbwachsParisFrance

Personalised recommendations