Advertisement

Revue de Synthèse

, Volume 131, Issue 4, pp 543–568 | Cite as

La Naissance Posthume D’Évariste Galois (1811–1832)

  • Caroline Ehrhardt (加羅麗娜·埃拉德)
Articles

Résumé

La publication des travaux de Galois dans le Journal de Liouville (1846) a été annoncée lors d’un débat entre les académiciens Libri et Liouville, dès 1843. Plutôt que de restreindre cette publication à une étude de controverse, nous voudrions montrer qu’elle s’inscrit dans un contexte plus large de redéfinition de l’algèbre, dont ce débat est un révélateur. Pour comprendre la redécouverte de Galois, il faut l’inscrire dans le temps médian des pratiques et des usages mathématiques.

Mots-clés

Galois permutations équations histoire des mathématiques 

The posthumous birth of Évariste Galois (1811–1832)

Abstract

The publication of Galois’ works in the Journal de Liouville (1846) was announced during a debate between academicians Libri and Liouville as early as 1843. Rather than limiting this publication to a study of controversy, we would like to show that it is inscribed in a larger context of the redefinition of algebra, which this debate illuminates. In order to understand the rediscovery of Galois, it must be inscribed in the median time of mathematical practices and usages.

Keywords

Galois permutations equations history of mathematics 

Die Posthume Geburt des Évariste Galois (1811–1832)

Zusammenfassung

Die Veröffentlichung von Galois’ Arbeiten im Journal de Liouville (1846) wurde anlässlich einer seit 1843 laufenden Debatte zwischen den Akademiemitgliedern Libri und Liouville angekündigt. Anstatt diese Veröffentlichung auf eine Untersuchung der Kontroverse zu beschränken, möchten wir zeigen, dass sie in einen größeren Kontext der Neubestimmung der Algebra gehört, für die die Debatte ein Indiz darstellt. Um die Wiederentdeckung Galois’ zu verstehen, muss man sich auf die mittlere Ebene der mathematischen Praktiken und Verwendungen einlassen.

Stichwörter

Galois Permutationen Gleichungen Mathematikgeschichte 

El Nacimiento Póstumo D’Évariste Galois (1811–1832)

Resumen

La publicación de los trabajos de Galois en la revista Journal de Liouville (1846) fue anunciado durante un debate entre los académicos Libri y Liouville, en 1843. En lugar de restringir esta publicación a un estudio sobre esta controversia, querrÍamos mostrar su inscripción en un contexto más amplio de redefinición de la álgebra, que este debate revela. Para comprender el redescubrimiento de Galois, debemos inscribirlo en el tiempo mediante las prácticas y los usos matemáticos.

Palabras claves

Galois permutaciones ecuaciones historia de las matemáticas 

埃瓦裡斯特·伽羅瓦(1811–1832)的死後重生

摘要

伽羅瓦的研究成果於1846年在« 劉維爾雜誌 »(又名純粹與應用數學雜誌)上發表, 這肇始於1843年起科學院院士利博利和劉維爾之間的一場爭論。 與其將這一發表限制成對一場爭論的研究, 我們更想強調它後面更大的背景, 即對代數的重新定義, 這場爭論體現了這一背景。 爲了理解對伽羅瓦的重新發掘, 必須將之放在數學實踐和應用的中時段上來考察。

關鍵詞

伽羅瓦 排列置換 方程式 數學史 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Liste des Références

I — Sources

  1. Abel (Niels Henrik), 1841, « Mémoire sur une propriété générale d’une classe très étendue de fonctions transcendantes », Mémoires présentés par divers savants à l’Académie royale des sciences de l’Institut de France, t. 7, p. 176–205.Google Scholar
  2. Bertrand (Joseph), 1845, « Mémoire sur le nombre de valeurs que peut prendre une fonction quand on permute les lettres qu’elle renferme », Journal de l’École polytechnique, t. 18, p. 123–140.Google Scholar
  3. Bertrand (J.), 1899, « La vie d’Évariste Galois par P. Dupuy », Journal des savants, juillet, p. 389–400.Google Scholar
  4. Boole (George), 1859, A Treatise on Differential Equations, Cambridge, Mac Millan.Google Scholar
  5. Cauchy (Augustin-Louis), 1815, « Sur le nombre de valeurs qu’une fonction peut acquérir lorsqu’on y permute de toutes les manières possibles les quantités qu’elles renferment », Journal de l’École polytechnique, vol. 10, no 17, p. 1–28.Google Scholar
  6. Cauchy (A.-L.), 1844, « Mémoire sur les arrangements que l’on peut former avec des lettres données, et sur les permutations ou substitutions à l’aide desquelles on passe d’un arrangement à un autre », dans Id., Exercices d’analyse et de physique mathématique, t. 3, Paris, Bachelier, p. 151–252.Google Scholar
  7. Choquet (Charles) et Mayer (Mathias), 1836, Traité élémentaire d’algèbre, 2e éd., Paris, Bachelier.Google Scholar
  8. Francoeur (Louis-Benjamin), 1838, Algèbre supérieure, Bruxelles, Méline/Cans.Google Scholar
  9. Galois (Évariste), 1846, « OEuvres mathématiques d’Évariste Galois », Journal de mathématiques pures et appliquées, t. 11, p. 381–444.Google Scholar
  10. Galois (É.), 1997, Écrits et mémoires mathématiques, édition critique intégrale des manuscrits par Robert Bour gne et Jean-Pierre Azr a, 2e éd., Paris, Jacques Gabay.Google Scholar
  11. Gregory (Duncan F.), 1846, Examples of the Processes of the Differential and Integral Calculus, 2e éd., Cambridge, Deighton.Google Scholar
  12. Hermite (Charles), 1842, « Considérations sur la résolution algébrique de l’équation du 5e degré », Nouvelles Annales de mathématiques, 1re série, t. 1, p. 326–336.Google Scholar
  13. Journal des débats scientifiques et littéraires, 1843 (6 septembre).Google Scholar
  14. Journal général de l’instruction publique, 1841–1842.Google Scholar
  15. Lacroix (Sylvestre-François), 1799, Éléments d’algèbre à l’usage de l’École centrale des Quatre-Nations, Paris, Duprat.Google Scholar
  16. Lacroix (S.-F.), 1801, Compléments des éléments d’algèbre à l’usage de l’École centrale des Quatre-Nations, 2e éd., Paris, Duprat.Google Scholar
  17. Lacroix (S.-F.), 1835, Compléments des éléments d’algèbre à l’usage de l’École centrale des Quatre-Nations, 6e éd., Paris, Bachelier.Google Scholar
  18. Lagrange (Joseph-Louis), 1770, Réflexions sur la résolution algébrique des équations, Mémoires de l’Académie de Berlin, Berlin, Voss.Google Scholar
  19. Lagrange (J.-L.), 1798, Traité de la résolution numérique des équations de tous les degrés, rééd. dans Id., 1867–1892, OEuvres de Lagrange, éd. Joseph-Alfred Serret et Gaston Dar boux, t. 8, Paris, Gauthier-Villars.Google Scholar
  20. Libri (Guillaume), 1833, « Mémoire sur la résolution des équations algébriques dont les racines ont entre elles un rapport donné, et sur l’intégration des équations différentielles linéaires dont les intégrales particulières peuvent s’exprimer les unes par les autres », Journal für die reine und angewandte Mathematik, t. 10, p. 167–194.Google Scholar
  21. Libri (G.), 1836, « Note sur les rapports qui existent entre la théorie des équations algébriques et la théorie des équations linéaires aux différentielles et aux différences », Journal de mathématiques pures et appliquées, t. 1, p. 10–13.Google Scholar
  22. Libri (G.), 1837, « Recherches sur la détermination approchée des racines des équations algébriques », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, t. 4, p. 168–169.Google Scholar
  23. Libri (G.), 1838, « Mémoire sur la théorie des nombres », Mémoires présentés par divers savants à l’Académie royale des sciences de l’Institut de France. Sciences mathématiques et physiques, t. 5, p. 1–76.Google Scholar
  24. Libri (G.), 1840, « Lettre à un Américain sur l’état des sciences en France. I — L’Institut », Revue des deux mondes, 4e sér., t. 21, p. 789–818.Google Scholar
  25. Libri (G.), 1842, « Mémoire sur l’emploi des fonctions discontinues dans l’analyse, pour la recherche des formules générales », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, t. 15, p. 401–411.Google Scholar
  26. Libri (G.), 1843, « Réponse à M. Liouville », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, t. 17, p. 431–445.Google Scholar
  27. Lie (Sophus), 1895, « Influence de Galois sur le développement des mathématiques », dans Dupuy (Paul), Le Centenaire de l’École normale 1795–1895, Paris, Hachette, p. 481–489.Google Scholar
  28. Liouville (Joseph), 1836, « Avertissement », Journal de mathématiques pures et appliquées, t. 1, p. 1–5.Google Scholar
  29. Liouville (J.), 1837a, « Mémoire sur la classification des transcendances et sur l’impossibilité d’exprimer les racines de certaines équations en fonction finie explicite des coefficients », Journal de mathématiques pures et appliquées, t. 2, p. 56–104.Google Scholar
  30. Liouville (J.), 1837b, « Sur une lettre de D’Alembert à Lagrange », Journal de mathématiques pures et appliquées, t. 2, p. 245–248.Google Scholar
  31. Liouville (J.), 1843a, « Rapport sur un mémoire de Ch. Hermite sur la division des fonctions abéliennes ou ultra-elliptiques », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, t. 17, p. 292–295.Google Scholar
  32. Liouville (J.), 1843b, « Réponse à M. Libri », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, t. 17, p. 327–334.Google Scholar
  33. Liouville (J.), 1843c, « Réponse de M. Liouville », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, t. 17, p. 445–449.Google Scholar
  34. Liouville (J.), 1843d, « Réponse à M. Libri », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, t. 17, p. 552–554.Google Scholar
  35. Liouville (J.), 1843e, « Sur la division du périmètre de la lemniscate, le diviseur étant un nombre entier réel ou complexe quelconque », Journal des mathématiques pures et appliquées, t. 8, p. 507–512.Google Scholar
  36. Liouville (J.), 1846a, « Avertissement », Journal de mathématiques pures et appliquées, t. 11, p. 381–384.Google Scholar
  37. Liouville (J.), 1846b, « Note de J. Liouville », Journal de mathématiques pures et appliquées, t. 11, p. 415–416.Google Scholar
  38. Moigno (Abbé), 1844, Leçons de calcul différentiel et de calcul intégral, Paris, Bachelier, t. 2.Google Scholar
  39. Poinsot (Louis), 1808, « Commentaire sur le livre de Lagrange », Magasin encyclopédique, t. 4, p. 343–375.Google Scholar
  40. Poisson (Siméon-Denis), 1831, « Rapport sur le mémoire de M. Galois », Procès verbaux des séances de l’Académie des sciences, t. 9, p. 660–661.Google Scholar
  41. Serret (Alfred-Joseph), 1849, Cours d’algèbre supérieure, Paris, Bachelier.Google Scholar
  42. Serret (A.-J.), 1850, « Mémoire sur le nombre de valeurs que peut prendre une fonction quand on permute les lettres qu’elle renferme », Journal de mathématiques pures et appliquées, t. 15, p. 1–44.Google Scholar
  43. Tannery (Jules), 1906–1907, « Manuscrits et papiers inédits de Galois », Bulletin des sciences mathématiques, 2e sér., t. 30, p. 226–248, 255–263 et t. 31, p. 275–308.Google Scholar
  44. Tannery (J.), 1910, Correspondance entre Lejeune-Dirichlet et Liouville, Paris, Gauthier-Villars.Google Scholar
  45. Verhulst (Pierre-François), 1841, Traité élémentaire des fonctions elliptiques, Bruxelles, Hayez.Google Scholar
  46. Wantzel (Pierre-Laurent), 1845, « De l’impossibilité de résoudre toutes les équations algébriques avec des radicaux », Nouvelles annales de mathématiques, 1re sér., t. 4, p. 57–66.Google Scholar

II — Études

  1. Belhoste (Bruno), 2003, La Formation d’une technocratie. L’École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second Empire, Paris, Belin.Google Scholar
  2. Belhoste (B.), 2006, « Arago, les journalistes et l’Académie des sciences dans les années 1830 », dans Har ismendy (Patrick), dir., La France des années 1830 et l’esprit de réformes, Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 253–266.Google Scholar
  3. Belhoste (Bruno) et Lützen (Jesper), 1984, « Joseph Liouville et le Collège de France », Revue d’histoire des sciences, t. 37, no 3–4, p. 255–304.Google Scholar
  4. Bloor (David), 1978, « Polyhedra and the Abomination of Leviticus », British Journal for History of Science, vol. 11, p. 245–272.Google Scholar
  5. Bloor (D.), 1981, « Hamilton and Peacock on the Essence of Algebra », dans Mehrt ens (Herbert), Bos (Henk) et Schneider (Ivo), éd., Social History of 19th Century Mathematics, Boston, Birkhaüser, p. 202–232.Google Scholar
  6. Cajori (Florian), 1917, « Pierre-Laurent Wantzel », Bulletin of the American Mathematical Society, vol. 24, no 1, p. 339–347.Google Scholar
  7. Collins (Harry M.), 1985, Changing Order. Replication and Induction in Scientific Practice, Londres, Sage.Google Scholar
  8. Corry (Leo), 1996, Modern Algebra and the Rise of Mathematical Structures, Basel, Birkhaüser.Google Scholar
  9. Dahan (Amy), 1980, « Les travaux de Cauchy sur les substitutions. Étude de son approche du concept de groupe », Archive for History of Exact Sciences, vol. 23, p. 279–319.Google Scholar
  10. Dejob (Charles), 1912, « Trois Italiens Professeurs en France Sous le Gouvernem Ent de Juillet », Bulletin italien, t. 12, p. 243–267.Google Scholar
  11. Del Centina (Andrea), 2002, « The Manuscript of Abel’s Parisian Memoir Found in its Entirety », Historia Mathematica, vol. 29, no 1, p. 65–69.CrossRefGoogle Scholar
  12. Del Centina (A.), 2006, « Abel Surviving Manuscripts Including one Recently Found in London », Historia Mathematica, vol. 33, no 2, p. 224–233.CrossRefGoogle Scholar
  13. Durand-Richard (Marie-José), 1996, « L’école algébrique anglaise: les conditions conceptuelles et institutionnelles d’un calcul symbolique comme fondement de la connaissance », dans Gol dst ein (Catherine), Gr ay (Jeremy), Rit t er (Jim), dir., L’Europe mathématique. Histoires, mythes, identités, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, p. 445–477.Google Scholar
  14. Ehrhardt (Caroline), 2007, Évariste Galois et la théorie des groupes. Fortune et réélaborations (1811–1910), Thèse de doctorat, Paris, École des hautes études en sciences sociales.Google Scholar
  15. Ehrhardt (C.), 2010, « A Social History of the “Galois Affair” at the Paris Academy of Sciences », Science in Context, vol. 23, no 1, p. 91–119.Google Scholar
  16. Goldstein (Catherine), 1999, « Sur la question des méthodes quantitatives en histoire des mathématiques: le cas de la théorie des nombres en France (1870–1914) », Acta historiae rerum necnon technicarum, nouv. sér., vol. 3, p. 187–214.Google Scholar
  17. Grattan-Guinness (Ivor), 2000, The Search for Mathematical Roots, 1870–1940, Princeton, Princeton University Press.Google Scholar
  18. Hill (Katherine), 1998, « “Juglers or Schollers?” Negociating the Role of a Mathematical Practitioner », British Journal for History of Science, no 31, p. 253–274.Google Scholar
  19. Hirano (Yoïchi), 1984, « Note sur la diffusion de la théorie de Galois. La première clarification des idées de Galois par Liouville », Historia Scientarum, vol. 27, p. 27–41.Google Scholar
  20. Kiernan (Melvin), 1971, « The Development of Galois Theory from Lagrange to Artin », Archive for History of Exact Sciences, vol. 8, no 1–2, p. 40–152.Google Scholar
  21. Lützen (Jesper), 1990, Joseph Liouville (1809-1882), Master of Pure and Applied Mathematics, New York, Springer Verlag.Google Scholar
  22. Maccioni Ruju (Alessandra) et Mostert (Marco), 1995, The Life and Times of Guglielmo Libri, (1802–1869). Scientist, Patriot, Scholar, Journalist and Thief. A Nineteenth-Century Story, Hilversum, Verloren Publication.Google Scholar
  23. Michel (Alain), 2003, « Le développement de la théorie des équations algébriques et la conceptualisation du calcul », dans Boniface (Jacqueline), dir., Calculs et formes. De l’activité mathématique, Paris, Ellipses, p. 92–110.Google Scholar
  24. Petri (Birgit) et Schappacher (Norbert), 2004, « From Abel to Kronecker. Episodes from 19th Century Algebra », dans Laudal (Olav) et Piene (Ragni), éd., The Legacy of Niels Henrik Abel; the Abel Bicentennial, Berlin, Springer Verlag, p. 227–266.Google Scholar
  25. Rudwick (Martin J. S.), 1985, The Great Devonian Controversy, Chicago, The University of Chicago Press.Google Scholar
  26. Shapin (Steven) et Schaffer (Simon), 1985, Leviathan and the Air Pump. Hobbes, Boyle and the Experimental Life, Princeton, Princeton University Press.Google Scholar
  27. Sinaceur (Hourya), 1991, Corps et modèles: essai sur l’histoire de l’algèbre réelle, Paris, Vrin.Google Scholar
  28. Taton (René), 1993, « Évariste Galois et ses biographes. De l’histoire aux légendes », Sciences et techniques en perspective, t. 26, p. 155–172.Google Scholar
  29. Verdier (Norbert), 2009, Le Journal de Liouville et la presse de son temps: une entreprise d’édition et de circulation des mathématiques au xixe siècle, thèse de doctorat, Université Paris XI.Google Scholar
  30. Wussing (Hans), 1984, The Genesis of the Abstract Group Concept, Cambridge, MIT Press.Google Scholar

Copyright information

© Springer Verlag France 2010

Authors and Affiliations

  1. 1.Service d’histoire de l’éducationINRPParis, cedex 5France

Personalised recommendations