Psycho-Oncologie

, Volume 11, Issue 2, pp 65–68 | Cite as

Le corps de l’enfant aux prises avec le cancer

  • J. Mallet
  • P. Martin-Mattera
  • A. Levy
  • P. Peretti
  • M.-A. Roquand
  • C. Dézauzier
Article Original / Original Article
  • 18 Downloads

Résumé

La maladie provoque chez l’enfant un bouleversement identitaire et, de fait, une transformation subjective le faisant passer de la position de « sujet » désirant et en possession d’un savoir (comme il peut l’être à l’école, par exemple) à celle d’« objet » de soins et de la jouissance de l’Autre (ses parents et les soignants). Tout l’enjeu du travail clinique d’orientation psychanalytique est de permettre à l’enfant d’accéder à un « circuit de savoir » afin de faire émerger son propre savoir autour des événements de son corps et de les lui restituer pour qu’émergent à leur tour « les ressorts de son désir ». Autrement dit, il s’agit d’entendre, au-delà de l’effraction de la maladie et des réactions physiologiques, une prise de position, une « réponse » subjective par le corps lui-même, qui donne lieu à une élaboration psychique progressive, qui pourra soutenir l’enfant dans l’épreuve, l’appropriation de la maladie et, bien entendu, dans son dépassement.

Mots clés

Corps Enfant Subjectivité Savoir Cancer 

The body of the child faced with cancer

Abstract

Cancer provokes an identity crisis in children and de facto, a subjective change making them shift from the status of a “person” wishing for something and owning knowledge (in the same way they can be at school, for instance) to the status of an “object”, of nursing and enjoyment of the Other (their parents and the nursing staff). The main goal of the psychoanalytic approach is to allow the children access to a “path of knowledge” for their own knowledge to emerge around the events of their body and give knowledge back to the children, so “the force of their will” can emerge afterwards. In other words, the goal is to hear, beyond the breach of the disease and its physiological reactions, a position statement, a subjective “response” from the body itself. This may lead to a gradual psychic development that will support the children throughout the hardship and the appropriation of the disease, to ultimately help them to overcome it.

Keywords

Body Child Subjectivity Knowledge Cancer 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références

  1. 1.
    Bruno-Golderberg Y (1996) L’enfant et son cancer. In: Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence — Enfance et cancer 44, pp 225–35Google Scholar
  2. 2.
    Korff-Sausse S (1996) Le miroir brisé. Calmann-LévyGoogle Scholar
  3. 3.
    Lacan J (1998) Séminaire I, Les écrits techniques de Freud (1953–1954), SeuilGoogle Scholar
  4. 4.
    Del Volgo MJ (2012) L’instant de dire. Érès (1re édition 1997)Google Scholar
  5. 5.
    Gaspard JL, Doucet C (2009) Pratique et usage du corps dans notre modernité. Érès, en référence à la conception lacanienne du « phénomène psychosomatique ». In: Lacan J (ed) Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, Séminaire XI. Seuil, Paris, p 206, 1973Google Scholar
  6. 6.
    Lacan J (1981) Séminaire, Livre III, Les psychoses, 1955–1956. Seuil, ParisGoogle Scholar
  7. 7.
    Bonnaud H (2015) Le corps pris au mot: ce qu’il dit, ce qu’il veut. NavarinGoogle Scholar
  8. 8.
    Lacan J (1975) « Conférence de Genève sur le symptôme ». Le bloc-notes de la psychanalyse, no 5. ATARS, GenèveGoogle Scholar
  9. 9.
    Raimbault G (1982) Clinique du réel: la psychanalyse et les frontières du médical. Seuil, ParisGoogle Scholar
  10. 10.
    Brun D (2013) L’enfant donné pour mort. AubierGoogle Scholar
  11. 11.
    Mijolla-Mellor S (2002) Le besoin de savoir. DunodGoogle Scholar
  12. 12.
    Naveau L (2013) L’enfant, entre la langue et le savoir, lacan-universite.frGoogle Scholar

Copyright information

© Lavoisier 2017

Authors and Affiliations

  • J. Mallet
    • 1
    • 2
  • P. Martin-Mattera
    • 1
  • A. Levy
    • 1
  • P. Peretti
    • 1
  • M.-A. Roquand
    • 3
  • C. Dézauzier
    • 3
  1. 1.Laboratoire EA 4050 « Recherche en psychopathologie : nouveaux symptômes et lien social ».Université Catholique de l’Ouest d’Angers-Rennes IIAngersFrance
  2. 2.Unité d’immuno-hémato-oncologie pédiatriqueCHU d’AngersAngersFrance
  3. 3.Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO Paul Papin)Angers Cedex 02France

Personalised recommendations