Advertisement

Lire, écrire, hériter plus justement

Björn Thorsteinsson, La question de la justice chez Jacques Derrida. Paris: L’Harmattan, 2007, 468 pp, ISBN: 978-2-296-02585-1, 36 Euros
  • Alexandra PopoviciEmail author
Book Review
  • 57 Downloads
L’avant-propos jette le ton: rendre justice à Derrida en tentant l’impossible: écrire une thèse de doctorat sur le personnage, son œuvre, ses idées. Thorsteinsson n’est pas dupe. Il connaît l’ampleur de sa tâche, de son héritage: respecter la loi de la thèse de philosophie et pour ce qu’il nous en reste, celle du livre, sans faire violence au legs derridien et à ses modalités testamentaires:

Les héritiers authentiques, ceux qu’on peut se souhaiter, sont les héritiers qui ont assez rompu avec l’origine, le père, le testateur, l’écrivain ou le philosophe pour aller de leur propre mouvement signer ou contre-signer leur héritage. Contre-signer, c’est signer autre chose, la même chose et autre chose pour faire advenir autre chose. […] Si l’héritage consiste simplement à entretenir des choses mortes, des archives et à reproduire ce qui fut, ce n’est pas ce qu’on peut appeler un héritage. On ne peut souhaiter un héritier ou une héritière qui n’invente pas l’héritage, qui ne le porte pas...

Références

  1. 1.
    Cornell, Drucilla, Michel Rosentnfeld, and David G. Carlson (eds.). 1992. Deconstruction and the Possibility of Justice. New York: Routledge.Google Scholar
  2. 2.
    Derrida, Jacques. 1968. La différance. Bulletin de la société française de philosophie 62: 103.Google Scholar
  3. 3.
    Derrida, Jacques. 1974. Glas. Paris: Galilée.Google Scholar
  4. 4.
    Derrida, Jacques.1989–1990. Force de loi: le ‘fondement mystique de l’autorité.’/Force of Law: The ‘Mystical Foundation of Authority’. Cardozo Law Review 11:919.Google Scholar
  5. 5.
    Derrida, Jacques. 1993. Spectres de Marx: L’État de la dette, le travail du deuil et la nouvelle Internationale. Paris: Galilée.Google Scholar
  6. 6.
    Derrida, Jacques. 1999. Sur parole: instantanés philosophiques. Paris: Éditions de l’aube.Google Scholar
  7. 7.
    Heidegger, Martin. 1962. Chemins qui ne mènent nulle part, traduction de l’allemand par Wolfgang Brokmeier, 387–449. Paris: Gallimard.Google Scholar
  8. 8.
    Kofman, Sarah. 1984. Lectures de Derrida. Paris: Galilée.Google Scholar

Copyright information

© Springer Science+Business Media B.V. 2010

Authors and Affiliations

  1. 1.Centre de recherche en droit privé et comparé du Québec, Faculté de droitUniversité McGillMontréalCanada

Personalised recommendations