Swiss Journal of Geosciences

, Volume 102, Issue 2, pp 353–361

A new Isochirotherium trackway from the Triassic of Vieux Emosson, SW Switzerland: stratigraphic implications

Article

DOI: 10.1007/s00015-009-1322-4

Cite this article as:
Avanzini, M. & Cavin, L. Swiss J. Geosci. (2009) 102: 353. doi:10.1007/s00015-009-1322-4

Abstract

The footprint assemblage of Vieux Emosson, located at 2400 m altitude in the Swiss Alps, was first described in 1982. The assemblage was regarded as Late Ladinian or Carnian in age, but the dating was questioned because the taxa show few affinities with other Triassic assemblages. Here we describe a short trackway with shallow but well-preserved tracks referred to the ichnogenus Isochirotherium, showing affinities with Isochirotherium soergeli and Isochirotherium lomasi. The trackway is present on a piece of slab ex situ lying on a mass of fallen rocks, but the slab can be attributed with confidence to the same level as the main one previously mapped. Preliminary observations in situ and of the footprint casts made in 1979 and deposited in the Natural History Museum of Geneva suggest that none of these are attributable to dinosaurs and that the Vieux Emosson footprints are mainly “track preservation variations” of chirotherian tracks. The occurrence of the ichnogenus Isochirotherium favours an older age, probably Early or Middle Triassic, than previously suggested for the Vieux Emosson tracksite.

Keywords:

Tetrapod footprint Isochirotherium Ichnotaxonomy Vieux Emosson tracksite Early Triassic 

Résumé

L’assemblage ichnologique du Vieux Emosson, situé à 2400 mètres d’altitude, a été décrit en 1982. Il a été considéré d’âge Ladinien supérieur ou Carnien, mais la datation a été remise en question car les ichnotaxons n’ont que peu d’affinités avec les autres assemblages du Trias. Dans cet article nous décrivons une courte piste bien préservée, mais peu marquée, qui est attribuée à l’ichnogenre Isochirotherium. Elle présente des affinités avec les espèces Isochirotherium soergeli et Isochirotherium lomasi. La piste est préservée sur un fragment de dalle découvert isolé sur un éboulis. La lithologie du bloc montre qu’il correspond vraisemblablement à une contre-empreinte du niveau principal cartographié en 1979. Cette piste indique un âge pour l’assemblage du Vieux Emosson plus ancien que celui proposé précédemment, probablement Trias inférieur ou Trias Moyen. Des observations préliminaires sur le terrain ainsi que des comparaisons avec des moulages des empreintes conservés au Muséum d’Histoire naturelle de la Ville de Genève semble indiquer qu’aucune d’entre elles n’ont été laissées par des dinosaures. Elles correspondraient à des variations de préservation d’empreintes de Chirotheriidés.

Copyright information

© Birkhäuser Verlag, Basel 2009

Authors and Affiliations

  1. 1.Museo Tridentino di Scienze NaturaliTrentoItaly
  2. 2.Dpt. de géologie et paléontologieMuséum de la ville de GenèveGenève 6Switzerland

Personalised recommendations