Advertisement

Canadian Journal of Public Health

, Volume 104, Issue 2, pp e177–e182 | Cite as

L’analyse des interventions complexes en santé publique: le cas de la prévention des ITSS à Montréal

  • Angèle BilodeauEmail author
  • Jean Beauchemin
  • Denis Bourque
  • Marilène Galarneau
Recherche Qualitative
  • 3 Downloads

Résumé

OBJECTIFS: Recourir à une théorisation de l’intervention comme système d’action complexe pour analyser la collaboration parmi les acteurs du programme de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) à Montréal afin d’en dégager les principaux problèmes de fonctionnement et des scénarios possibles de changement pour améliorer l’atteinte de ses finalités.

MÉTHODE: Une étude descriptive a été réalisée, triangulant trois sources de données: les politiques et programmes publics; les documents reliés à la gestion du système; des entrevues auprès de ses trois classes d’acteurs. Les résultats ont été validés auprès des acteurs.

RÉSULTATS: Cinq principaux problèmes de fonctionnement qui affectent la capacité du système à produire les services escomptés ont été identifiés ainsi que les stratégies que déploient les acteurs pour y faire face.

CONCLUSION: Deux scénarios de transformation du système d’action sont discutés afin d’accroître son efficacité à atteindre ses buts.

Mots Clés

intervention complexe intervention en réseau système d’action collective prévention des ITSS théories sociales collaboration publiccommunautaire 

Abstract

OBJECTIVES: Based on a theory of intervention as a complex action system, analyze collaboration among partners in Montréal’s sexually transmitted and blood-borne infections (STBBI) prevention program to identify main operations problems and possible scenarios for change to achieve better outcomes.

METHODS: A descriptive study was conducted using three data sources - public policies and programs, system management documents, and interviews with three types of partners. The results were validated with stakeholders.

RESULTS: Five main operations problems affecting the capacity of the system to provide expected services were identified, as well as strategies the partners use to address these.

CONCLUSION: Two scenarios for system change to increase its effectiveness in achieving program goals are discussed.

Key Words

Complex intervention network intervention system of collective action STBBI prevention social theories public-community collaboration 

Références

  1. 1.
    Evers A. Mixed welfare systems and hybrid organizations: Changes in the governance and provision of social services. Int J Public Admin 2005;28(9-10):737–48.CrossRefGoogle Scholar
  2. 2.
    Weber EP, Khademian, AM. Wicked problems, knowledge challenges, and collaborative capacity builders in network settings. Public Admin Rev 2008;68(2):334–49.CrossRefGoogle Scholar
  3. 3.
    Ferlie E, Fitzgerald L, McGivern G, Dopson S, Bennett C. Public policy networks and ‘Wicked Problems’: A nascent solution? Public Admin 2011;89(2):307–24.CrossRefGoogle Scholar
  4. 4.
    McGuire M, Agranoff R. The limitations of public management networks. Public Admin 2011;89(2):265–84.CrossRefGoogle Scholar
  5. 5.
    Bourque D. Concertation et partenariat: entre levier et piège du développement des communautés. Québec, QC: Presses de l’Université du Québec, 2008.Google Scholar
  6. 6.
    Bryson JM, Crosby BC, Stone, MM. The design and implementation of crosssector collaborations: Propositions from the literature. Public Admin Rev 2006;66(S1):44–55.CrossRefGoogle Scholar
  7. 7.
    Rodriguez C, Langley A, Beland F, Denis, JL. Governance, power, and mandated collaboration in an interorganizational network. Administration and Society 2007;39(2):150–93.CrossRefGoogle Scholar
  8. 8.
    Hawe P, Shiell A, Riley T. Theorising interventions as events in systems. Am J Community Psychol 2009;43:267–76.CrossRefGoogle Scholar
  9. 9.
    May C, Finch T, Mair F, Ballini L, Dowrick C, Eccles M, et al. Understanding the implementation of complex interventions in health care: The normalization process model. BMC Health Serv Res 2007;7:148–54.CrossRefGoogle Scholar
  10. 10.
    Willis K, Daly J, Kealy M, Small R, Koutroulis G, Green J, et al. The essential role of social theory in qualitative public health research. Aust N Z J Public Health 2007;31:438–43.CrossRefGoogle Scholar
  11. 11.
    Crozier M, Friedberg E. Organizations and collective action: Our contribution to organizational analysis. Res Sociol Organizations 1995;13:71–92.Google Scholar
  12. 12.
    Callon M. Éléments pour une sociologie de la traduction. L’année sociologique 1986;36:169–208.Google Scholar
  13. 13.
    Callon M. Introduction. Dans: Callon M (Éd.), La science et ses réseaux. Genèse et circulation des faits scientifiques. Paris: La découverte, 1988;7–33.Google Scholar
  14. 14.
    Latour B. Reassembling the Social: An Introduction to Actor-Network-Theory. Oxford, UK: Oxford University Press, 2005.Google Scholar
  15. 15.
    Potvin L, Gendron S, Bilodeau A, Chabot P. Integrating social theory into public health practice. Am J Public Health 2005;95(4):591–95.CrossRefGoogle Scholar
  16. 16.
    Potvin L, Bisset S. There is more to methodology than method. In: Potvin L, McQueen D (Eds.), Health Promotion Evaluation Practices in the Americas. Values and Research. New York, NY: Springer, 2008;63–80.CrossRefGoogle Scholar
  17. 17.
    Weiss ES, Anderson RM, Lasker, RD. Making the most of collaboration: Exploring the relationship between partnership synergy and partnership functioning. Health Educ Behav 2002;29(6):683–98.CrossRefGoogle Scholar
  18. 18.
    Bilodeau A, Galarneau M, Fournier M, Potvin L. L’Outil diagnostique de l’action en partenariat: fondements, élaboration et validation. Rev can santé publique 2011;102(2):298–302.Google Scholar
  19. 19.
    Direction de santé publique de Montréal. Programme de prévention du VIH, des hépatites et des autres infections transmissibles sexuellement (ITS) pour la région de Montréal. Cadre de référence 2010–2015 — Volet communautaire. Montréal, QC: Agence de la santé et des services sociaux, 2010.Google Scholar
  20. 20.
    Ministère de la Santé et des Services sociaux. Stratégie québécoise de lutte contre l’infection par le VIH et le sida, l’infection par le VHC et les infections transmissibles sexuellement–Orientations 2003–2009. Québec: Gouvernement du Québec, 2004.Google Scholar
  21. 21.
    Miles MB, Huberman, AM. Analyse des données qualitatives, 2ème Édition. Bruxelles: De Boeck, 2003.Google Scholar
  22. 22.
    Bilodeau A, Beauchemin J, Bourque D, Galarneau M. L’intervention en prévention des ITSS à Montréal. Potentialités, limites et défis de la collaboration dans le contexte de la création des CSSS. Cahiers de la Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire (CRCOC). Gatineau, QC: Université du Québec en Outaouais, 2011.Google Scholar
  23. 23.
    Ministère de la Santé et des Services sociaux. Quatrième rapport national sur l’état de santé de la population du Québec — L’épidémie silencieuse: les infections transmissibles sexuellement et par le sang. Québec: Gouvernement du Québec, 2010.Google Scholar
  24. 24.
    Direction de santé publique de Montréal. Rapport du directeur de santé publique sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang à Montréal. Joindre plus, dépister plus, traiter plus. Montréal: Agence de la santé et des services sociaux, 2010.Google Scholar
  25. 25.
    Denis JL, Lamothe L, Langley A, Breton M, Gervais J, Trottier LH, et al. The reciprocal dynamics of organizing and sensemaking in the implementation of major public sector reforms. Can Public Admin 2009;52(2):225–48.CrossRefGoogle Scholar
  26. 26.
    Bilodeau A, Allard D, Lefebvre C, Cadrin H, Pineault, MJ. Le protocole sociojudiciaire en matière de violence conjugale: une mobilisation ciblée pour une innovation limitée dans un champ fortement conflictuel. Rev can criminologie et de justice pénale 2007;49(3):403–22.CrossRefGoogle Scholar
  27. 27.
    Frohlich KL, Potvin L. Transcending the known in public health practice. The inequality paradox: The population approach and vulnerable populations. Am J Public Health 2008;98(2):216–21.CrossRefGoogle Scholar
  28. 28.
    Roy É, Haley N, Godin G, Boivin JF, Claessens C, Vincelette J, et al. L’hépatite C et les facteurs psychosociaux associés au passage à l’injection chez les jeunes de la rue: rapport d’étape numéro 3. Montréal: Direction de santé publique, Agence de la santé et des services sociaux, 2004.Google Scholar
  29. 29.
    Roy É, Boudreau JF, Leclerc P, Boivin JF, Godin G. Trends in injection drug use behaviors over 10 years among youth. Drug Alcohol Depend 2007;89:170–75.CrossRefGoogle Scholar
  30. 30.
    Lambert G, Haley N, Jean S, Tremblay C, Frappier JY, Otis J, et al. Sexe, drogue et autres questions de santé. Étude sur les habitudes de vie et les comportements associés aux infections transmissibles sexuellement chez les jeunes hébergés dans les centres jeunesse du Québec. Montréal: Direction de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux et Institut national de santé publique du Québec, 2010.Google Scholar

Copyright information

© The Canadian Public Health Association 2013

Authors and Affiliations

  • Angèle Bilodeau
    • 1
    • 2
    Email author
  • Jean Beauchemin
    • 1
  • Denis Bourque
    • 3
  • Marilène Galarneau
    • 1
  1. 1.Direction de santé publique, Agence de la santé et des services sociaux de MontréalMontréalCanada
  2. 2.Département de médecine sociale et préventive de l’Université de MontréalMontréalCanada
  3. 3.Département de travail social de l’Université du Québec en OutaouaisGatineauCanada

Personalised recommendations