Advertisement

Canadian Journal of Public Health

, Volume 101, Supplement 3, pp S14–S19 | Cite as

La diversité ethnique du quartier atténue l’impact de l’immaturité scolaire chez les enfants ALS

  • Chassidy Puchala
  • Lan T. H. Vu
  • Nazeem Muhajarine
Recherche Quantitative

Résumé

Objectifs: Des facteurs contextuels, mesurés par les caractéristiques du quartier, façonnent l’expérience des enfants et influent sur leur «maturité scolaire» [également appelée «préparation à l’école»], c.-à-d. le fait qu’ils sont bien ou mal préparés pour vivre la transition de la maison à la maternelle. Nous avons analysé les effets indépendants des facteurs individuels et liés au quartier sur la maturité scolaire; plus spécifiquement, nous avons tenté de découvrir si les facteurs liés au quartier modifient les aptitudes linguistiques des enfants, et donc la maturité scolaire, dans une population d’enfants de Saskatoon, en Saskatchewan, et si oui, dans quelle mesure.

Méthode: L’étude englobe tous les enfants qui fréquentaient la maternelle en 2001, 2003 et 2005 à Saskatoon. La maturité scolaire et les caractéristiques des enfants ont été mesurées avec l’Instrument de mesure du développement de la petite enfance (IMDPE). Cet instrument mesure le développement de l’enfant à son entrée à l’école dans cinq domaines: santé et bien-être physiques; aptitudes sociales; maturité affective; capacités langagières et de raisonnement; et compétences en communication et connaissances générales. Les données du Recensement de 2001 ont servi à caractériser les quartiers de Saskatoon. Par une modélisation multiniveau, nous avons examiné les effets indépendants et atténuants ou exacerbants des facteurs individuels et liés au quartier sur la relation entre le statut «anglais, langue seconde» (ALS) chez l’enfant et les scores obtenus dans chaque domaine de l’IMDPE.

Résultats: Les enfants ALS obtiennent des scores significativement plus bas que les enfants non ALS dans tous les domaines de l’IMDPE. Certains facteurs (p. ex., le fait d’être plus jeune, d’être un garçon, d’être Autochtone, d’avoir des besoins particuliers) sont significativement liés à un manque de préparation à l’école dans deux domaines: la maturité affective et les compétences en communication et connaissances générales. Fait important, les enfants vivant dans les quartiers très transitoires (avec une proportion élevée de résidents ayant déménagé au cours de l’année précédente) obtiennent des scores IMDPE plus faibles dans ces deux domaines, et ceux vivant dans les quartiers où les taux d’emploi sont inférieurs obtiennent des scores IMDPE plus faibles dans le domaine de la communication et des connaissances générales. La diversité ethnique du quartier atténue l’incidence négative du statut ALS sur la maturité scolaire dans les deux domaines. Les enfants ALS des quartiers très diversifiés sur le plan ethnique obtiennent des scores IMDPE plus élevés que les enfants ALS des quartiers homogènes sur le plan ethnique.

Discussion: Cette étude jette un éclairage sur le rôle des facteurs contextuels, comme le statut ALS, en plus des facteurs individuels, dans la maturité scolaire. Pour pousser la recherche, il faudrait continuer d’examiner les facteurs contextuels liés au statut ALS et au développement des jeunes enfants, en accordant une attention particulière aux mécanismes de cette influence.

Mots clés

développement de l’enfant langage de l’enfant caractéristiques de l’habitat quartier 

Références

  1. 1.
    Essex MJ, Klein MH, Slattery MJ, Goldsmith HH, Kalin NH. Early risk factors and developmental pathways to chronic high inhibition and social anxiety disorder in adolescence. Am J Psychiatry 2010;167:40–46.CrossRefGoogle Scholar
  2. 2.
    Silver RB, Measelle JR, Armstrong JM, Essex MJ. Trajectories of classroom externalizing behaviours: Contributions of child characteristics, family characteristics, and the teacher-child relationship during the transition to school. J School Psychol 2005;43:39–60.CrossRefGoogle Scholar
  3. 3.
    Janus M, Brinkman S, Duku E, Hertzman C, Santos R, Sayers M, et al. The Early Development Instrument: A Population-based Measure for Communities. A Handbook on Development, Properties, and Use. Hamilton (Ontario), Offord Centre for Child Studies, 2007.Google Scholar
  4. 4.
    Janus M. Validation of the Early Development Instrument in a Sample of First Nations’ Children. Hamilton (Ontario), Offord Centre for Child Studies, 2002.Google Scholar
  5. 5.
    Lloyd J. Province-wide EDI Findings: Aboriginal Children. Vancouver (C.-B.), Human Early Learning Partnership, totalisation spéciale, 2006.Google Scholar
  6. 6.
    Fryer RG, Levitt SD. Understanding the black-white test score gap in the first two years of school. Rev Econ Stat 2004;86(2):447–64.CrossRefGoogle Scholar
  7. 7.
    Hertzman C, McLean AA, Kohen DE, Dunn J, Evans T. Early Development in Vancouver: Report of the Community Asset Mapping Project (CAMP). Vancouver (C.-B.), Human Early Learning Partnership, 2002.Google Scholar
  8. 8.
    Oliver LN, Dunn JR, Kohen DE, Hertzman C. Do neighbourhoods influence the readiness to learn of kindergarten children in Vancouver? A multilevel analysis of neighbourhood effects. Environment and Planning 2007;39:848–68.CrossRefGoogle Scholar
  9. 9.
    Statistique Canada. Profil des langues au Canada: l’anglais, le français et bien d’autres langues. Recensement de 2001. Ottawa (Ontario), Statistique Canada, 2002 (consulté le 20 septembre 2009). Sur Internet: http://www.12.statcan.ca/francais/census01/Products/Analytic/companion/lang/pdf/96F0030XIF2001005.pdfGoogle Scholar
  10. 10.
    Statistique Canada. Population selon la langue maternelle, par province et territoire (Recensement de 2006). Ottawa (Ontario), Statistique Canada, 2007 (consulté le 20 septembre 2009). Sur Internet: http://www40.statcan.gc.ca/l02/cst01/demo11c-fra.htm.Google Scholar
  11. 11.
    Espinosa LM. English-language learners as they enter school. In: Pianta RC, Cox MJ, Snow KL (éd.), School Readiness and the Transition to Kindergarten in the Era of Accountability. Baltimore (Maryland), Paul H. Brookes Publishing, 2007.Google Scholar
  12. 12.
    Spomer ML, Cowen EL. A comparison of the school mental health referral profiles of young ESL and English-speaking children. J Community Psychol 2001;29(1):69–82.CrossRefGoogle Scholar
  13. 13.
    Gertnet BL, Rice ML, Hadley PA. Influence of communicative competence on peer preferences in a preschool classroom. J Speech Hearing Res 1994;37:913–23.CrossRefGoogle Scholar
  14. 14.
    Guhn M, Gadermann A, Zumbo BD. Does the EDI measure school readiness in the same way across different groups of children? Early Educ Dev 2007;18(3):453–72.CrossRefGoogle Scholar
  15. 15.
    Wright C, Diener M, Kay SC. School readiness of low-income children at risk for school failure. J Children & Poverty 2000;6(2):99–117.CrossRefGoogle Scholar
  16. 16.
    Beauvais C, Jenson J. The Well-being of Children: Are There “Neighbourhood Effects”? Ottawa (Ontario), Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques, 2003.Google Scholar
  17. 17.
    Kershaw P, Forer B, Irwin LG, Hertzman C, Lapointe V. Toward a social care program of research: A population-level study of neighborhood effects on child development. Early Educ Dev 2007;18(3):535–60.CrossRefGoogle Scholar
  18. 18.
    Cushon J, Vu L, Janzen B, Muhajarine N. Neighborhood poverty impacts children’s physical health and well-being over time: Evidence from the Early Development Instrument. Early Educ Dev (à paraître).Google Scholar
  19. 19.
    Muhajarine N, Vu L, Labonte R. Social contexts and children’s health outcomes: Researching across the boundaries. Critical Public Health 2006;16(3):205–18.CrossRefGoogle Scholar
  20. 20.
    City of Saskatoon, Planning and Development Branch. Neighbourhood Profiles, 9e éd. Saskatoon (Saskatchewan), City of Saskatoon, 2008.Google Scholar
  21. 21.
    Raudenbush S, Bryk A, Cheong YF, Congdon R. HLM5: Hierarchical Linear and Nonlinear Modeling. Lincolnwood (Illinois), Scientific Software International, 2000.Google Scholar
  22. 22.
    Janus M, Offord DR. Development of psychometric properties of the Early Development Instrument (EDI): A measure of school readiness. Rev Can Sci Comport 2007;39(1):1–22.Google Scholar
  23. 23.
    Leventhal T, Brooks-Gunn J. The neighborhoods they live in: The effects of neighbourhood residence on child and adolescent outcomes. Psychol Bull 2000;126:309–37.CrossRefGoogle Scholar
  24. 24.
    Brody LR. Gender differences in emotional development: A review of theories and research. J Personality 1985;53(2):102–49.CrossRefGoogle Scholar
  25. 25.
    Fischer AH. Gender and Emotion: Social Psychological Perspectives. Cambridge (Royaume-Uni), United Press, 2000.CrossRefGoogle Scholar
  26. 26.
    Janus M, Duku E. The school entry gap: Socioeconomic, family, and health factors associated with children’s school readiness to learn. Early Educ Dev 2007;18(3):375–403.CrossRefGoogle Scholar
  27. 27.
    Janus M, Duku E. Normative Data for the Early Development Instrument. Hamilton (Ontario), Offord Centre for Child Studies, 2004.Google Scholar
  28. 28.
    Lapointe V, Ford L, Zumbo BD. Examining the relationship between neighborhood environment and school readiness for kindergarten children. Early Educ Dev 2007;18(3):473–95.CrossRefGoogle Scholar

Copyright information

© The Canadian Public Health Association 2010

Authors and Affiliations

  • Chassidy Puchala
    • 1
  • Lan T. H. Vu
    • 2
  • Nazeem Muhajarine
    • 3
  1. 1.Département de santé communautaire et d’épidémiologie, Collège de médecineUniversité de la SaskatchewanSaskatoonCanada
  2. 2.Département d’épidémiologieÉcole de santé publique de HanoïVietnam
  3. 3.Département de santé communautaire et d’épidémiologie, Collège de médecine, Unité de recherche en évaluation et en santé des populations de la SaskatchewanHealth Sciences Building, Université de la SaskatchewanSaskatoonCanada

Personalised recommendations