Revue de synthèse

, Volume 114, Issue 2, pp 255–279 | Cite as

Intelligence artificielle ou philosophie sur ordinateur

  • Gilbert Boss
  • Maryvonne Longeart
Articles
  • 396 Downloads

Résumé

Les ordinateurs, peuvent-ils être un instrument pour faire de la philosophie? La réponse proposée par cet article développe dix moments dont les thèmes sont:
  • — relation entre l’intelligence artificielle et la philosophie,

  • — discours philosophiques dans les textes écrits et les ordinateurs,

  • — limitations de la représentation du style littéraire sur ordinateur,

  • — degré d’intelligence requis dans les programmes pour la représentation dynamique des systèmes conceptuels,

  • — réseau sémantique,

  • — importance de la taxinomie en philosophie,

  • — un texte tiré de laCritique de la raison pure,

  • — une représentation de ce texte dans un réseau sémantique «tranditionnel» (CODE),

  • — une nouvelle langue graphique pour représenter la philosophie,

  • — utilité d’une telle langue et utilisation des ordinateurs en philosophie.

Literatur

  1. 2.
    cf. MaryvonneLongeart, GilbertBoss, DouglasSkuce,Framed-Based Representation of Philosophical Systems using a Knowledge Engineering Tool, Rapports de recherche RR 92/01-3, Université du Québec à Hull.Google Scholar
  2. 3.
    EmmanuelKant,Critique de la raison pure, 1944, première partie, «Esthétique transcendantale», parag. 1, trad.A. Tremesaygues etB. Pacaud, 4e éd., Paris, Presses universitaires de France, 1965.Google Scholar
  3. 4.
    Le système utilisé estcode: cf.supra n. 1. EmmanuelKant,Critique de la raison pure, 1944, première partie, «Esthétique transcendantale», parag. 1, trad.A. Tremesaygues etB. Pacaud, 4e éd., Paris, Presses universitaires de France, 1965.Google Scholar
  4. 5.
    Cf. à ce sujetG. Boss etM. Longeart,Représentation philosophique par Réseau sémantique variable, inLaval théologique et philosophique, v. 47-2, Québec, 1991.Google Scholar
  5. 6.
    JohnF. Sowa etE. C. Way,Implementing a Semantic Interpreter using Conceptual Graphs, inIBM J. Res. Develop., v. 30-1, 1986. (Le lecteur intéressé à la question générale de la représentation conceptuelle en intelligence artificielle pourra consulter, par exemple, les ouvrages suivants:M. R. Quillian,Semantic Information Processing, Cambridge, Mass., MIT Press, 1968;R. Brachman, H. J. Levesque, éds,Readings in Knowledge Representation, Los Altos, Morgan Kaufmann, 1985; J. F.Sowa, éd.Principles of Semantic Networks. Explorations in the Representation of Knowledge, San Mateo, Morgan Kaufmann, 1991.)Google Scholar

Copyright information

© Springer 1993

Authors and Affiliations

  • Gilbert Boss
    • 1
  • Maryvonne Longeart
    • 2
  1. 1.Faculté de philosophieUniversité LavalPav. F.-A. SavardCanada
  2. 2.Département d’informatiqueUniversité du Québec à HullHullCanada

Personalised recommendations