Advertisement

Revue de synthèse

, Volume 112, Issue 3–4, pp 387–422 | Cite as

Les rois de représentation image et pouvoir (xvie–xviie siècle)

  • Gérard Sabatier
Articles

Références

  1. 1.
    Anne-MarieLecoq,François I er imaginaire, symbolisme et politique à l’aube de la Renaissance française, Paris, Macula, 1987, p. 16.Google Scholar
  2. 2.
    Frances A.Yates,Astrée, le symbolisme impérial au xvi e siècle, 1975, Paris, Belin, 1989, p. 7.Google Scholar
  3. 3.
    MauriceBrock, «Histoire de l’art moderne», inL’Histoire en France, Paris, La découverte, 1990, p. 84–89.Google Scholar
  4. 4.
    On citera simplement ici LouisMarin,Le Portrait du roi, Paris, Minuit, 1981.Google Scholar
  5. 6.
    GérardSabatier, «Rappresentare il principe, figurer l’état. Les programmes iconographiques d’État en France et en Italie duxv e auxvii e siècle», inl’État moderne: genèse. Bilans et perspectives. Actes du colloque tenu au C.N.R.S., Paris, 19–20 sept. 1988, Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1990, p. 227–258.Google Scholar
  6. 8.
    Richard A.Jackson,Vivat Rex! Histoire des sacres et couronnements en France, 1364–1825, Paris, Ophrys, 1984.Le Sacre des rois. Actes du colloque international d’histoire sur les sacres et couronnements royaux, Reims, 1975, Paris, Les Belles Lettres, 1985. RalphE. Giesey, «Modèles de pouvoir dans les rites royaux en France»,Annales E.S.C., mai–juin 1986, p. 579–599. MarinaValensise, «Le sacre du roi: stratégie symbolique et doctrine politique de la monarchie française»,ibid. Annales. E.S.C., mai–juin 1986, p. 543–577. CristianoGrottanelli, «Unzione del re, miracoli regali», inGli occhi di Alessandro, Florence, Ponte alle grazie, 1990, p. 47–76. SergioBertelli,Il Corpo del re, Florence, Ponte alle grazie, 1990. Expositions:Le Sacre, Paris, Archives nationales, 1987;Regalia. Les instruments du sacre des rois de France. Les «honneurs de Charlemagne», Paris, Le Louvre, 1987–1988;Le Trésor de Saint-Denis, Paris, Le Louvre, 1991.Google Scholar
  7. 9.
    Ralph E.Giesey,Le Roi ne meurt jamais. Les obsèques royales dans la France de la Renaissance, 1960, Paris, Flammarion, 1987.Cérémonial et puissance souveraine, France, xv exvii e siècle, Paris, Armand Colin («Cahiers des Annales», no 41), 1987. AlainBoureau,Le Simple corps du roi, Paris, Éd. de Paris, 1988. JavierVarela,La Muerte del rey, Madrid, Turner, 1989.Google Scholar
  8. 10.
    Les Fêtes de la Renaissance, dir. JeanJacquot, 3 t., Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1956, 1960, 1976. BernardGuenée et FrançoiseLehoux,Les Entrées royales françaises de 1328 à 1515, Paris, Presses universitaires de France, 1968. LawrenceM. Bryant,The King and the City in the Parisian Royal Entry Ceremony, Politics, Ritual and Art in the Renaissance, Genève, Droz, 1986.Google Scholar
  9. 11.
    JeanBoutier, AlainDewerpe, DanielNordman,Un Tour de France royal. Le voyage de Charles IX (1564–1566), Paris, Aubier, 1984.Google Scholar
  10. 12.
    SaraMamone,Paris et Florence. Deux capitales du spectacle pour une reine: Marie de Médicis, Paris, Seuil, 1990. MargaretM. Mac Gowan,L’Art du ballet de cour en France (1581–1643), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1963. Marie-FrançoiseChristout,Le Ballet de cour de Louis XIV (1643–1672), Paris, Picard, 1967. Marie-ChristineMoine,Les Fêtes à la cour du Roi-Soleil, Paris, F. Sorlot-P. Lanore, 1984. Sabine duCrest,Des fêtes à Versailles. Les divertissements de Louis XIV, Paris, Klincksieck, 1990.Google Scholar
  11. 13.
    John H.Elliott,Spain and its World, 1500–1700, New Haven/Londres, Yale University Press, 1989, part. III: «The World of the Court».G. Sabatier, «Le roi caché et le roi soleil: de la monarchie en Espagne et en France au milieu duxvii e siècle»,in CharlesMazouer, éd.,L’Âge d’or de l’influence espagnole. La France et l’Espagne à l’époque d’Anne d’Autriche (1615–1666), 40281 Saint-Pierre-du-Mont, Ed. Interuniversitaires, 1991.Ch. Hofmann,Das Spanische Hofzeremoniell von 1500–1700, Francfort, 1985.Google Scholar
  12. 14.
    A.-M. Lecoq,op. cit. supra n. 1..Google Scholar
  13. 15.
    F. Yates,op. cit. supra n. 2,, p. 295–395.Google Scholar
  14. 16.
    DanielArasse,La Guillotine dans la Révolution. Catalogue de l’exposition présentée au Musée de la Révolution française, Vizille, mars–mai 1987, chap. 2: «La mort royale», p. 43–113.Google Scholar
  15. 17.
    A.-M. Lecoq,op. cit. supra n. 1,, p. 18–19.Google Scholar
  16. 18.
    F. A. Yates,The Valois Tapestries, Warburg Institute, 1959, Londres, Routledge, 1975.L’École de Fontainebleau. Catalogue de l’exposition du Grand Palais, oct. 1972–janv. 1973, Paris, Éd. des musées nationaux, 1972. «La Galerie François Ier au château de Fontainebleau», Paris,Revue de l’Art-Flammarion, 1972. SylvieBéguin, JeanGuillaume, AlainRoy,La Galerie d’Ulysse à Fontainebleau, Paris, Presses universitaires de France, 1985.Fontainebleau et l’estampe en France au xvi e siècle. Iconographie et contradictions. Catalogue de l’exposition du château-musée, ville de Nemours, 1985.Google Scholar
  17. 19.
    JacquelineBoucher,Société et mentalités autour de Henri III, Villeneuve-d’Ascq, Lille III, 1981, 4 vol.F. Yates,op. cit. supra n. 2,Astrée, le symbolisme impérial au xvi e siècle, 1975, Paris, Belin, 1989, chapitres: «La monarchie française», «Les magnificences pour le mariage du duc de Joyeuse».Google Scholar
  18. 20.
    Henri IV et la reconstruction du royaume. Catalogue des expositions du Musée national du château de Pau, 10 juin–15 oct. 1989, et des Archives nationales, Paris, nov. 1989–févr. 1990, Paris, Réunion des musées nationaux/Archives nationales, 1989.Google Scholar
  19. 21.
    Exposition:Le Château de Fontainebleau sous Henri IV. Fontainebleau, juin–août 1978.Google Scholar
  20. 22.
    ChristianeAulanier,Histoire du palais et du musée du Louvre, 11 t., Paris, Réunion des musées nationaux, 1948-1971, t. V. PierreQuoniam, LaurentGuinard,Le Palais du Louvre, Paris, Nathan, 1988.G. Sabatier, «Politique, histoire et mythologie: la galerie en France et en Italie pendant la première moitié duxvii e siècle», inLa France et l’Italie au temps de Mazarin, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 1986, p. 283–301.Google Scholar
  21. 23.
    MichelMartin,Les Monuments équestres de Louis XIV, une grande entreprise de propagande monarchique, Paris, Picard, 1986, p. 42–43.Google Scholar
  22. 24.
    JosèpheJacquiot,Médailles et jetons de Louis XIV d’après le manuscrit de Londres ADD 31.908, 4 vol., Paris, Imprimerie nationale/Klincksieck, 1968, vol. I.Google Scholar
  23. 25.
    FrançoiseBardon,Le Portrait mythologique à la cour de France sous Henri IV et Louis XIII. Mythologie et politique. Paris, Picard, 1974.Google Scholar
  24. 26.
    G. Sabatier,art. cit. supra n. 22. «.Google Scholar
  25. 27.
    MarianneGrivel, «Le cabinet du roi»,Revue de la Bibliothèque nationale, 18, 1985, p. 36–57.Google Scholar
  26. 28.
    NicolasSainte-Fare-Garnot,Le Décor des Tuileries sous le règne de Louis XIV, Paris, Réunion des musées nationaux, 1988.Google Scholar
  27. 29.
    PierreVerlet,Le Château de Versailles, Paris, Fayard, 1961, 1985. PierreLemoine,Le Château de Versailles, Paris, Réunion des musées nationaux/Albin Michel, 1987. YvesBottineau,Versailles, miroir des princes, Paris, Arthaud, 1989. ClaireConstans,Versailles, château de la France et orgueil des rois, Paris, Gallimard/Réunion des musées nationaux, 1989.Google Scholar
  28. 30.
    DanielMeyer,L’Histoire du Roy, Paris, Réunion des musées nationaux, 1980.Google Scholar
  29. 31.
    Les Gobelins (1662–1692). Trois siècles de tapisserie française. Catalogue de l’exposition du château de Coppet, juin–sept. 1962.Google Scholar
  30. 32.
    J. Jacquiot,op. cit. supra n. 24..Google Scholar
  31. 33.
    M. Martin,op. cit. supra n. 23,, p. 63–76.Google Scholar
  32. 34.
    Par ex.:Christian IV and Europe. The 19th Council of Europe Exhibition, Denmark, 1988, Catalogue published by the Foundation for Christian IV Year 1988, Steffen Heiberg Ed., 1988.Wittelsbach und Bayern. Um Glauben und Reich. Kurfürst Maximilian I. Vol. 1:Beiträge zur bayerischen Geschichte und Kunst, 1573–1657; vol. 2:Katalog der Ausstellung in der Residenz in München, Juni–Oktober 1980, Munich/Zurich, Hirmer/Piper, 1980.Welt der Barock. Vol. 1:Text; vol. 2:Katalog der Oberösterreichischen Landesausstellung, April–Oktober 1986 im Augustiner Chorherrenstift St-Florian, Vienne, Herder, 1986.Diana trionfatrice. Arte di corte nel Piemonte del seicento, Torino, maggio–settembre 1989, Turin, Umberto Allemandi, 1989.Henry VIII. Image of a Tudor King, Hampton Court Palace, Sept. 1990–Avril 1991, Catalogue ChristopherLloyd et SimonThurley, Londres, Phaidon Press, 1990.Henry VIII. European Court in England, Greenwich, National Maritime Museum, catalogue DavidStarkey, Londres, Abbeville Press, 1991.Les Rois catholiques. Maximilien I er et les débuts de la Casa de Austria en Espagne, Tolède, Musée de Santa Cruz, mars–mai 1992 et Innsbruck, Château d’Ambras, juil.–sept. 1992.Google Scholar
  33. 35.
    G. Sabatier,art. cit. supra n. 13. «.Google Scholar
  34. 36.
    Ainsi, par ex., Federico Montefeltre, dans le studiolo d’Urbino. Voir LucianoCheles,The Studiolo of Urbino. An Iconographic Investigation, Wiesbaden, Ludwig Reichert Verlag, 1986, etD. Arasse, «Le désordre du prince», inRappresentare il principe/figurer l’État, colloque international Ferrare, 1986. Interventionnisme traditionnel chez les grands ducs de Toscane, dans les fêtes de cour comme dans les décors des appartements, ainsi Cosimo Ier au plafond des Cinq-Cents, Francesco Ier dans le studiolo, ou le cardinal Ferdinand dans la villa romaine. Voir PhilippeMorel, «Le studiolo de Francesco I de Medici et l’économie symbolique du pouvoir au Palazzo Vecchio», inSymboles de la Renaissance, Paris, Presses de l’École normale supérieure, 1982, p. 185–206; «Secret, hermétisme et pouvoir d’État dans l’art médicéen de la fin duxvi e siècle»,in PhilippeDujardin, éd.,Le Secret, Lyon/Paris, Presses universitaires de Lyon/Centre national de la recherche scientifique, 1987, p. 31–62.Google Scholar
  35. 37.
    F. Yates,op. cit. supra n. 2,, p. 217–223 et 260 sqq.Google Scholar
  36. 38.
    PauletteChoné, Article «Menestrier», inDictionnaire du grand siècle, dir. FrançoisBluche, Paris, Fayard, 1990. JosephRenard,Catalogue des œuvres imprimées de Claude François Menestrier, Lyon, Pitrat, 1883.Google Scholar
  37. 39.
    JonathanBrown,Vélasquez, 1986, Paris, Fayard, 1988, p. 273.Google Scholar
  38. 40.
    RosaLopez Torrijos,Lucas Jordan: en el cason del Buen Retiro, la alegoria del Toison de oro, Madrid, Ministerio de cultura, direccion general de bellas artes y archivos, 1985. D’une façon plus générale, sur la circulation des artistes italiens en Europe, voirSeicento, Paris, La documentation française, «Rencontres de l’École du Louvre», 1990.Google Scholar
  39. 41.
    HughTrevor-Roper,Princes et artistes. Mécénat et idéologie dans quatre cours Habsbourg (1517–1633), 1976, éd. franç. Paris, Thames & Hudson, 1991. MartinWarnke,L’Artiste et la cour, 1985, éd. franç. Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme, 1989.Google Scholar
  40. 42.
    Ainsi celui passé entre Marie de Médicis et Rubens pour la réalisation des tableaux devant orner la galerie du Luxembourg, voir JacquesThuillier et JacquesFoucart,La Galerie Médicis au palais du Luxembourg, Milan, Rizzoli, 1967, Paris, Laffont, 1969.Google Scholar
  41. 43.
    J. Brown,op. cit. supra n. 39..Google Scholar
  42. 44.
    Colbert. Catalogue de l’exposition du tricentenaire, Hôtel de la monnaie, Paris, oct.–nov. 1983, en part. chap.iii, p. 223–482.Google Scholar
  43. 45.
    Le seul ouvrage est celui de RogerGuillemet,Essai sur la surintendance des bâtiments du roi sous le règne personnel de Louis XIV, 1662–1715. Paris, Thèse droit, 1912. Pour la période antérieure: BernardBarbiche, «Henri IV et la surintendance des bâtiments»,Bulletin monumental, 142/1, 1984, p. 19–39.Google Scholar
  44. 46.
    Anatole deMontaiglon,Mémoires pour servir à l’histoire de l’Académie de peinture et de sculpture depuis 1648 jusqu’en 1664, 2 vol., Paris, P. Jannet, 1853.Procès-verbaux de l’Académie royale de peinture et de sculpture, 1648–1792, 10 vol., Paris, Charavay, 1875 et suivantes. LouisVitet,L’Académie royale de peinture et de sculpture, Paris 1861. HenriJouin,Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture…, Paris, Quantin, 1883. HenryLemonnier,Procès-verbaux de l’Académie d’architecture, 2 vol., Paris, Société d’histoire de l’art français, 1911, 1912. NicolasPevsner,The Academies of Art. Past and Present, Cambridge, 1940.Google Scholar
  45. 47.
    A. deMontaiglon et JulesGuiffrey,Correspondance des directeurs de l’Académie de France à Rome avec les surintendants des bâtiments…, Paris, 1887.Google Scholar
  46. 48.
    AlfredMaury,L’Ancienne Académie des inscriptions et belles-lettres, Paris, Didier, 1864. Voir aussiJ. Jacquiot,op. cit. supra n. 24.Médailles et jetons de Louis XIV d’après le manuscrit de Londres ADD 31.908, 4 vol., Paris, Imprimerie nationale/Klincksieck, 1968, vol. I.Google Scholar
  47. 49.
    Il n’y a pas de synthèse récente sur Le Brun. Le seul ouvrage reste le monument du bicentenaire: HenryJouin,Charles Le Brun et les arts sous Louis XIV, Paris, Imprimerie nationale, 1889. Voir aussi le catalogue de l’expositionCharles Le Brun, 1619–1690, peintre et dessinateur, Château de Versailles, juil.–oct. 1963. Pour une position problématique:G. Sabatier, «Charles Le Brun: un grand nom ou un grand peintre?»,L’Histoire, 141, févr. 1991, p. 76–78.Google Scholar
  48. 50.
    P. Bonnefon, «Charles Perrault. Essai sur sa vie et ses ouvrages»,Revue d’histoire littéraire de la France, juil.–sept. 1904.Id. P. Bonnefon, «Charles Perrault commis de Colbert»,Gazette des Beaux-Arts, 1908.Id. P. Bonnefon,Charles Perrault: mémoires de ma vie, éd.P. Bonnefon, Paris, 1909.Google Scholar
  49. 51.
    JacquesThuillier, «Pour André Félibien»,xvii e siècle,138, 1983, p. 67–95.Google Scholar
  50. 52.
    G. Paccagnini,Il Palazzo Te, Milan, 1957. Gian MariaErbesato,Il Palazzo Te di Giulio Romano, Florence, 1987. ErnstGombrich, «Le palais des caprices»,F.M.R. (Milan, Franco Maria Ricci), éd. franç., mars–avril 1987, p. 25–64.E. Verheyen,The Palazzo del Te in Mantua. Images of Love and Politics. Baltimore/Londres, 1977.Quaderni di Palazzo Te, Modène, Edizioni Panini. Catalogue de l’expositionGiulio Romano, Mantoue, sept.–nov. 1989, Milan, Electa, 1989. Sur Versailles, voirop. cit. supra n. 29. PierreVerlet,Le Château de Versailles, Paris, Fayard, 1961, 1985. PierreLemoine,Le Château de Versailles, Paris, Réunion des musées nationaux/Albin Michel, 1987. YvesBottineau,Versailles, miroir des princes, Paris, Arthaud, 1989. ClaireConstans,Versailles, château de la France et orgueil des rois, Paris, Gallimard/Réunion des musées nationaux, 1989.Google Scholar
  51. 53.
    G. Sabatier, «Le parti figuratif dans les appartements, l’escalier et la galerie de Versailles»,xvii e siècle, oct.–déc. 1988,161, p. 401–426.Google Scholar
  52. 54.
    SylvieBéguin, JeanGuillaume, AlainRoy,La Galerie d’Ulysse à Fontainebleau, Paris, Presses universitaires de France, 1985.Google Scholar
  53. 55.
    BernardDorival, «Art et politique en France auxvii e siècle: la galerie des hommes illustres du palais Cardinal»,Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, 1973, p. 43–60.Google Scholar
  54. 56.
    F.Yates,op. cit. supra n. 2,, p. 57–206.Google Scholar
  55. 57.
    JeanMeyer,La Naissance de Louis XIV, Paris, Complexe («La mémoire des siècles»), 1989.Google Scholar
  56. 58.
    Sur le problème de la légitimation par l’histoire et/ou la mythologie, voir G.Sabatier,art. cit. supra n. 22. «, 1986,Google Scholar
  57. 59.
    Colloque de l’École française de Rome, décembre 1989.Google Scholar
  58. 60.
    Jean-PierreReverseau,Les Armures des rois de France au musée de l’armée, Saint-Julien-du-Sault, F. P. Lobies, 1982. «Armes et armures»,Antiquités et objets d’art, Milan/Paris, Fabbri,6, nov. 1990.Google Scholar
  59. 61.
    A.-M. Lecoq,op. cit. supra n. 1,, chap.vii, «Le second César».Google Scholar
  60. 62.
    FernandoCheca Cremades,Carlos V y la imagen del héroe en el Renacimiento, Madrid, Taurus, 1987.Google Scholar
  61. 63.
    F. Bardon,op. cit. supra n. 25..Google Scholar
  62. 64.
    M. Martin,op. cit. supra n. 23,, notamment chap.ix, «La conception française de la statue équestre à la fin duxvii e siècle».Google Scholar
  63. 65.
    Codifiée, bien après son expression picturale, par TorquotoAccetto,Della dissimulazione onesta, 1641, a cura diG. Bellonci, Florence, 1943.Google Scholar
  64. 66.
    GérardLabrot,Le Palais Farnese de Caprarola, essai de lecture, Paris, Klincksieck, 1970, notamment p. 75–84.Google Scholar
  65. 67.
    Giovan PaoloLomazzo,Idea del tempio della pittura, éd. franç. de RobertKlein, Florence, nella sede dell’Istituto, Pallazo Strozzi, 1974, 2 vol.Google Scholar
  66. 69.
    Vélasquez. Exposition janvier-mars 1990, Madrid, Prado. Catalogue Madrid, Ministerio de cultura, 1990. Sur le portrait de cour en Espagne, communications deF. Checa Cremades aux journées de travail de Florence (nov. 1989) et de l’Escorial (nov. 1990) dans le cadre de la Fondation européenne de la science, of.supra n. 7, à paraître.Google Scholar
  67. 70.
    1re éd., Rome, 1593. 1re éd. illustrée, Rome, 1603. Nombreuses rééditions en Italie, traductions en français, anglais, néerlandais. Nombreux reprints. Citons New York et Londres, Garland, 1976 (éd. Padoue, 1611); Turin, Fogola, 1986 (éd. Padoue, 1618); Paris, Aux amateurs de livres, 1989.Google Scholar
  68. 71.
    AndréFélibien,Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture, Paris, F. Léonard, 1668, préface.Google Scholar
  69. 72.
    G. Sabatier,art. cit. supra n. 53. «.Google Scholar
  70. 73.
    Id.,,art. cit. supra n. 53. «,Google Scholar
  71. 74.
    B.N. estampes, coll. Hennin, XXI, n. 1848, année 1618, reproductionin F. Bardon,op. cit. supra n. 25,. pl. XVII A.Google Scholar
  72. 75.
    Ibid.,. p. 131.Google Scholar
  73. 76.
    Ibid.,. p. 217–218, souligné par moi.Google Scholar
  74. 77.
    F. Yates,op. cit. supra n. 2,, p. 271–285.Google Scholar
  75. 78.
    MarcFumaroli, préf.,in A.-M. Lecoq,op. cit. supra n. 1,, p. 12–13.Google Scholar
  76. 79.
    J. Brown,op. cit. supra n. 39,, p. 288.Google Scholar
  77. 80.
    A.-M. Lecoq,op. cit. supra n. 1,, p. 492–493.Google Scholar
  78. 81.
    Diogène, 143, juil.–sept. 1988.Google Scholar
  79. 82.
    Mercure galant, explication de la galerie de Versailles, déc. 1684, p. 7–9.Google Scholar
  80. 83.
    Les Usages de l’imprimé. Dir. RogerChartier, Paris, Fayard, 1987.Google Scholar
  81. 84.
    Rappelons, par ex., pour la France, F.Bardon,op. cit. supra n. 25..Google Scholar
  82. 85.
    Voir, par ex., WernerOechslin, AnjaBuschow,Architecture de fête, l’architecte comme metteur en scène, Stuttgart, Gerd Hatje, 1984, Liège/Bruxelles, Pierre Mardaga, 1987.Google Scholar
  83. 86.
    Juan deZavaleta,Errores celebrados, Madrid, 1653. Error XI fo 38v.–41v. Texte communiqué parF. Checa Cremades, cité supra n. 69.Google Scholar
  84. 87.
    Mémoires de maîtrise en cours au Département d’histoire, de l’UFR Sciences humaines, Université Pierre Mendès France, Grenoble II, sous la direction de G. Sabatier.Google Scholar
  85. 88.
    M. Martin,op. cit. supra n. 23..Google Scholar
  86. 89.
    MichèleFogel,Les Cérémonies de l’information dans la France du xvi e au xviii e siècle, Paris, Fayard, 1989.Google Scholar

Copyright information

© Fondation « Pour la Science » / Springer-Verlag France 1991

Authors and Affiliations

  • Gérard Sabatier
    • 1
  1. 1.Université Pierre-Mendès FranceGrenoble-IIFrance

Personalised recommendations