PSN

, 3:S16

Troubles de la conscience de soi: importance pathogénique et clinique dans la schizophrénie débutante

Psychopathologie De La Psychose Débutante

Résumé

Les perturbations du soi ont été considérées par la littérature psychiatrique classique et la psychopathologie phénoménologique comme des traits fondamentaux du spectre des troubles schizophréniques. Ces anomalies de l’expérience sont ignorées par la psychiatrie contemporaine car son orientation comportementaliste entraîne une méfiance vis-à-vis de l’étude de la subjectivité. Nous présentons ici, sur la base de nos travaux empiriques et de ceux d’autres équipes, une tentative d’explication phénoménologique des troubles de la conscience de soi détectables dans la phase prodromique de la schizophrénie, ainsi que dans les états schizotypiques. Nous proposons une étude conjointe des troubles du soi à un niveau psychopathologique et empirique qui pourrait faciliter l’intégration des recherches étiologiques sur les facteurs de risques neuro-développementaux avec l’approche de la psychologie du développement sur l’ontogenèse du soi. La familiarité clinique avec ces aspects symptomatiques discrets, mais cruciaux, de la vulnérabilité à la schizophrénie pourrait aider à la détection des prodromes pré-schizophréniques dans la population cliniquement non-psychotique, et ainsi permettre une intervention thérapeutique précoce.

Mots-Clés

Soi Schizophrénie Prodrome Neurodéveloppement Anomalies de la connectivité Diagnostic précoce 

Disorders of self-awareness: Pathogenetic and clinical relevance in early schizophrenia

Abstract

Disorders of the self had already been considered in classic psychiatric literature and in phenomenological psychopathology as fundamental features of the spectrum of schizophrenic disorders. These experiential anomalies have been ignored by the contemporary psychiatry, because its behaviouristic orientation entails a mistrust of studying subjectivity. In this article, based on our own and other empirical studies, we present a phenomenologically-informed account of disorders of self-awareness that are detectable in the prodromal phases of schizophrenia as well as in the schizotypal conditions. We propose that a joint psychopathological and empirical emphasis on the disorders of self may facilitate an integration of the etiological search for neuro-developmental risk factors with the developmental-psychological approach to the ontogenesis of the self. Clinical familiarity with these subtle, yet crucial, symptomatic aspects of the vulnerability to schizophrenia may assist in the detection of pre-schizophrenic prodromal conditions in the non-psychotic clinical populations and thus enable early therapeutic interventions.

Keywords

Self Schizophrenia Prodrome Neurodevelopment Misconnectivity Early diagnosis 

Copyright information

© Springer 2003

Authors and Affiliations

  1. 1.The Danish National Research Foundation, Center for Subjectivity ResearchUniversité de CopenhagueDanmark
  2. 2.Département Universitaire de PsychiatrieHvidovre HospitalDanmark

Personalised recommendations