Entomophaga

, Volume 38, Issue 1, pp 125–128

Cycle de développement d'Harmonia axyridis (Col. Coccinellidae) dans son aire d'introduction: Le Sud-Est de la france

  • P. Ongagna
  • L. Giuge
  • G. Iperti
  • A. Ferran
Article

Résumé

L'étude d'une coccinelle exotique originaire de Chine (Harmonia axyridis Pallas) réalisée dans les conditions naturelles d'Antibes montre qu'elle est bivoltine: les adultes de la lre génération présentent une activité estivale et ceux de la 2c un repos hivernal. La durée de développement de cet aphidiphage depuis le dépôt des œufs jusqu'à l'émergence des adultes varie de deux mois (avril et mai) à trois semaines (août). Cette coccinelle reste en activité d'avril à octobre et interrompt sa reproduction lorsque les températures moyennes deviennent basses (<12°C) et les jours courts. Les résultats obtenus permettent d'envisager à la fois la réussite de son introduction dans le Sud-Est de la France et la mise au point d'une méthode qui favorise l'installation de sa diapause au laboratoire.

Mots Clés

espèce introduite diapause bivoltinisme 

Summary

A study of a Chinese ladybird (H. axyridis Pallas) realized in natural conditions in Antibes (South of France) shows that this species is bivoltine: the adults of the 1rst generation are active during summer while those of the 2nd one hibernate. The duration of development of this aphidophagous coccinellid, from oviposition to adults emergence, varies from two months in April and May to three weeks in August. This ladybird remains in activity from April to October and interrupts its reproduction when the temperature is low (<12°C) and the daylight short. According to the results of this study, there is a good prospect for the introduction of this species in the south-east of France and the elaboration of a method favouring induction of its diapause in the laboratory.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. Hukusima, S. &Kamei, M. — 1970. Effects of various species of aphids as food on development, fecundity and longevity ofHarmonia axyridis Pallas (Col. Coccinellidae). —Res. Bull. Fac. Agr., Gifu, Univ., 29, 53–66.Google Scholar
  2. Iperti, G. — 1984. Les coccinelles de France. In:Faune et flore auxiliaires en agriculture. Paris, 4–5 mai 1983. —ACTA, Paris, 89–96.Google Scholar
  3. Kreiter, S. — 1985. Etude bioécologique d'Olla V-nigrum (Mulsant) et essai de quantification de l'efficacité prédatrice d'Adalia bipunctata (L.) contre les aphides en verger de pêchers (Coleoptera: Coccinellidae). — Thèse de Doctorat-Université Aix-Marseille III, 326 p.Google Scholar
  4. Schanderl, H., Ferran, A. &Larroque, M.-M. — 1985. Les besoins trophiques et thermiques des larves de la coccinelleHarmonia axyridis Pallas. —Agronomie, 5, 417–421.Google Scholar
  5. Schanderl, H. — 1987. Détermination des conditions optimales d'élevage de la coccinelleHarmonia axyridis Pallas (Col.Coccinellidae) et possibilité d'une production continue à l'aide d'une proie de substitution, les œufs d'Ephestia kuehniella Zeller (Lep.Pyralidae) — Thèse de Doctorat-Université Aix-Marseille III, 142 p.Google Scholar
  6. Schanderl, H., Ferran A. &Garcia, V. — 1988. L'élevage de deux coccinellesHarmonia axyridis etSemiadalia undecimnotata à l'aide d'œufs d'Anagasta kuehniella tués aux rayons ultraviolets. —Ent. appl. exp., 49, 235–244.Google Scholar
  7. Voronine, E. K. — 1965. Particularités de la population hivernale chezHarmonia axyridis prédateur des aphidiens en Extrême-Orient. —Trav. Inst. Prot. Plant, 24, 227–234.Google Scholar

Copyright information

© Lavoisier Abonnements 1993

Authors and Affiliations

  • P. Ongagna
    • 1
  • L. Giuge
    • 1
  • G. Iperti
    • 1
  • A. Ferran
    • 1
  1. 1.Laboratoire de Biologie des InvertébrésI.N.R.A.AntibesFrance

Personalised recommendations