Springer Nature is making SARS-CoV-2 and COVID-19 research free. View research | View latest news | Sign up for updates

La parthénogenèse thélytoque et arrhénotoque chez la fourmiCataglyphis cursor Fonscolombe (Hymenoptera, Formicidae) étude des œufs pondus par les reines et les ouvrières: Morphologie, devenir, influence sur le déterminisme de la caste reine

Thelytoky and arrhenotoky in the ant Cataglyphis cursor Fonscolombe (Hymenoptera Formicidae) Study of the eggs laid by queens and workers; morphology, getting on, control on caste determination

  • 55 Accesses

  • 9 Citations

Resume

Chez la FourmiCataglyphis cursor, les ouvrières orphelines produisent par parthénogénèse des œufs reproducteurs plus volumineux que ceux des reines fécondées.

On a étudié en élevage, l'évolution de la longueur des œufs dans des sociétés avec reine et des sociétés sans reine et tenté d'estimer le nombre d'œufs produits par des colonies d'effectifs variés. Dans les sociétés avec reine, les ouvrières restent stériles dans les conditions normales et la ponte royale est d'environ un millier d'œufs dans la saison; il peut se former des jeunes reines et des mâles, mais il apparaît surtout beaucoup de nouvelles ouvrières. Dans les sociétés orphelines, les ouvrières pondent un grand nombre d'œufs, élèvent en priorité des jeunes reines, parfois des mâles et moins de nouvelles ouvrières.

Il n'existe pas d'œufs préorientés. C'es l'état physiologique des ouvrières nourrices qui conditionne de devenir reine ou ouvrière des larves femelles: dans le cycle normal, les ailés sont issus des œufs du début de ponte, qui sont les plus gros; mais des œufs tardifs et de plus petite taille peuvent aussi donner des reines si les larves qui en sont issues sont élevées par des ouvrières dont l'ovaire est en activité. Cela est particulièrement évident dans les sociétés orphelines où l'on peut obtenir des reines à partir d'œufs pondus onze semaines après le début de la ponte.

Summary

In the antCataglyphis cursor, the parthenogenetic reproductive eggs laid by workers are bigger than the mated queens' ones. Laboratory studies about the evolution of the egg length were carried out in colonies with and without a queen. An attempt was made to estimate the number of eggs produced by each type of society. In societies with a queen, workers remain unproductive and the queen's laying is about one thousand eggs in a season; new queens and males can be yielded but many new workers are brought up. In queenless societies, workers lay a lot of eggs, breed young queens foremost, sometimes males and fewer new workers.

There as no biased eggs; the nurse's physiological state sets the female larvæ toward queens or workers. In the normal turnover, the alates are born from eggs of the early season, which are the biggest ones. But small sized late eggs can also evolve into queens if the larvæ are bred by workers whose ovaries are active. That is particularly noticeable in queenless colonies where queens can be obtained from eggs laid eleven weeks after the start of oviposition.

This is a preview of subscription content, log in to check access.

Bibliographie

  1. Bier K., 1954. — Uber den Saison Dimorphismus der Oogenese vonFormica rufa rufo pratensis minor Gössw. und dessen Bedeutung für die Kasten-determination.Biol. Zt bl., 73, 170–190.

  2. Brian M.V., Hibble J., 1964. — Studies of Caste differentiation inMyrmica rubra L. 7. Caste bias, queen age and influence.Ins. Soc., 11, 223–238.

  3. Brian M.V., Rigby C., 1977. — The trophic eggs ofMyrmica rubra L.Ins. Soc., 25, 89–110.

  4. Bruniquel S., 1972. — La ponte de la fourmiAphaenogaster subterranea Latr.: Œufs reproducteurs, œufs alimentaires.C.R. Acad. Sci. Paris, 275, D, 397–399.

  5. Cagniant H., 1973. — Apparition d'ouvrières à partir d'œufs pondus par des ouvrières chez la fourmiCataglyphis cursor Fonscolombe (H.F.).C.R. Acad. Sci. Paris., 277, D, 2197–2198.

  6. Cagniant H., 1976. — Cycle biologique de la fourmiCataglyphis cursor Fonscolombe (H.F.).Vie Milieu 26, C, 265–276.

  7. Cagniant H., 1979. — La parthénogénèse thélytoque et arrhénotoque chez la fourmiCataglyphis cursor Fonscolombe. Cycle biologique en élevage des colonies avec reine et des colonies sans reine.Ins. Soc., 26, 51–60.

  8. Cagniant H., 1980a. — Etude en élevage de la productivité de sociétés avec reine et de sociétés sans reine.Ins. Soc., 27, 157–174.

  9. Cagniant H., 1980b. — Etude des stades larvaires de la lignée des ailés et de la lignée des ouvrères dans des colonies avec reine et des colonies sans reine chez la fourmiCataglyphis cursor Fonscolombe (H.F.).Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse, 116, 1–2; 192–206.

  10. Cagniant H., (à paraître). — Etude expérimentale des œufs de reine et des œufs d'ouvrières chez la fourmiCataglyphis cursor Fonscolombe (H.F.). Taux de ponte et problèmes annexes.Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse.

  11. Colombel P., 1971. — Etude biométrique du couvain et des adultesd'Odontomachus hœmatodes (H.F.P.)Ann. Fac. Sci. Cameroun, 53–71.

  12. Dartigues D., Passera L., 1979. — La ponte des ouvrières chez la fourmiCamponotus œthiops Latreille (H.F.).Ann. Soc. Entomol. Fr., Nlle Sér.,15, 109–116.

  13. Dejean A., 1974. — Etude du cycle biologique et de la reproduction deTemnothorax recedens Nyl. (H.F.)Thèse 3 e cycle Toulouse, 155 p.

  14. Delage-Darchen B., 1977. — Les régulations sociales chez les fourmis.Ann. Biol., 16, 517–543.

  15. Erhardt H.J. 1962. — Ablage übergrosser Eier durch Arbeiterinnen vonFormica polyctena Förster (H.F.) in Gegenwart von Königinnen.Naturwiss., 49, 524, 525.

  16. Gösswald K., Bier K., 1954. — Untersuchungen zur Kastendetermination in der GattungFormica. III: Die Kastendetermination vonFormica rufa rufo pratensis minor Gössw.Ins. Soc., 1, 229–246.

  17. Ledoux A., 1949. — Etude du comportement et de la biologie de la fourmi fileuseŒcophylla longinoda.Ann. Sci. Nat. Zool. 11 e ser.,XII, 313–461.

  18. Ledoux A., Dargagnon D., 1975. — La ponte des ouvrières chezAphœnogaster senilis Mayr. (H.F.M.).Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse, 111, 135–152.

  19. Passera L., 1978. — Les œufs préorientés des fourmis: Un exemple de détermination précoces des Castes.Bull. intérieur Ass. gle. Sect. U.I.E.I.S. Besançon dec. 1978, 23–39.

  20. Passera L., Suzzoni J.P. 1978. — Sexualisation du couvain de la fourmiPheidole pallidula (H.F.) après traitement par l'hormone juvénile.C.R. Acad. Sci. Paris, 286, D, 615–618.

  21. Passera L., Suzzoni J.P., 1978. — Traitement des reines par l'hormone juvénile et sexualisation du couvain chezPheidole pallidula Nyl. (H.F.)C.R. Acad. Sci. Paris, 287, D, 1231–1233.

  22. Suzzoni J.P., Cagniant H., 1975. — Etude histologique des voies génitales chez l'ouvrière et la reine deCataglyphis cursor Fonscolombe (H.F.F.). Arguments en faveur d'une parthénogénèse thélytoque chez cette espèce.Ins. Soc., 22, 83–92.

  23. Thome H., 1977. — Ecologie et biologie de la reproduction de la fourmiAcantholepis frauenfeldi Mayr (H.F.F.).Thèse Doct. état Toulouse, 275 p.

  24. Torossian C., 1967. — Etude expérimentale de la levée de l'inhibition de la ponte des ouvrières de la FourmiDolichoderus quadripunctatus élevées en présence de reines ayant subi une forte irradiation gamma.C.R. Acad. Sci. Paris, 264, D, 2789–2792.

  25. Weir J.S., 1959. — Interrelation of queen and workers oviposition inMyrmica.Physiol. Zool., 32, 63–77.

Download references

Author information

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Cagniant, H. La parthénogenèse thélytoque et arrhénotoque chez la fourmiCataglyphis cursor Fonscolombe (Hymenoptera, Formicidae) étude des œufs pondus par les reines et les ouvrières: Morphologie, devenir, influence sur le déterminisme de la caste reine. Ins. Soc 29, 175–188 (1982). https://doi.org/10.1007/BF02228750

Download citation