Springer Nature is making SARS-CoV-2 and COVID-19 research free. View research | View latest news | Sign up for updates

Einschußplatzwunden bei Fernschußverletzungen

  • 15 Accesses

  • 1 Citations

Résumé

Quatre cas décrits par les auteurs leur permettent de conclure, que les fentes des bords de l'orifice d'entrée des plaies, lorsqu'il s'agit de coups de feu tirés à courte distance ne doivent pas Être considérés comme des preuves absolues de cette sorte de blessures si les autres signes y manquent (noircissement des bords, incrustations de grains de poudre non brulés, gaz carboueux).

Des plaies d'entrée atipiques avec des fentes pareilles peuvent Être dues aux conditions signalées dans les cas décrits (coup de feu sous un angle aigu dans une région du corps, où se trouve un os immédiatement sous la peau) meme lorsque le coup de feu est tiré à grande distance.

This is a preview of subscription content, log in to check access.

Author information

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Kaltschev, J., Tschomakov, M. Einschußplatzwunden bei Fernschußverletzungen. Dtsch. Z. ges. gerichtl. Med. 61, 48–52 (1967). https://doi.org/10.1007/BF00585280

Download citation