Histochemistry

, Volume 66, Issue 3, pp 239–244

«Noir de Diaminobenzidine»: Une nouvelle méthode histochimique de révélation du fer exogène

  • Jeanine Nguyen-Legros
  • J. Bizot
  • M. Bolesse
  • J.-P. Pulicani
Article

DOI: 10.1007/BF00495737

Cite this article as:
Nguyen-Legros, J., Bizot, J., Bolesse, M. et al. Histochemistry (1980) 66: 239. doi:10.1007/BF00495737

Résumé

Une nouvelle réaction de mise en évidence histochimique du fer exogène, utilisé comme traceur pour l'étude des connexions dans le système nerveux central, est décrite. Elle comporte la transformation du fer en bleu de Prusse, lequel est utilisé comme catalyseur de l'oxydation de la diaminobenzidine par l'eau oxygénée. La diaminobenzidine oxydée précipite sous forme d'un produit insoluble de couleur brun-noir. Cette réaction présente une sensibilité et un contraste nettement supérieurs à ceux de la réaction classique de Perls.

“Diaminobenzidine black” as a new histochemical demonstration of exogenous iron

Summary

A new reaction for the histochemical demonstration of exogenous iron, used as a tracer for the study of connectivity in the central nervous system, is described. It consists of, first, the conversion of iron into Prussian blue, which acts secondarily as a catalyst for the oxidation of diaminobenzidine by hydrogen peroxide. The oxidized diaminobenzidine precipitates by polymerization and gives rise to a brown-colored insoluble reaction product. This reaction has a strikingly better sensitivity and contrast than the classical Perls's reaction.

Copyright information

© Springer-Verlag 1980

Authors and Affiliations

  • Jeanine Nguyen-Legros
    • 1
  • J. Bizot
    • 2
  • M. Bolesse
    • 2
  • J.-P. Pulicani
    • 2
  1. 1.INSERM U-134, Laboratoire de Neuropathologie Charles FoixHôpital de la SalpêtrièreParis Cedex 13France
  2. 2.Direction des Recherches et du Développement, Centre de Recherches Nicolas Grillet, Direction des Services AnalytiquesRhône-PoulencVitry sur SeineFrance

Personalised recommendations