Introduction à l’échographie pulmonaire

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

Les chapitres précédents ont traité de cibles traditionnelles (avec de petits ajustements personnels). Nous traitons à présent de l’organe vital nº 1, suivant un ordre logique car le précédent chapitre a introduit le BLUE-protocol. Un peu négligé du fait sans doute de sa richesse en air (l’air, qui arrête les ultrasons), le poumon ne figure pas dans la tradition de l’échographiste. Or, le poumon est la base même de l’échographie critique qui lui donne tout son sens. Les ultrasons sont habiles et peuvent traverser l’os (voir fig. 29.5, p. 281). Bien compris, ils sauront aussi traverser l’air, livrant les secrets de cette «zone interdite», avec le diagnostic d’une majorité de désordres aigus qui toucheront le poumon.