Les hémopathies malignes

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstrait

Les hémopathies malignes représentent environ 40 % de la totalité des cancers avant l’âge de 15 ans. L’ICCC (3) individualise deux groupes : « les leucémies et syndromes myéloprolifératifs et myélodysplasiques », d’une part, et « les lymphomes et néoplasmes réticulo-endothéliaux », d’autre part. Les leucémies aiguës lymphoblastiques (LAL) et les lymphomes malins non hodgkiniens (LNH) lymphoblastiques sont actuellement considérés comme des présentations différentes d’une même maladie (classification OMS 2000), et le classement en LAL ou LNH est basé sur le degré d’envahissement médullaire. En France, le consensus des registres de Francim est de classer en LAL les LNH dont le myélogramme montre un envahissement médullaire de 20 % ou plus.