Date: 27 Jun 2013

Ultrasound-guided perineural steroid injection to treat intractable pain due to sciatic nerve injury

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

Purpose

Sciatic neuropathy is a rare but serious complication of cardiac surgery. Neuropathic pain following nerve injury can be severely debilitating and largely resistant to treatment. We present a case of this complication where ultrasound-guided perineural steroid injection at the site of the sciatic nerve injury provided excellent pain relief and facilitated subsequent rehabilitation.

Clinical features

A 17-yr-old boy developed bilateral sciatic neuropathy after a nine-hour cardiac surgical procedure in the supine position, resulting in debilitating dysesthesia refractory to neuropathic pain therapies and leading to severe functional limitation. With magnetic resonance imaging of the lower extremities, the location of the lesion was determined to be from the level of the superior gemellus to the level of the quadratus femoris. An ultrasound-guided injection of triamcinolone 20 mg and lidocaine 40 mg around both sciatic nerves at the level of the lesion was administered two months after the surgery, and the pain score (rated on a scale 0-10) at rest decreased from 9-10 to 1 two weeks after the injection.

Conclusions

There are a limited number of reports in the literature on sciatic nerve injuries associated with cardiac surgery. This case illustrates the efficacy of ultrasound-guided steroid injection around sciatic nerves at the level of superior gemellus in treating our patient’s neuropathic pain.

Résumé

Objectif

La neuropathie sciatique est une complication rare mais grave de la chirurgie cardiaque. La douleur neuropathique suivant une lésion nerveuse peut être extrêmement débilitante et très résistante au traitement. Nous présentons un cas de cette complication dans lequel l’injection périneurale échoguidée de stéroïdes au site de la lésion du nerf sciatique a fourni un excellent soulagement de la douleur et facilité la réhabilitation subséquente.

Éléments cliniques

Un garçon de 17 ans a commencé à souffrir de neuropathie sciatique bilatérale après une intervention chirurgicale cardiaque de 9 heures en position dorsale, résultant en une dysesthésie débilitante réfractaire aux traitements contre la douleur neuropathique et entraînant des limites fonctionnelles graves. En réalisant une imagerie par résonance magnétique des membres inférieurs, on a pu déterminer l’emplacement de la lésion, allant du muscle jumeau supérieur au muscle carré fémoral. Une injection échoguidée de triamcinolone 20 mg et de lidocaïne 40 mg autour des deux nerfs sciatiques au niveau de la lésion a été administrée deux mois après la chirurgie, et le score de douleur (évaluée sur une échelle de 0 à 10) au repos a baissé de 9-10 à 1 deux semaines après l’injection.

Conclusion

Il n’existe qu’un nombre limité de comptes rendus dans la littérature portant sur les lésions du nerf sciatique associées à une chirurgie cardiaque. Ce cas illustre l’efficacité d’une injection échoguidée de stéroïdes autour des nerfs sciatiques au niveau du muscle jumeau supérieur pour le traitement de la douleur neuropathique de notre patient.

Author contributions

Jia-Chi Wang authored the first draft of the manuscript. Rai-chi Chan and Tsui-Fen Yang provided guidance and critically reviewed the manuscript. Hong-Jen Chiou, Jen-Her Lu, and Yung-Cheng Hsu were involved in the initial care of the patient, interpretation of the clinical case, and manuscript preparation.