Les cahiers de l'année gérontologique

, 3:76

Dépendance et syndromes Parkinsoniens en gériatrie

Authors

  • O. Flabeau
    • Pôle de Gérontologie CliniqueHôpital Xavier Arnozan, CHU de Bordeaux
    • Pôle de Gérontologie CliniqueHôpital Xavier Arnozan, CHU de Bordeaux
Article Original / Original Article

DOI: 10.1007/s12612-011-0210-5

Cite this article as:
Flabeau, O. & Bourdel-Marchasson, I. cah. année gerontol. (2011) 3: 76. doi:10.1007/s12612-011-0210-5

Résumé

Les syndromes parkinsoniens (SP) sont d’autant plus fréquents et sources de dépendance que l’âge est élevé. Les modes d’entrée en dépendance sont nombreux et varient selon les étiologies. Si la Maladie de Parkinson reste le plus fréquent des SP, son incidence décroit avec l’âge à l’inverse de la Démence à corps de Lewy, des SP iatrogènes et vasculaires. La prise en charge de cette dépendance implique une approche multidisciplinaire, axée sur la prévention et la limitation de la iatrogénie, le choix de la dopathérapie, et les thérapeutiques non médicamenteuses comme la kinésithérapie.

Mots clés

Syndromes Parkinsoniens Dépendance Gériatrie Iatrogénie Maladie de Parkinson

Copyright information

© Springer-Verlag France 2011