Article de Synthèse / Review Article

Douleur et Analgésie

, Volume 26, Issue 1, pp 24-29

Expression de la douleur et stratégies de faire-face des enfants et adolescents atteints de déficience intellectuelle légère ou moyenne

  • M. ZabaliaAffiliated withLaboratoire psychologie des actions langagières et motrices (EA 4649), université de Caen Basse-Normandie Email author 

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

Pour évaluer et prendre en charge la douleur, les soignants doivent disposer d’outils et de connaissances actualisées concernant les enfants et adolescents atteints de déficience intellectuelle légère ou moyenne. Les travaux récents montrent que ces enfants disposent de capacités à exprimer verbalement la douleur et qu’ils utilisent des outils d’autoévaluation de façon adaptée. Par ailleurs, ils connaissent des stratégies de faire-face et semblent privilégier le recours à un soutien extérieur. Enfin, ils montrent des capacités d’imagerie mentale et sont capables d’évoquer des souvenirs autobiographiques. Ces données nouvelles laissent penser que les enfants et adolescents de cette population peuvent bénéficier des protocoles d’hypnoanalgésie et de relaxation.

Mots clés

Douleur Enfant Adolescent Déficience intellectuelle

Pain self-report and pain coping in children and adolescent with mild to moderate intellectual disabilities

Abstract

To assess and manage pain, caregivers need tools and updated knowledge about children and adolescents with mild and moderate intellectual disabilities. Recent works show that children are able to verbalize pain and they can accurately use self-assessment tools. Moreover, they know strategies to cope with pain and seem to favor the use of social support. Finally, they show mental imagery abilities and are able to recall autobiographical memories. These new data suggest that children and adolescents in this population may be included in hypno-analgesia and relaxation programs.

Keywords

Pain Child Adolescent Intellectual disability