PSN

, 3:S8

Étude de la cohorte nord-finlandaise de 1966: facteurs prédictifs et conséquences de la schizophrénie

Authors

    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
  • Tim Croudace
    • Département de PsychiatrieUniversité de Cambridge
  • Irene Isohanni
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
  • Jari Jokelainen
    • Départment de Santé Publique et de Médicine GénéraleUniversité de Oulu
  • Peter Jones
    • Département de PsychiatrieUniversité de Cambridge
  • Marjo -Riitta Järvelin
    • Départment de Santé Publique et de Médicine GénéraleUniversité de Oulu
    • Département d’Épidemiologie et de Santé PubliqueFaculté de Médecine, Imperial College
  • Hannu Koponen
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
  • Erika Lauronen
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
  • Sari Lindeman
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
  • Jouko Miettunen
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
  • Graham Murray
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
    • Département de PsychiatrieUniversité de Cambridge
  • Pirjo Mäki
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
  • Kaisa Sarri
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
  • Päivikki Tanskanen
    • Départment de RadiologieUniversité de Oulu
  • Juha Veijola
    • Département de PsychiatrieUniversité de Oulu
Épidémiologie Et Facteurs De Risque

DOI: 10.1007/BF03020590

Cite this article as:
Isohanni, M., Croudace, T., Isohanni, I. et al. Psychiatr Sci Hum Neurosci (2005) 3: S8. doi:10.1007/BF03020590
  • 27 Views

Résumé

Des anomalies de la cognition, de la motricité fine, des émotions et du comportement sont fréquentes chez les enfants apparemment sains, qui plus tard développeront une schizophrénie. Ces éléments suggèrent que certains facteurs favorisants sétablissent bien avant que le diagnostic de psychose ne soit fait. Nous avons tenté de recenser les facteurs contribuant au développement des schizophrénies. Nous nous sommes polarisés sur les facteurs génétiques, les complications de la grossesse et de l’accouchement, le développement précoce, les performances scolaires ainsi que sur les retentissement physique et social. Ce travail est basés sur une revue des travaux scientifiques, des articles publiées et des recherches en cours concernant la cohorte nord-finlandaise de 1966.

Mots-Clés

SchizophrénieDéveloppementGrossesseFacteurs prémorbidesModèles prédictifs

Predictors and consequences of schizophrenia in the Northern Finland 1966 birth cohort

Abstract

Subtle motor, emotional, cognitive and behavioural abnormalities are often present in apparently healthy children and adolescents who later develop schizophrenia. This suggests that some aspects of causation are established long before psychosis becomes manifest. We aim to assess the factors contributing to the development of schizophrenia focusing mainly on genetic factors, pregnancy and delivery complications, early development and scholastic performance, as well as later educational, social and health consequences. This is done by reviewing the Northern Finland 1966 Birth Cohort, its scientific activities, publications and work in progress.

Keywords

SchizophreniaDevelopmentPregnancyPremorbid featuresPredictive models
Download to read the full article text

Copyright information

© Springer 2003